vendredi 16 janvier 2015

4 astuces pour augmenter votre productivité

Étrangement, j'ai l'impression que nous vivons dans une société où on est de plus en plus encouragé à ne rien faire: se coller devant la télé dès qu'on rentre du travail, ne pas se pousser, ne pas faire d'efforts, etc. J'aimerais m'étendre davantage sur ce sujet mais il fera l'objet d'un autre article, car j'avoue avoir beaucoup de choses à dire sur cette politique de la paresse qui flotte autour de nous.
(J'aime bien l'intro, ça met en confiance.)

Donc récemment, je me suis dit "finalement, on nous dit souvent qu'il faut pas trop se pousser, se relaxer, déléguer, lâcher prise, qui ne sont pas des mauvais conseils mais...si on veut être productif...si on veut faire plein de trucs, progresser, avancer dans nos projets...on s'y prend comment ?"

J'ai donc fait mes petites recherches pour trouver quelques conseils à vous donner et en voici une compilation non exhaustive :

1. Faites des listes
Je pense que les listes sont la clé pour organiser son temps. Que ce soit une liste pour chaque année, chaque mois, chaque semaine ou chaque jour (je vous conseille de faire les quatre !), elles vous aideront à avoir une idée plus précise de ce que vous voulez faire, et à les accomplir (n'oubliez pas de dessiner le petit carré à cocher devant chaque point).
Je vais prendre le sport et la lecture comme exemples, avec mes résolutions de l'année 2015.

A faire cette année :
- Courir les 20 km de Bruxelles
- Lire plus de 35 livres
--> Vous avez ainsi une idée globale et absolue de vos objectifs

A faire ce mois-ci :
- Reprendre la course sérieusement.
- Battre mon record sur 5 km.
- Réussir le challenge de 80 km du 1er au 31 janvier.
- Lire 5 livres.
--> Vous vous fixez ainsi des objectifs assez larges, et qui bout à bout vous aideront dans votre défi de l'année.

A faire cette semaine :
- Faire 6 séances de running, 5 km chacune
- Ecrire tel article, tel article et tel autre article (ha ha ha, vous avez cru que j'allais vous dévoiler mon programme ?)
- Envoyer 20 mails de candidature pour trouver un emploi.
--> Ici, vous avez exactement la liste de choses à répartir dans vos to do list quotidiennes, mais de façon plus souple : si vous n'avez pas le temps d'envoyer 5 mails le mardi, vous pouvez l'écrire au mercredi.

A faire aujourd'hui :
- Ecrire un article
- Lire une heure
- Courir 5 km
--> Vous avancez pas à pas dans vos objectifs, à votre rythme.

Vous voyez ce que je veux dire ? Tout devient bien plus clair comme cela : vous savez ce que vous devez faire aujourd'hui, parce que vous voulez le faire dans la semaine afin de garder une certaine constance dans vos actions ; cela vous permettra de remplir vos objectifs tout au long de l'année afin de réussir votre vie de façon globale sur un plus grand plan.


2. Récompensez-vous
Nous ne sommes pas à l'armée, il est donc normal de savoir se montrer actif, mais aussi de se récompenser ou de se relaxer. Pour cela, c'est à vous de voir : si vous venez de faire le ménage dans le salon et qu'il est à présent impeccable, octroyez vous une pause d'une heure. Si vous avez envoyé 5 candidatures pour un éventuel emploi, faites-vous un thé. Si vous avez couru ces foutu 80 km en 30 jour, achetez-vous ce T-shirt que vous avez repéré le mois passé.
Et n'oubliez surtout pas de fêter vos réussites !


3. Mettez des alarmes sur votre portable
Si vous êtes du genre à avoir du mal à remplir vos tâches avant minuit (le temps file souvent plus vite qu'on ne le pense), n'ayez pas peur de mettre des alarmes sur vos appareils électroniques pour vous le rappeler, que ce soit à une heure fixe ("A 17 heures, je prépare mes repas de midi de la semaine pour manger sain au travail") ou avec le retardateur ("Dans 30 minutes, j'avance dans mon dossier"). Et quand l'alarme sonne, plus d'excuses, on s'y met !



4. Limitez votre temps avec des deadlines
"Les 20 km sont pour fin mai, j'ai 4 mois devant moi."
"Pour le 17 du mois, je dois avoir lu 2000 pages."
"Il faut que je trouve un travail avant qu'Actiris [l'équivalent de Pole Emploi à Bruxelles] ne m'appelle pour la seconde fois."
"D'ici juin, je dois avoir fini le premier jet de mon roman."
En vous limitant dans le temps,n vous évitez de tout reporter à la semaine prochaine sous l'excuse d'avoir le temps. Ça vous permettra également de travailler plus sans vraiment vous en rendre compte, d'avancer plus vite et donc d'accomplir plus de projets en moins de temps.

Voilà, je pense avoir déjà écrit sur ce sujet auparavant mais c'est un genre d'articles que j'adore écrire, et on n'en a jamais trop !
J'espère que ça vous aidera !
Des baisers,
Canalis

---

Au fait, n'oubliez pas de signer la pétition pour Raif Badawi. C'est très urgent et si on s'y met à plusieurs, ça peut faire une différence. Oubliez votre flemme, signez !

Lien de la pétition ici

Si vous n'avez pas encore entendu parler de cette histoire, vous pouvez lire mon article sur le sujet ici.



3 commentaires:

  1. Bonjour Canalis!
    Je suis ton blog depuis quelques mois, et j'aime toujours te lire. En fait, je ne sais pas trop comment te dire, mais ça me motive à distance.

    J'attends avec impatience ton article sur la "société de la paresse", parce que personnellement ce n'est pas du tout mon ressenti. Au contraire, j'ai plutôt le sentiment que l'on me force à être toujours plus performante, toujours plus efficace, plus productive, etc.
    Et en fait je trouve que ça produit les effets inverses: il m'est arrivé de me sentir complètement nulle et impuissante parce que je m'étais levée une heure plus tard que ce que j'avais prévu, et du coup rester bloquée sur cet "échec" et passer une mauvaise journée, insatisfaisante sur tous les plans. Je crois que c'est important de relativiser. Actuellement, j'essaie de relâcher la pression, de ne pas culpabiliser pour des mini trucs, et en fait, non seulement ça fait du bien, mais ça fait aussi son effet. Ce qui est important, ce n'est pas seulement l'objectif, c'est aussi le chemin.

    Ceci dit je trouve que tes conseils sont bien pensés, et à mon avis très utiles parce que pleins de bon sens. Le tout avec les listes, c'est de bien mesurer les choses, et être réaliste, ce qui est difficile.

    Bien à toi,
    Elica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elica :)
      Merci beaucoup pour ton message, il me fait énormément plaisir :)

      Ta vision des choses est compréhensible, j'ai également l'impression que notre société a deux extrêmes : pour ce qui est du travail et des études, on nous met une pression monstre, mais pour ce qui est des loisirs ou de la nourriture (sport, équilibre alimentaire), j'ai l'impression qu'on nous force à garder nos mauvaises habitudes. J'ai d'ailleurs vu récemment un article sur Hellocoton qui était l'illustration parfaite de ce que je dénonce.

      Tu as raison de relativiser, chacun doit savoir aller à son rythme. A 19 ans je n'ai encore jamais eu de job, même pas étudiant, et ça m'angoisse souvent, je me sens attardée. Mais j'essaie de garder en tête que tout le monde va à son rythme et que je peux très bien rattraper les autres par la suite :)

      Supprimer
  2. Je fais des listes, parfois. Je m'y tiens, parfois. Faut vraiment que j'exploite les alarmes et que je me fixe des deadlines. Parce que je procrastine beaaaaucoup trop.
    Merci pour ce petit article! :)

    RépondreSupprimer