dimanche 24 mai 2015

Je suis healthy et je vous emmerde

Ou "mêlez-vous de vos fesses".
Ou "mon taux de cholestérol vous salue bien bas".
Ou "Le healthy est-il bon pour la santé ? Oui....Merci, c'est tout pour moi."

Oui, on a fait plus classe comme titre. On a fait plus sympathique et chaleureux.

Mais cela fait quelques semaines que je vois des tonnes de gens, surtout des blogueuses, cracher sur le style de vie healthy, et je commence à être fatiguée.

Tous les jours, je vois sur la Une Hellocoton 2-3 articles du genre "Arrêtons le healthy !", "le healthy, ça suffit", "marre du healthy", et autres tournures de phrases colériques.
Ça me met mal à l'aise.

On en a vu, des modes bizarres. La mode du thigh gap, le bucket challenge, le régime Dukan, etc.
A présent, le nouveau challenge à la mode est le Fire Challenge. Littéralement, des gens qui s'enduisent de liquide inflammable et se foutent le feu.



Mais ce qui CHOQUE, ce qui met en COLÈRE, ce qui AGACE...
Ce sont des nanas qui mangent des fruits au petit déjeuner et font du sport tous les jours.
PARCE QU'ON N'A PLUS DE LIMITES !
Nous n'avons plus la notion du DANGER ! Le DAYNJEURE !
Nous mangeons des LÉGUMES et des PÂTES COMPLÈTES !
Nous allons toujours plus loin dans les modes risquées. Dans les paris stupides.
Nous courrons des semi-marathons et même que parfois on soulève des haltères !
Les jeunes ne savent plus quoi faire pour se faire remarquer.
Ils sont prêts à faire des squats...

Sincèrement, les gars...vous n'avez pas autre chose sur lequel passer votre haine ?

Petit rappel : healthy = sain.
Le but du lifestyle healthy = avoir un mode de vie sain.
Manger équilibré, faire du sport, bien dormir, tout ça...
C'est si affreux que ça ?

J'aimerais aborder certains points :

1) Le healthy n'a rien à voir avec "atteindre une certaine corpulence". Certaines personnes aiment rebloguer des photos de corps qu'ils trouvent beaux, pour s'inspirer, se motiver, etc. Mais le healthy, ça peut être ça :


Et ça :



Mais aussi ça :



Ça :


Ou ça :


T'as pas besoin d'être mince pour être en bonne santé et adopter un mode de vie healthy. Désolée pour les accros aux clichés.


2. Les diktats n'ont pas été créés par nous. Ils sont là depuis des années. Ça veut dire quoi ? Que s'il y a moins de rondes qui se montrent sur Instagram, c'est peut-être à cause des complexes, mais ce sont des années de diktats créés par la mode et les magazines qui ont créé ces complexes. Pas nous.

3. D'ailleurs, arrêtez de mettre une telle responsabilité sur nos épaules. Nous sommes des personnes lambda. Des particuliers. Nous adoptons un style de vie healthy parce que ça nous rend heureux. Nous montrons ce que nous faisons sur Instagram parce qu'on l'a toujours fait, et être healthy ne va pas nous faire changer nos habitudes. Nous accuser d'encourager l'anorexie et le mal-être est d'une connerie sans nom.
Je rappelle que le healthy encourage à être en bonne santé. Et si je peux me permettre, l'anorexie et la santé...ça ne va pas trop ensemble. Et dans "manger sain", il y a "manger". Assez, de préférence.

