vendredi 5 juin 2015

Spring Project : Ce que j'aimerais améliorer dans ma vie

Chaque mercredi du printemps (j'ai une drôle de notion du mercredi), Mots à Maux et moi écrivons chacun un article avec un thème donné. Ces thèmes peuvent être divers et variés.
Aujourd'hui, je vous parle de ce que j'aimerais améliorer dans ma vie.


Même si je ne vais pas toujours bien, je pense être relativement bien lotie concernant certains points de ma vie. J'ai un copain cool, un ex cool, un cerveau cool, plein de trucs sympas.

Mais pour répondre au thème de l'article, il y a bien quelques petites choses qui ne seraient pas de trop.

1. Un logement à moi.

Depuis que je suis adolescente, je rêve d'habiter seule, dans mon propre appartement, avec la personne que j'aime et avec qui je vivrais une vie de liberté, de bohème et d'indépendance.
J'ai envie de vivre dans mon petit cocon, ma chambre ne me suffit plus (elle est bien belle mais ça commence à faire petit, et un peu sombre). J'ai envie d'être autonome, de décider de tout (et de pouvoir devenir végétalienne sans ennuyer mon cher papa), et de me sentir plus adulte, de passer un cap.

Le truc qui me fait ronronner de plaisir : c'est en projet. La maison où j'habite avec mon père est à la base constituée de deux appartements. Et nous avons comme projet de déménager chacun sur un étage et de séparer à nouveau la maison. J'aurais donc mon appartement avec ma clé, mon nom sur la sonnette (jouissance suprême pour la nenette de 19 ans que je suis), mes meubles, ma déco (orgasme intérieur) et mon indépendance.
La perfection ultime, quoi.

2. Des sous

Surprenant, non ? (Non.) Avoir un revenu régulier, et donc un montant d'argent plus élevé que mes 45€ mensuels (desquels 14€ partent pour des associations), autant être honnête, ça me fait vachement envie.

Seulement, j'ai pu avoir un bref aperçu de la recherche d'emploi et...l'horreur...Je ne suis pas vraiment pressée de devoir m'y remettre.

Du coup, je pense "profiter" de mes études dès septembre en pendant au fait que je ne suis pas obligée de chercher un travail.


3. Vivre avec Thomas

Ce qui est intimement relié au logement, mais je meurs d'envie d'habiter avec Thomas, le voir tous les jours, dormir ensemble tous les jours, ne pas se séparer, et vivre d'amour et d'eau fraîche.




Mais à part ça, je reste satisfaite de ce que j'ai, car j'ai beaucoup de chance, et une chouette vie.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire