lundi 11 mai 2015

Typologie des généralités sur le couple, ou "pourquoi faut-il mettre les relations humaines dans des cases ?"

Je suis souvent assez choquée par toutes les généralités que j'entends sur le couple ou la rupture.
On connait tous la devise "ressortir avec son ex / coucher avec son ex, c'est comme ravaler son vomi".
Personnellement elle m'a toujours laissée perplexe, cette devise, en partant du principe que toutes les ruptures ne se ressemblent pas, toutes les ruptures ne se passent pas mal, l'ex n'est pas vraiment un "connard qu'on ferait mieux d'oublier", etc.
Hollywood nous fait un peu miroiter l'idée qu'un ex serait toujours un spectre malintentionné planant dans la vie d'une personne. c'est généralement une personne qui a brisé le cœur du protagoniste, ou qui était juste un piètre amoureux. Il est toujours relié à une idée négative, blacklisté par la personne concernée.
De là, il devient plus qu'évident de mettre des systèmes en place comme comparer son ex, effectivement, à du vomi.

Sauf que la vie...c'est un peu plus varié que ça, en fait. Non, vous ne vous ferez peut-être pas lâcher pour un autre ou une autre. Vous ne vous disputerez pas forcément avec votre amoureux jusqu'à ce que votre couple se déchire. Ça arrive, mais pas toujours.

L'autre credo que j'entends aussi énormément et qui me fait un peu vomir, c'est "Le sexe est le ciment du couple".
Je trouve déjà cette phrase discriminatoire envers toute personne asexuelle (qui ne ressent donc pas d'attirance sexuelle pour qui que ce soit) mais aussi très toxique pour toute personne dans le couple voyant sa libido disparaître, momentanément ou non. Ce credo, c'est le tremplin pour tous les abus sexuels, à grands coups de "mais ma chérie, ce n'est pas normal que tu n'aies plus jamais envie ! Ça veut dire que ça ne va plus entre nous, il faut que tu fasses des efforts !"
En fait, en plus d'être une bonne grosse généralité des familles, cette phrase a le don d'être assez dangereuse.
J'ai toujours pensé que l'amour était suffisamment important dans un couple, par rapport au sexe, mais à première vue non. Pensons cul, mes amis. Ça donnera une excuse aux gens pour violer leur moitié.
(Désolée, je n'aime vraiment pas cette phrase.)

La petite nouvelle que je croise partout sur les réseaux sociaux, c'est "Si on est toujours ami avec son ex, c'est soit parce qu'on est toujours amoureux, soit parce qu'on ne l'a jamais été".
Je la place au même niveau que "l'amitié garçon-fille c'est impossible lol mdr".
Les gars...quel est le problème avec l'amitié ? Pourquoi faut-il toujours que les planètes s'alignent pour être amis ?

Le polyamour m'a appris une chose en plus : il n'y a pas un seul modèle de relations. On n'est pas obligé d'aimer une seule personne, et ça ne veut pas dire qu'on aime mal. J'ai appris que finalement, toutes les petites vérités sur le couple étaient en fait de petits mensonges.

Il n'y a pas de modèle à suivre. Il n'y a pas de relation type.

Les relations humaines sont variées, infinies. Vous avez le droit de voir votre ex, d'être ami avec, de dormir avec, même de coucher avec de temps en temps, si vous êtes à l'aise avec ça.
Vous n'êtes pas obligé de mettre un nom là-dessus (vous pouvez, cependant, si cela vous convient), vous n'entretiendrez rien de mauvais.

Je vais vous donner un exemple en me basant sur ma vie à moi : je ne suis plus avec Adriàn, depuis deux semaines environ. On n'a pas envie d'être des exs qui se détestent. On a envie de rester amis, de continuer d'aller l'un chez l'autre, de dormir ensemble. Je ne veux pas coucher avec lui ou quoi que ce soit (j'aimerais poser un cadre, comme je suis en couple avec une autre personne, pour ne pas que celle-ci se perde), juste aller chez lui, manger de la glace en regardant une série, et dormir avec, dans ce tout petit lit de 80 cm.