4. On peut être healthy et maigre. Certaines personnes ont des métabolismes plus faciles que d'autres. Il est tout à fait possible de manger assez et d'avoir pourtant un thigh gap, des os apparents, etc.
Je me rappelle avoir vu une blogueuse poster un selfie "c'est l'heure de faire du sport !" et recevoir des commentaires comme "Tu ne crois pas que t'es assez maigre comme ça ?", "tu devrais diminuer le sport. Trop c'est trop", "tu sais que des jeunes filles suivent ta chaîne ? Elles pourraient devenir anorexiques à cause de toi".
Je trouve ces propos excessivement méchants et odieux. Cette blogueuse montre qu'elle fait du sport, qu'elle mange sain, et parce qu'elle a un corps "facile", elle pousse les adolescentes à l'anorexie ?
Est-ce que vous réfléchissez avant de parler ?
Nous sommes des personnes lambda, qui adoptons un mode de vie qui nous convient. Ce n'est pas notre job, de faire attention à ce qu'autrui fera à cause de nous. Nous ne sommes pas l'éducation nationale.
Bientôt, si on est trop mince, on nous interdira de sortir dans la rue car notre simple existence poussera à l'anorexie.


5. Non, on ne mange pas que des fruits et des graines. On mange aussi ça :




Et ne vous inquiétez pas. Parfois, on se fait plaisir. Nous ne sommes pas de méchants anorexiques déprimés par la vie et le kilo de céleri que nous sommes forcés à manger.

6. Dire que 'le healthy n'est pas sain", ça n'a pas de sens. Si vous tapez "healthy" sur Instagram et que vous tombez sur des pilules coupe-faim, partez du principe que chacun se trompe et fait des erreurs.
Non, les pilules coupe-faim ne sont pas healthy, point. La personne le pense et se trompe ; voilà pourquoi la photo se retrouve avec ce tag-là.
Ne jugez pas une communauté entière avec les erreurs de certains.

7. On ne photographie pas tout ce qu'on fait. Ce n'est pas parce qu'on a que des photos de fruits sur notre profil qu'on n'a pas mangé un grand plat de pâtes complètes après. Et ce n'est pas parce qu'on vous montre des photos de running qu'on n'a pas regardé la télévision après. Seulement, ce n'est pas aussi joli.

8. Non, le healthy n'est pas culpabilisant. Si vous culpabilisez parce que vous n'avez pas choisi ce mode de vie, ce n'est pas notre problème. Chacun fait ses choix, et aucun n'est mauvais. Si vous ne faites pas de sport, ne vous comparez pas à ceux qui en font, ça ne vous servira à rien à part vous mortifier.
Et si vous parlez de ce type d'images :
(je cherche une image d'exemple depuis 20 minutes et je n'en trouve pas. A première vue cette tendance décline)

Sachez que cette tendance existe...pour tous les loisirs.


Vous connaissez le mal du siècle ? La procrastination.
Ça touche tout le monde, dans toutes les disciplines. Et chacun à son truc pour la dépasser.
Moi, c'est les images gentilles, qui poussent en avant. Pour d'autres, c'est le bottage de fesses.
Non, ces images ne vous concernent pas si vous n'êtes pas "là dedans". Ces images concernent ceux qui veulent atteindre leurs objectifs et ont besoin d'une bonne baffe pour se mettre en route.

Voilà. J'avais besoin d'écrire cet article parce que j'en ai assez de voir qu'une mode aussi saine se fasse taper dessus pour des cacahuètes.

6 commentaires:

  1. Je crois que les gens ne font pas la différence entre le Healty qui a mes yeux reste l'envie dêtre bien dans son corps tout en se faisant plaisir et le fait de se sentir obligé à causes des dictât perso n j'essaye d'être un peu plus Healty mais c'est juste pour mon bien être. Je comprend pas pourquoi les gens crache sur ce qui est sain.

