samedi 14 février 2015

Un an.

Il y a un an, c'était la Saint-Valentin.
Pour à peu prêt tout le monde.
Mais il y a un an, une petite chose a décidé de laisser tomber ses a priori et de plonger tête la première dans une relation chaotique, inhabituelle et pourtant si merveilleuse en elle-même.

Genre, lui.



En un an, il s'est passé pas mal de chose. On a été heureux, malheureux, heureux, pas trop heureux, on s'est séparés, on est revenus ensemble, on s'est séparés à nouveau, on est retourné ensemble encore une fois, et tout cela dans un joli ballet qui ne ressemblait à rien.

J'étais en couple, j'avais des cheveux châtain et verts, coupés à la garçonne et mal teins, mais il est tombé amoureux de moi.
Je me demande encore pourquoi.

Souvent, sur le blog, j'écris un article quand ça va mal par rapport à tout ça. Quand j'en ai marre des remarques, quand je suis fatiguée, en colère, etc.
Et finalement je ne parle jamais de tout ce qui est beau et agréable dans cette situation.

Un an de polyamour...est-ce que je ferais marche arrière si j'avais le choix ?
Honnêtement, non.
Comme l'a si bien dit Mercutio, j'ai un peu acheté la rue de la paix le 14 février 2014 en me mettant en couple avec Thomas. Tout d'un coup, ma vie s'est amplifiée, améliorée.

Je pense que je n'ai jamais été aimée si fort. Aimer deux personnes et être aimée par ces deux personnes, je pense que c'est la plus belle chose qui ait pu m'arriver.

Parfois j'ai l'impression que cette vie n'est pas la mienne. Que je regarde un film, que je rêve, que je lis un livre, je ne sais pas. Mais parfois, tout d'un coup, je me dis "wow, c'est MA vie. J'ai vraiment deux copains ! Mais qu'est-ce que je vais faire ?"
Après un an, j'ai fini par m'habituer à la situation et à la voir comme naturelle. C'est mon quotidien, à présent. Lorsque je me suis séparée de Mercutio pendant deux mois, j'ai vécu une relation monogame à nouveau, et finalement...ça faisait bizarre.
Le changement, ha ha !



Je n'arrête pas de me dire que j'ai de la chance d'avoir Thomas dans ma vie. De les avoir tous les deux dans ma vie, bien sûr, mais quand je me dis que normalement, j'aurais dû oublier Thomas et rester fiancée à Mercutio et vivre uniquement avec lui toute ma vie, comme ça a dû se passer avec beaucoup de monde, et comme ça aurait dû se passer, je me sens reconnaissante.
Ça ne s'est pas passé comme ça. Thomas m'a acceptée dans son quotidien et j'ai commencé à vivre avec une intensité décuplée, même avec toutes les difficultés et les doutes que ça engendre.
Ça n'aurait jamais dû arriver et pourtant, il est là, avec moi, dans ma vie.

Merci.

4 commentaires:

  1. Trop d'love.
    Je meurs.
    C'est tellement mignon.

    Beaucoup de bonheur à vous trois =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et beaucoup de bonheur pour toi et le Fou :D

      Supprimer
  2. Mais Thomas c'est un type trop bien; honnêtement, même si j'ai eu l'impression de le terroriser (tu lui a dit que j'étais gentille au moins? ;) ) il m'a fait une meilleur première impression que Mercutio.
    Thomas n'est pas parti presqu'en courant quand il m'a vue.
    bon ok, il était enfermé dans une voiture, donc il aurai pas pu partir en courant! (mais on se comprends)

    Finalement, Mercu est revenu? (oui mon cerveau lag un peu auj?)

    Profitez bien de votre vie à deux (ou a trois comme j'ai pas capté le sous entendu...) ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le cas Mercutio, il n'avait aucune mauvaise impression de toi, il devait juste rentrer chez lui parce qu'il avait quelques trucs à faire, donc il ne s'est pas éternisé ^^

      Oui, ça fait 3-4 semaines maintenant mais je n'en ai pas parlé sur le blog, à part un petit sous-entendu dans un article. Je ne savais pas trop comment vous l'annoncer ^^'

      Supprimer