vendredi 6 février 2015

Spectre des orientations sexuelles : comment mettre un nom sur l'orientation d'une personne ?

J'ai appris récemment que le spectre des orientations sexuelles était bien plus vaste que ce qu'on imaginait. On ne peut plus arrêter ça à hétérosexuel, bisexuel, homosexuel.
Seulement 10% des personnes seraient complètement hétérosexuelles et 10 autres % complètement homosexuelles. Le reste s'étendrait dans un panel de possibilités infinies, et toutes les personnes se trouvant dans les 80% restant ne seraient pas pour autant bisexuelles.

Comment savoir, alors, s'il n'y a pas un nom pour chaque petit degré existant ?
C'est ce que je vais apporter dans le sujet de cet article.

Je vais donner un exemple de situation.
Je connais une fille lesbienne depuis toujours. Dès l'enfance.
Récemment, pour la première fois de sa vie, alors qu'elle approche de la vingtaine, elle a un copain.
Du coup, tout son entourage refuse d'en démordre : elle est bisexuelle.
Mais pour la principale concernée, elle est toujours lesbienne. Elle a juste, pour une fois dans sa vie, un copain.
Mais non, elle est bisexuelle.

Qui a raison ?

Voici le spectre présumé des orientations sexuelles.
(Coucou tu veux voir mon gros spectre ?)

Tadam !

Vous pouvez déjà voir que ce spectre offre une infinie de possibilités.

Dans le cas de mon amie, suivant l'expérience qu'elle vit en ce moment avec son copain, elle se trouverait plutôt ici :


Problème : il n'y a pas de nom pour cet emplacement ! Comment faire ?

Autre exemple (je vous balance tous mes exemples avant de faire le point, soyez patients, ça va bien se passer) : je n'ai aucune idée de mon orientation sexuelle. Mais comme je ne suis sortie qu'avec des hommes, on pourrait croire que je suis hétérosexuelle.
Sauf que ce n'est pas si simple.

Car le spectre que je vous ai donné est...inexact !
En voici un plus proche de la réalité (si on oublie le fait que d'autres orientations seront découvertes avec le temps).

Bonjour je ne sais même pas pourquoi le fond est couleur pêche.

Aha ! Ça devient plus difficile, tout d'un coup, non ?
Donc, en partant du principe que je ne suis pas tout à fait hétéro (pour des raisons qui me regardent), un peu polyamoureuse, demisexuelle, et ouverte aux autres sexes et genres sans n'avoir jamais été confrontée, je me situerais un peu ici :

Ces couleurs sont vraiment dégueulasses.

Vous voyez donc qu'il est impossible de donner une orientation à quelqu'un de façon tout à fait objective. C'est impossible.

Alors, comment faire ?
Il suffit d'écouter...la personne concernée !
Etant donné que l'orientation sexuelle est quelque chose de souvent vaste, compliqué, flou, seule la personne concernée est assez qualifiée pour mettre un nom sur sa propre sexualité.
J'ai choisi de ne pas mettre de nom sur ce que je suis (à part sur le polyamour et la demisexualité car ce sont les seules données certaines me concernant) et mon amie se considère toujours comme lesbienne.
Et ça s'arrête là.
L'orientation sexuelle d'une personne ne devrait même pas prêter à débat.
Si on respecte la personne en face de nous, il est même de bon ton de considérer sa vision d'elle-même et de l'adopter.
Après tout, qu'est-ce que ça change, que la personne soit bisexuelle ou lesbienne ? A nous, rien.
Mais pour cette personne, savoir qu'on la prend au sérieux ou non est important.

Ce n'est pas à nous de décider de l'orientation des autres suivant notre vision des choses : c'est à elle de décider comment elle se considère.


27 commentaires:

  1. Tu as tout dit.. J'ai toujours eu une vie sentimentale assez étrange. J'en ai tout simplement déduit qu'il ne fallait pas se mettre dans des cases mais qu'il fallait suivre nos désirs.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ! Je suis une de tes lectrices de l'ombre !
    Superbe blog au passage, même si je ne suis pas toujours d'accord avec tout tes articles, je le trouve très intéressant !
    Celui là en particulier répond à une question que je me pose depuis pas mal de temps. Je m'explique : j'ai une amie qui a un peu le même "soucis" que la tienne. C'est-à-dire qu'elle est toujours tombée amoureuse d'hommes et à ce jour, elle aime une fille. Pour elle, elle est bisexuelle. Pour sa mère par contre, c'est impensable. Elle est lesbienne.
    Donc je me demandais au final laquelle des deux avait raison et grâce à ton blog, j'ai maintenant ma réponse.

    RépondreSupprimer
  3. Pour répondre à la question de ton article .... BAH ON PEUT PAS MUAHAHAHAHAHAHA.

    En tout cas excellent article assez rare sur la blogo ^^

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cet article, je pense que c'est bien que les gens réalisent que l'orientation sexuelle est quelque chose de beaucoup plus "souple" que ce que l'on peut croire. Par exemple ça m'énerve quand je dis que je suis bissexuelle (pan, en fait, mais je simplifie pour les ignorants) et que personne ne me croit parce que je n'ai jamais eu de copine... parce que effectivement, je suis genre 80% hétéro :/
    D'ailleurs, qu'est ce que la demisexualité ? Je ne connais pas du tout ce terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée mais là c'est trop. ^^' Je suis moi même pansexuelle, et manifestement, vous, vous ne l'êtes pas. Je dis ça car une des propriétés de la pansexualité c'est de ne pouvoir quantifier son attirance pour les sexes et les genres. Une autre de ses propriétés et d'être attiré autant par tout les sexes et les genres, enfin plutôt de n'avoir aucune attirance spécifique. Donc le fait que vous vous disiez à quatre-vingt pourcents hétéro, et bien cela prouve que vous n'êtes absolument pas pan, mais plutôt bi. (:

      Supprimer
    2. J'espère que ce que je vais dire ne va pas vous offenser, mais le fait d'appartenir à une orientation sexuelle ne veut pas dire que vous avez le monopole du savoir la concernant. Ca me fait penser à cette personne polyamoureuse qui m'avait fait tout un sermon sur le polyamour, car ELLE, elle l'était, donc ELLE, savait mieux que moi ce que c'était, comment ça se passait, etc.

      Dans les 80% d'Ama Lemuria, j'ai compris que les 80% étaient dû au fait que pour le moment, elle n'était sortie qu'avec des hommes cis, et que les 20% étaient la marge qu'elle se laissait à tomber amoureuse des autres sexes et genres.

      Je pense que l'article le dit bien assez : on n'est pas dans la tête des autres, on ne sait pas comment ils vivent leur sexualité, leur orientation, et il vaut mieux écouter la façon avec laquelle EUX se voient plutôt que de tirer des conclusions par rapport à ce que l'on voit, et ce de façon arbitraire.

      (Ama, je te réponds dès que je trouve le temps pour bien répondre à tous mes commentaires. Ici j'ai ressenti le besoin de répondre de suite)

      Supprimer
    3. Anonyme : eh bien, il est très possible que j'ai mal compris ce terme, et dans ce cas c'est totalement involontaire... j'ai toujours cru qu'on utilisait ce terme pour quelqu'un qui peut être attiré par n'importe qui peu importe son sexe ou son "genre" (qu'est ce que le genre bordel ? J'ai jamais compris cette notion) en fait. Et c'est mon cas... Dans les faits je suis plus attirée par des garçons que des filles (d'où le 80-20%), mais en fait pour moi le sexe de la personne n'est plus ou moins qu'un détail^^ Je ne me considère pas du tout bissexuelle car justement, mon attirance est complètement aléatoire et inégale (si l'on peut dire), je me retrouve mieux dans le terme de "pansexuel" tel que je l'avais compris.

      Canalis : Bon bah du coup je crois que tu as bien compris ce que je voulais dire^^ Ne t'inquiète pas et prend ton temps :)

