lundi 12 janvier 2015

Faut-il célébrer plus souvent les choses ?

Fêter son anniversaire, Noël, Pâques, ça, tout le monde connait.
Faire des fêtes religieuses, ça aussi, beaucoup le font.
Fêter les réussites aux examens, une augmentation, ça nous arrive également.

Mais pense-t-on parfois à fêter d'autres choses ? Nos petites réussites ?
Tout au long de l'année, il nous arrive des dizaines d'occasions de célébrer quelque chose.
Un projet réussi.
Une bonne note pour une matière dans laquelle on n'en touche pas une.
Un record battu.
Notre mi-anniversaire (6 mois de plus les gars !) ou notre non-anniversaire pour les plus motivés.
Les soldes (c'est important, les soldes. Tu peux acheter une culotte avec des petits carlins dessus pur 2€) (Ceci n'est pas un mensonge).
Tu as enfin appris ta taille de soutien-gorge. La vraie.
Etc etc.

Sincèrement, on a des tonnes d'occasions à célébrer, des tonnes d'occasion d'aller au resto, d'ouvrir une bouteille de champagne (ou de kidibul, je ne suis pas sectaire) (il paraît qu'en France vous n'avez pas le kidibul) (BUL) (le champomy, quoi), de préparer un repas super élaboré et super bon...
Et on ne le fait pas.


On n'apprend pas assez à être fiers de nous. J'ai six mois en plus ? Ben, c'est normal. J'ai réussi à courir 5 km en 20 minutes ? Je suis content, mais pas la peine d'en faire un plat. J'ai fini mon roman ? Je suis satisfait mais c'est juste le résultat de mon travail.
Allo allo, pendant toute l'année vous faite des choses géniales ! Vous augmentez votre qualité de vie, vous guérissez de maladies comme la dépression, l'anorexie, la boulimie, vous décidez de ne pas vous suicider, vous restez en vie, vous repoussez vos limites, et vous ne vous félicitez jamais comme il faut.

Je pense qu'il ne faut pas avoir peur de dire "Aujourd'hui on m'a insulté et je n'ai même pas rétorqué une autre insulte en retour. On va fêter ça ?" (Oui, la non violence est assez exceptionnelle pour être célébrée), ou "J'ai mangé une grande assiette de pâtes et je n'ai pas été me faire vomir après" (votre santé aussi mérite qu'on fasse la fête en son honneur), "j'ai trouvé l'édition Barnes and Noble du Portrait de Dorian Gray, on va boire un coup ?" (DÉPÊCHE TOI DE FÊTER CA, MALHEUREUX, QU'EST-CE QUE T'ATTENDS).
Si quelque chose vous rend heureux, personne ne peut vous dire que ce n'est pas assez important.
S'approcher du bonheur, c'est aussi, justement, le fait de voir les choses positives à leur juste valeur.

J'espère que votre avenir sera remplie de choses à fêter :)
Des baisers
Canalis



4 commentaires:

  1. Merci ! <3
    En fait j'ai depuis plusieurs semaines (mois ?) envie de t'écrire un message pour te dire comment j'aime ton blog, qu'il m'inspire, même si je ne suis pas d'accord avec tout j'admire ta capacité a te surpasser et à réfléchir et ta volonté de devenir quelqu'un de meilleur. (dans l'idée je voulais te faire un message plus long et détaillé mais comme ça commence à faire un moment que j'y pense je préfère te la faire courte et un peu brut de décoffrage que jamais l'écrire ^^). Je te souhaite beaucoup de bonheur pour l'année à venir, et beaucoup de chose à fêter ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup <3 Je suis vraiment heureuse que tu te plaises ici !

      Supprimer
  2. Le jour où j'ai réçu mon diplome avec presque 80% et où je suis revenue avec mon premier emploi, on ma dit que c'était pas une réussite. Le jour même ça m'a foutu une super gifle. Même pas des félicitations, rien qu'un "bah ou saurai que t'allais l'avoir!"

    Depuis je conchie ce type de réaction. Le jour où j'ai un gamain, qu'il bosse comme un fou ou pas, qu'il fasse une année d'excellence ou pas, je serai super contente.

    Ce sont mes beaux parents qui ont fait sauté le bouchon de champagne. Oui, ca va faire 4 ans que je travaille et ça me reste en travers de la gorge que mes propres parents n'en n'ont rien à fiche!

    Depuis j'ai pris conscience qu'il y plein de petites choses à fêter et qu'il faut cesser de minimiser nos réussite. J'ai déjà trinqué au fait que j’étais simplement vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, je trouve ça super bizarre. Une réussite est une réussite, peu importe qu'on s'y attende ou non.

      Supprimer