vendredi 27 février 2015

Nouvelles

Je m'étais fixée d'écrire un article par jour, et finalement je pense que la vie m'a rattrapée.
Je suis incapable de planifier des articles. J'ai trop de choses à gérer, je pense, pour écrire plusieurs articles en une journée et pouvoir ainsi en prévoir à l'avance.
Ou peut-être suis-je juste une quiche pour gérer mon temps.

Parfois j'ai un peu l'impression d'être emportée. Par les événements, par mes humeurs, par ce qu'il se passe autour de moi...
Je fais des plans, des listes, des résolutions, puis des choses arrivent et je me retrouve emportée de force.
Et j'oublie de faire les choses, je les mets de côté.

Tout ça pour dire que je n'ai plus posté ici depuis plus d'une semaine, oui.

Du coup je me suis dit que j'allais vous donner des nouvelles, parler de moi, tout ça...
Par exemple je n'ai pas dit clairement que j'étais de nouveau avec Mercutio. Je l'ai sous-entendu par ci, par là, mais je ne l'ai pas dit clairement.
Ça doit faire un peu plus d'un mois maintenant.
Anaïs la méchante égoïste est en couple avec Mercutio la pauvre victime.
Mais ça va, hein, on s'entend bien.
(Laisse tomber, plus je parle de mes couples plus je suis amère. On verra dans 5 ans si de l'acide ne jailli pas de ma bouche.)
J'ai fêté la Saint-Valentin deux fois, je me suis sentie consumériste à souhait mais j'ai bien aimé. J'ai été gâtée comme une dent. Du coup je m'en veux parce que j'ai l'impression d'être une fille vénale qui sort avec des mecs pour avoir des cadeaux.
Jaloux, va.

Je ne vais pas très bien tout le temps, par contre. Tout d'un coup les retombées de mon viol me sont atterris sur la gueule avec quelques mois de retard. Lorsque je me suis rendue compte que les gens ignoraient royalement ce qu'il s'était passé, se concentrant uniquement sur ce que j'avais fait.
Sérieusement, sur mon bilan de 2014 où je disais avoir quitté Mercutio, j'ai reçu un commentaire me disant que j'avais été égoïste et immature, que j'avais ruiné ma relation toute seule.
Inutile de vous dire que je mentionnais mon viol dans le même article, ça, les gens adorent l'éclipser.
Et cette fois où une autre fille me disait que je me plaçais en victime face à ma relation parce que je disais que je souffrais également et que mon copain n'était pas toujours tendre avec moi.
Oh, pardon, j'ai juste été violée. Mais je dois exagérer.
Le fait que ce jour-là ait été balayé de mon histoire d'un revers de main à chaque reprise a provoqué un changement en moi. Tout d'un coup, je me suis sentie mal dans mon corps, comme s'il ne m'appartenait plus.
A mes yeux j'avais été violée mais aux yeux des autres rien ne s'était passé.
C'est à peine si on ne me disait pas que c'était dans l'ordre des choses : à actions égoïstes, réponse égoïste.
J'ai l'impression que mon corps ne m'appartient plus vraiment, qu'il est normal qu'on en dispose comme on le souhaite.
Il m'arrive fréquemment d'avoir des disputes avec mes copains, comme ça, qui partent de rien, juste parce que j'ai l'impression d'être là pour le cul.
Si on m'avait dit que je ressentirais ça il y a un an je n'y aurais pas cru. Mes copains sont adorables.
Mais les merdes arrivent, même si j'ai l'impression d'être la seule à le voir.
C'est pour ça que je me mets vite en colère sur le sujet. J'en ai un peu marre d'entendre les médiocres vomir sur ma relation en omettant ce qui les arrange et en soulignant ce qu'ils ont envie de montrer, tout ça pour dire "tu vois bien que ça ne peut pas marcher". En fait, si, tant pis pour toi.


Ma recherche de travail avance. J'ai envoyé une trentaine de mails, donné une vingtaine de CV, et j'ai fait deux jours d'essai, dont un qui aurait pu aboutir sur un job, si seulement il n'avait pas été sous-payé et dépourvu de contrat.
Je ne joue pas avec le feu, j'ai refusé.
Du coup, je me sens moins stressée de ce côté-là. Je sais que mes projets avanceront quoi qu'il arrive. Si je ne trouve pas de travail, mais si je fais des efforts, je pourrai toucher le chômage. De là je mettrai de l'argent de côté. Et à partir de là peu importe mon expérience, la couleur de mes cheveux où les diplômes que je ne possède pas : une fois que j'aurai ma boutique je n'aurai plus besoin d'employeur.
Donc de ce côté-là, je me sens relax.

J'ai repris le sport à fond, j'en fais énormément, maintenant. J'ai changé de salle de sport (je ferai un article là-dessus) et j'adore l'actuelle. Je cours 10 km chaque semaine, parfois même deux fois, je fais de la musculation souvent...aujourd'hui j'ai fait 2h10 de sports divers.
J'aimerais voir à quoi ressemblera mon corps dans quelques temps.

Voilà, pour me reprendre en main j'avais envie de tout vous dire, pour mettre les choses à plat.
Je risque d'écrire plusieurs articles comme ça.
J'espère que je ne vous dérangerai pas.

4 commentaires:

  1. ah tiens, je me rappelle que je devais parler de ce viol avec toi...trop contente de te revoir, j'ai oublié. ♪ Cari n'a pas d'cervelle, Mironton, mironton, mirontaine...♫

    Je suis sidérée de lire que ton viol tu l'as bien cherché... on ne cherche jamais un viol XD Mais c'est quoi ces conneries XD J'ai l'impression que des gens te sorte ça juste pour avoir envie de te faire du mal. Et de toute manière les gens n'ont pas a juger ta vie (mais bon entre la théorie et la pratique...)

    Je reviendrais peut être compléter tantôt la je dois aller bosser (je travaille 2h30 ca va...plus tout le reste dans la maison XD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne m'a pas dit en face que je l'avais cherché, mais quand je vois à quel point c'est ignoré par les gens (ça devient étouffant), je finis par comprendre le message. Je pense que les gens ne croient pas qu'il s'agit d'un viol, comme c'est mon copain et qu'en plus "j'avais été une connasse avec lui".
      Ca devient parfois oppressant. Il y a trois semaines j'avais posté un truc sur le tumblr "mon corps m'appartient'" qui parlait de ça, et il n'a jamais été publié. Encore ici, alors que j'en parle, j'ai l'impression que l'article a fait un bide.
      C'est bizarre, dès que j'en parle je fais face à un mur.

      Supprimer
  2. "Je m'étais fixée d'écrire un article par jour, et finalement je pense que la vie m'a rattrapée."
    Plutôt que de te fixer des objectifs directement très haut, pourquoi ne pas essayer d'en faire des petits afin de trouver le rythme qui te convient ?
    Personnellement que tu postes une fois tous les trois jours ou une fois par semaine ou tous les jours j'aime toujours autant aller sur ton blog =)

    Bon courage pour tout le reste des trucs que t'a à gérer. Je vais demander à l'Univers de t'envoyer de bonnes ondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'écris 2-3 articles par semaine, j'ai l'impression que mon blog n'avance pas. Ca fait des mois et des mois qu'il stagne, je n'ai plus d'abonnés en plus ni rien, donc j'ai l'impression que si je travaille davantage dessus et y consacre plus de temps ça lui donnera un boost.

      Merci <3

      Supprimer