Est-ce que ça paraîtra bizarre ? Oui. est-ce que les gens penseront que je trompe mon copain avec mon ex ? Certainement.
Est-ce que pour autant, je vais mettre des barrières sur mes relations, juste par peur de ce que penseront les autres ? Absolument pas.



Comme le corps humain, les relations humaines viennent en différentes couleurs, tailles et formes. Mettre des généralités là-dessus est contre-productif et ne sert à rien, à part briser des amitiés, des couples, des amours, de belles relations humaines qui auraient pu s'épanouir tranquillement.

Dans la vie, il n'y a pas que les amoureux, les exs, les amis, les potes, les fuck-friend, etc. Il y a aussi tout un spectre entre chacun de ces noms, des situations un peu bâtardes, qui ne sont ni l'un, ni l'autre, et qui sont pourtant tout aussi valables.

Il faut arrêter avec cette réglementation des relations humaines.

14 commentaires:

  1. Tu n'imagines pas à quel point j'aimerais que tout le monde pense cela!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi :/ Mais déjà quand on arrête soi-même de se prendre la tête, ça va déjà mieux :)

      Supprimer
  2. Un gros MERCI (en lettres capitales, ouioui).

    RépondreSupprimer
  3. Ah, les relations humaines et les cases… En fait, les humains et les cases. Ne pas réussir à "caser" quelqu'un, c'est angoissant, alors on a la case "étrange", et autres classifications des inclassables. Rien que ça, ça me choque souvent aussi. Merci pour ton article sur le couple, ou plutôt sur tout ce qu'on n'appelle pas vraiment couple, tout ce qui est angoissant si on n'en parle pas assez. En plus d'Hollywood, il y a une ambiance, des non-dits autour du couple.
    Merci de parler des personnes assexuelles, merci de parler des alternatives au modèle "classique" de couple. Je connais des gens qui ont peur d'être seul, d'autres qui ont peur d'être enfermés dans une relation… Cassons les barrières !
    Je terminerai bien sur un merci tout simple, mais ils sont déjà trop nombreux ci-dessus. Alors …

    Mandarine. (Comme ça :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci pour ton commentaire, je suis heureuse qu'avoir parlé de tout ça t'ait plu <3

      Supprimer
  4. Je pense qu'elle te plaira, comme j'ai vu la vidéo hier, ça me semble recouper un peu le propos, et je n'avais encore pas croisé sa façon de penser ^^
    https://www.youtube.com/watch?v=MPDi1LXF1H4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle tourne beaucoup autour du pot et met énormément de temps à dire sa pensée (j'étais un peu au taquet du coup) mais la question qu'elle soulève est vraiment très intéressante ! Merci pour le lien <3

      Supprimer
  5. "mais ma chérie, ce n'est pas normal que tu n'aies plus jamais envie ! Ça veut dire que ça ne va plus entre nous, il faut que tu fasses des efforts !"

    cette phrase j'en suis venue à la haïr. Non je ne suis pas une machine à cul! Mais c'est tellement plus facile de rejeter la faute sur l'autre!!!

    Sinon j'adore cet article. Vraiment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si on pourrait se voir une fois, mais j'aimerais te parler à propos de ça, ta relation avec ton homme, etc. Parce qu'il m'a dit des trucs qui m'ont un peu dérangée par rapport à toi et j'aimerais vraiment mettre les choses au point avec toi, en face :/

      Supprimer
    2. Mhhh je t'enverrai un mail avec mes disposition, je fais de longues journées + des nuits en ce moment.

      Supprimer
  6. Je suis d'accord avec toi, c'est très chiant de schématiser les couples comme ça... Marrant comme le patriarcat s'incruste dans tout, jusqu'à l'intimité...
    D'ailleurs j'aimerais bien regarder d'autres gars sans que mon chéri fasse la gueule pendant deux heures (True Story), moi aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer