lundi 29 décembre 2014

Les 5 livres que j'ai préférés en 2014

Je commence le premier article d'une série de textes tournant autour du nouvel an, pour votre plus grand plaisir (non, je sais que vous en avez déjà marre alors qu'on est que le 29 décembre).

Je n'avais pas fait d'article de ce genre les autres nouvelles années, mais une amie m'en a donné l'idée en me demandant, à moi et à d'autres amies, quels livres nous avions appréciés en 2014. J'en ai donc sélectionné 5.
Honnêtement, 2014 ne fut pas fameuse en terme de lecture. Très peu de coups de coeur au final (La mécanique du coeur étant de 2013 pour moi ainsi que Le portrait de Dorian Gray), je suis assez déçue de mon année de ce côté-là (il faut dire aussi que je n'ai pas énormément lu). Mais j'ai tout de même pu lire quelques bons livres dont je vous parle tout de suite.

1) Stravaganza de Mary Hoffman
Stravaganza est une série de 6 livres (dont deux qui ne seront pas traduits en français, ne me demandez pas pourquoi, les voies des éditeurs sont impénétrables) parlant des Stravagante (prononcez "stravaganté", le nom étant écrit en italien) ayant la possibilité de faire des voyages dans le temps et l'espace entre l'Angleterre du XXIème siècle et la "Talie" du XVIIème siècle, Italie d'un autre monde où la Duchessa de Belezza, équivalent de Venise, et les Chimici, oppulente famille règnant sur presque toute la Talie, mènent une guerre sans fin pour décider du sort de la jolie Belezza, cité indépendante que la Duchessa protège avec hargne, refusant de la céder à l'empire des Chimici.
Dans chaque tome, un adolescent différent(Lucien dans la premier tome, jeune garçon cancéreux fasciné par Venise) se verra transporté dans son sommeil de l'Angleterre jusqu'en Talie à l'aide d'un talisman qui leur servira de clé vers l'autre monde.
Ce que je dis est incompréhensible.
Mais cette saga est parfaite.
Même si je m'arrêterai sans doute après le troisième tome, car la couverture du 4ème me scandalise et la suite n'est pas traduite. Et ça me débecte.
Je ferai sans doute une chronique lorsque j'aurai fini les trois premiers livres. Je ne peux pas en faire une pour chaque tome, car il y a trop peu à dire : cette saga frôle la perfection.


2) L'élégance du hérisson de Muriel Barbery
J'ai voulu lire ce livre après avoir vu le film que j'avais trouvé assez doux et poétique. Les personnages me fascinaient et j'avais très envie de jeter un coup d'oeil au roman duquel était inspiré Le hérisson.
L'élégance du hérisson raconte donc l'histoire de Renée, une concierge terrifiée par l'idée que les locateurs de l'immeuble dans lequel elle travaille devinent qu'elle n'est pas si idiote qu'elle le laisse croire. Renée aime la discrétion, et à ses yeux, une concierge cultivée attirerait bien trop les interrogations de ses employeurs pour qu'elle se risque à le laisser voir.
Paloma, 13 ans, est surdouée et introvertie. Blasée par le comportement de ses pairs, elle décide de se suicider dès le début de son adolescence pour ne jamais devenir une adulte hypocrite et vide.
Les deux femmes vivent dans le même immeuble, se parlent à peine, et chacune raconte son quotidien avec leurs pairs qu'elles méprisent cordialement.
Si je ne devais donner qu'un seul qualificatif pour ce roman, je donnerais celui-ci : délicieux. Le style d'écriture est excellent, les phrases riches, l'humour est fin, et j'ai dû verser quelques larmes en refermant ce livre.
La chronique est également à venir.