      Supprimer
    4. Canalis : Je ne m'offense pas, ne t'inquiètes pas. (: Je n'ai pas le monopole du savoir de la pansexualité, mais ce qui différencie la pansexualité de la bisexualité est justement le fait que l'on ne puisse pas quantifier son attirance ou comme tu le dis, la marge qu'on se laisse pour tomber amoureuse des autres sexes et genres. Je ne suis certes pas dans sa tête, mais ce quatre-vingt pourcents était d'après moi assez révélateur hehe. Je suis désolée si j'ai pu semblée arbitraire, mais honnêtement, j'ai eu longtemps beaucoup de mal à me forger parce que je me croyais bi et quand j'ai découvert que j'étais pan, ce fut pour moi une révélation et désormais j'essaie d'aider les autres à se trouver. (:
      Ama : La pansexualité désigne le fait de posséder une attirance pour tout les sexes et genres sans pouvoir la quantifier ou être attirée davantage par un sexe ou un genre. (Sexe : Femme, homme, androgyne - Genre : Queer, travesti, transgenre...) Peut-être que tu es polysexuelle ? Car tu peux quantifier, mais néanmoins à tes yeux cela reste un détail, donc d'après moi tu n'es pas bisexuelle car c'est assez restrictif vis-à-vis de ce que tu me décris. La façon dont tu parles de la pansexualité se rapproche beaucoup de celle de la polysexualité où l'on peut quantifier sans pour autant donner une importance au sexe ou au genre de l'autre. J'espère ne pas avoir été désagréable, je tiens juste à aider les autres à se retrouver dans ce qu'ils sont. (:

      Supprimer
    5. D'accord d'accord, merci beaucoup pour cette explication :D Ne t'inquiète pas tu n'es pas du tout désagréable, au contraire j'ai beaucoup de mal à me situer, je ne ressens pas spécialement le besoin de me mettre dans une case mais c'est quand même mieux d'avoir un mot pour expliquer aux autres ce que je suis.^^
      Par contre j'ai du mal à comprendre comment on peut ne pas quantifier... Je veux dire, en principe on est quand même conscient si on est attiré en général plus par un sexe que l'autre ou autant...@_@

      Supprimer
    6. (Bon, je voudrais pas spammer, mais si on en croit la définition wikipedia, je suis bien pansexuelle et non polysexuelle @_@)

      Supprimer
    7. Perso je n'ai jamais lu où que ce soit qu'on ne pouvait pas quantifier au niveau des sexes et genre. Pour la différence entre pan et poly j'avais appris que pan, c'était pour tous les sexes et genres, et poly pour plusieurs, mais pas tous (en fait si t'as fait du grec t'as compris, quoi). Donc j'ai pas l'impression non plus qu'Ama soit poly.

      Supprimer
    8. Tu ne peux pas quantifier si tu y'es indifférent et si tu y'es indifférent tu es pan c'est ce qui est sur Wiki, et de plus ne te fies pas à Wiki car certaines infos sur la pansexualité sont erronées. Pour te répondre, Canalis, Ama est certainement poly parce qu'elle est davantage attirée par l'homme que par le reste, et étant donné que les pans n'ont aucune "préférence", elle ne peut l'être. (:

      Supprimer
    9. Elle n'a pas dit qu'elle était davantage attirée par l'homme, mais que ces 80% représentaient le fait qu'elle ne soit sortie qu'avec des hommes jusqu'à présent.

      Supprimer
    10. Je la cite : "je suis genre 80% hétéro :/"
      Hétéro : Être attiré par le sexe opposé, ici, les hommes.
      Elle est donc attirée à 80% par les hommes. Elle est donc plus attirée par les hommes que par les femmes. (;

      Supprimer
    11. Non, ça c'est ce que tu as compris.

      Je peux citer également :
      "Dans les 80% d'Ama Lemuria, j'ai compris que les 80% étaient dû au fait que pour le moment, elle n'était sortie qu'avec des hommes cis, et que les 20% étaient la marge qu'elle se laissait à tomber amoureuse des autres sexes et genres."

      Et celle-ci : "Bon bah du coup je crois que tu as bien compris ce que je voulais dire^^"

      Ce qui précise davantage la pensée d'Ama Lemuria.