    RépondreSupprimer
  2. Sincèrement j'aime le healthy. Mais ce qui me dérange c'est que c'est un "mode" et pour moi vivre sainement ne devrait pas être une mode mais un fondamental. J'ai peur que toutes les filles qui prônent le healthy en ce moment arrêtent de manger/bouger sainement quand l'effet médiatique de la chose sera terminé. Je trouve ça triste qu'on en arrive à un point où il faut lancer une mode pour que les gens comprennent qu'il ne faut pas gaver notre corps de graisses parce que c'est mauvais pour lui (cholestérol, avc, obésité morbide etc.) et qu'il faut entretenir ses muscles en faisant du sport.
    Ensuite chacun est libre de choisir son mode de vie mais quite à passer toute sa vie avec son corps autant en prendre soin :)
    Et je pense que beaucoup trop de personnes pensent à tort que healthy = maigre à cause des bloggeuses/youtubeuses/magazines/etc qui rendent compte incorrectement de ce mode de vie. C'est dommage parce que c'est une bonne initiative d'être sain ...
    (je me tâtais à faire un article de ce genre mais tu l'as fait beaucoup mieux que ce que j'aurais pu faire^^ Merci de dire les choses)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tellement d'accord avec ton article. "Non mais c'est quoi cette mode de manger sain et de faire du sport ? Sont fous ces gens !". Vraiment, il y a tellement pire comme mode.
    Après, pour tout le côté "incitation à la minceur/maigreur" oui c'est malsain mais c'est partout, ça. Juste que la tendance healthy ne la décourage pas vraiment (les corps que tu montres sont variés mais tournent quand même autour de la minceur).
    Et oui ça rajoute une "pression" mais tu peux 1) ignorer la pression et manger tes frites en ayant pas brûlé 500 calories en sport avant et te dire que c'est pas grave 2) La transformer en pression positive, ce qui n'est pas si mal.
    Perso j'essaye de rester loin de tout ce qui est "mode de vie restrictif et te poussant à faire beaucoup d'exercice" parce que ça me fait faire des rechutes un peu violentes dans mes tcas et que pour le coup ça n'a rien de "sain", mais je ne comprend pas pourquoi tant de gens décrient cette tendance. Bref, tu as raison de t'insurger ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok j'ai supprimé le commentaire précédent parce qu'il était beeeaucoup trop long à mon goût ^^"
      Je disais donc pour résumer que c'était un super article et que j'espérait qu'il soit à la Une.. En tant qu'un des derniers sur cette "polémique" ^^" Tu es d'ailleurs beaucoup moins culpabilisante et ouverte à toutes les situations que la plupart de ceux visant à décomplexer... Qui complexent, du coup, celles qui essaient de s'améliorer, non pas pour l'afficher sur IG, mais pour elles/eux (pas de discrimination, y'a pas que les nanas qui ont envie d'améliorer leur mode de vie)

      Le problème vient aussi probablement du fait d'avoir gardé le nom anglais, qui donne un aspect officiel de "tendance". Alors que, bon, "Pour être en forme évite de manger trop gras trop sucré trop salé// de grignoter dans la journée // mange au moins cinq fruits et legumes par jour // pratique une activité physique régulière". Tout est dit, non ? Pourtant j'ai pas vu de pétition pour le faire retirer des bandeaux sous les pubs de malbouffe..

      En ce qui concerne la pression psychologique, je pense que toi et les commentaires l'avez bien dit, l'important c'est de se détacher de ces "modes", et de trouver son propre équilibre sans oublier que l'aspect bouffe est sport est AUSSI important que l'aspect "prendre soin de soi et se détendre, et dormir, aussi, assez". C'est un tout, quoi. Et enfin, il est tout à fait possible de choisir ses sources... si celles que l'on consulte nous font nous sentir mal à propos de nous même, c'est même sans doute le signe qu'il est temps de faire du tri dans les abonnements ^^"

      Supprimer
  5. J'ai qu'une envie : t’applaudir aha
    Non sérieux j'en ai marre de toutes ces filles qui jugent parcequ'on a décidé de faire attention à ce qu'on mange (et pas dans l'optique de maigrir, mais dans celui de donner de bonnes choses à notre corps). Comme tu dis il faut arrêter avec le "vous nous faites culpabiliser". Franchement, on va pas s'empiffrer de cochonnerie et se déglinguer la santé pour la conscience des autres quoi.
    Tout ça c'est à cause de personnes qui utilisent "healthy" pour dire "régime". Et ça j'en ai ras le bol..

    J'ai fais un article sur le sujet le mois dernier, si ça t’intéresse :)
    Bisous, Axelle

    RépondreSupprimer