      PS à Ama : au fait, demisexuel veut dire qu'on ne se sent pas capable d'avoir des rapports sexuels avec une personne avec qui on n'a pas un lien fort (couple ou grande amitié)

      Supprimer
    12. Autant pour moi. (; Bienvenue dans le merveilleux monde de la pansexualité alors haha. (:

      Supprimer
    13. Non non anonyme (haha) a raison, je suis généralement plus attirée par les hommes que par les femmes, dans les faits... Mais du coup tu as raison aussi, enfin le 80% est valable dans les 2 sens @_@ En fait ça me parait logique^^
      Ceci dit, Wiki a peut être tort, mais nulle part je n'ai trouvé l'info comme quoi pour être pan il faut être attiré autant par tous les sexes, mais bien juste être (potentiellement) attiré par tous les sexes et genres, sans que ce critère entre en compte dans l'attirance... mais peut être est ce une des caractéristiques obscures et méconnues de la pansexualité je ne sais pas^^
      (Bon en fait Canalis l'a déjà dit mais très franchement, je me demande d'où tu tiens ça ? Parce que je ne comprend vraiment pas)

      Supprimer
    14. Canalis : merci pour la définition de la demisexualité ^^ En fait donc beaucoup de gens le sont sans le savoir...

      Supprimer
    15. "La pansexualité est une orientation sexuelle caractérisant des personnes potentiellement attirées sexuellement et/ou sentimentalement par d'autres personnes, indifféremment du sexe anatomique ou du genre de celles-ci. Le terme pansexuel est dérivé du préfixe grec -pan, qui signifie « tous »." Même la page Wikipédia que tu dis avoir lu me donne raison, et je tiens ça de partout ma grande, car c'est la vérité. (':

      Supprimer
    16. La définition du lesbianisme est également de n'être attirée que par des femmes. Et mon article traite justement du fait que seule la personne concernée a le droit de décider de l'étiquette qu'elle se donne, même si ça ne correspond pas à la définition exacte de cette orientation sexuelle.
      je pense qu'Ama sait très bien en quoi consiste la pansexualité et qu'elle est assez grande pour décider elle-même où elle se porte.

      Supprimer
    17. Je ne sais pas où elle a décidé de se porter mais elle n'est pas pan, point barre.

      Supprimer
    18. Être attiré par tous les sexes =/= être attiré AUTANT par tous les sexes...
      De plus, pour moi le sexe d'une personne n'est pas un critère d'attirance, donc je suis bien attirée indifféremment du sexe des personnes...
      Donc la définition de Wiki ne va pas du tout dans ton sens, mais dans le mien, mais bon ^^
      Pour ma part, j'arrête là le débat, j'ai eu les éclaircissements que je voulais et je pense avoir assez spammé comme ça (désolée, Canalis)^^ Merci tout de même pour ton avis :)

      Supprimer
    19. Spamme comme tu veux, ce blog est fait pour l'échange tant que c'est fait sans insulte ou propos blessants :)

      Supprimer
  5. je pense sincerement que l'humain est trop complexe pour être mis dans des cases ultras définies.
    Ton article fait écho à ma formation qui avait pour thème de soulager la douleur et la souffrance. Chaque personne à sa douleur propre et est à même d'en parler. Or, beaucoup de gens vont passée à coté de ta douleur/souffrance car ils savent mieux que toi. Oui ils savent mieux que toi qui ressent !

    C'est là où je veux en venir: les gens savent très bien ce qu'ils ressentent pas les autres le nies ou mieux, savent mieux que toi.

    Qui sommes nous pour dire que nous savons mieux que la personne elle-même?
    Laissons les gens s’exprimer et écoutons les!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement d'accord avec toi !

      Supprimer
  6. Moi je pense que ce genre de catégorie ne sert à rien. (Pourquoi se prendre la tête?) On aime un garçon, une fille. Point. Y'a pas de "hétéro, bi, lesbienne".
    Mais j'ai quand même une petite question: qu'est-ce que la demi-sexualité? ._.
    Et l'hypersexualité? (Rapport ou non avec la nymphomanie?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La démisexualité, c'est le fait de ne pas pouvoir avoir des rapports sexuels avec une personne avec qui on a pas de liens fort (amour ou grande amitié).

      Personnellement la nymphomanie je n'y crois pas. On a donné un nom de maladie aux femmes qui ont un grand appétit sexuel, je trouve ça...enfin pour moi, c'est encore un moyen de faire comprendre aux femmes qu'elles n'ont pas à avoir leur propre sexualité, et qu'elles sont là pour satisfaire le mâle et c'est tout.
      L'hypersexualité, c'est le fait d'avoir un fort appétit sexuel. Ca peut être avec des personnes différentes ou avec la personne avec qui on est en couple.

      Supprimer