3) Marche ou crève de Stephen King
HA HA HA j'étais persuadée d'avoir écrit une chronique pour ce roman mais à première vue, je ne l'ai jamais fait. Boulet moi.
J'ai lu beaucoup de romans de Stephen King et j'en ai aimé peu. Mais j'ai adoré Marche ou crève.
Comme je ne ferai jamais de chronique, je vais essayer de faire un résumé qui donne envie.
Je vais essayer.
Ca ne veut pas dire que je vais y arriver.
Vous commencez à me connaître.
Chaque année, une compétition avec un milliard de dollars à la clé : La Grande Marche.
Les règles : marcher à une vitesse de 6km/h minimum. Si on passe en dessous, un avertissement.
A trois avertissements, c'est une balle dans la tête.
(Je pense que King n'a jamais essayé de marcher à 6km/h. Parce que si King avait essayé, King aurait su qu'à 6km/h on commence à courir. Mais dans son roman dans mecs MARCHENT à 10km/h, donc chez King tout est permis).
Fatalement, il n'y a qu'un survivant, et ce survivant empoche le milliard.
Tout le déroulement du livre se passe durant la course. Il ne se passe rien d'autre : de jeunes américains marchent. Et pourtant, c'est le genre de livre que j'ai eu du mal à lâcher, même si la fin reste malheureusement, comme tous les Stephen King (du moins, ceux pour lesquels il écrit une fin), prévisible.


4) La Bible du Boudoir de Bettony Vernon
Ici, pas de roman passionnant, mais un must have pour toute vie sexuelle épanouie. Ce livre, complet et bien rédigé, est une mine de conseils pour atteindre l'épanouissement sexuel et essayer de nouvelles choses à deux (ou trois, ou quatre) en toute sécurité.
Je ne vais pas m'éterniser car j'avais écrit une chronique sur ce merveilleux ouvrage en juillet. Je vous la laisse ici.



5) Venin de Sharon Bolton
Venin est un thriller dynamique racontant l'histoire d'une jeune vétérinaire défigurée et décidée à comprendre la raison des nombreuses morts s'enchaînant dans son village. Tout le monde accuse des serpents, et en effet tout porte à le croire, mais aux yeux de Clara, ça ne peut pas être si simple.
A nouveau, je préfère ne pas vous en dire plus et vous inviter à lire ma chronique écrite en août. Elle se trouve ici.






Le flop
(Non, sincèrement, je ne pouvais pas passer à côté.)
- La maison du clair de lune de Mary Higgins Clark : Une histoire de base sympa, mais beaucoup trop de défauts.
- Running Man de Stephen King : Le vide a un deuxième nom.
- La nuit des enfants rois de Bernard Lenteric : juste non.
- Harry Potter et la chambre des secrets de J.K.Rowling. Trop de douleur en 42 petites pages.
- Vampire Academy : soeurs de sang de Richelle Mead : Ce livre est l'archétype de ce pourquoi j'avais arrêté la littérature jeunesse pendant une aussi longue période : peu de qualité, personnages agaçants,...

Voilà, j'espère que ce récapitulatif vous aura plus, comme il m'a plu de l'écrire.
J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que vous aurez un bon nouvel an !
Je vous embrasse,
Canalis

4 commentaires:

  1. J'aimerai beaucoup lire l'élégance du hérisson car j'ai beaucoup aimé le film aussi. Il est chez ma mère et j'oublie tout le temps de lui piquer quand je passe chez elle.

    RépondreSupprimer
  2. L'ÉLÉGANCE DU HÉRISSON ! Hmmm *_* Une ode au Beau, à l'Art et au Verbe, ce livre. Un des plus beaux que j'ai pu lire de toute mon existence. Je l'ai lu sur les conseils de ma prof de philo et je ne regrette pas ! *____* (oui je suis vraiment en extase, c'est de plus en plus rare que j'aie un réel coup de coeur pour un livre.)
    Bon du coup va falloir que je lise Marche ou Crève puisque j'adore Stephen King, et que le lire est dans ma liste des 1001 jours. As tu lu La Ligne Verte ? Il me tente aussi et j'en ai entendu beaucoup de bien. (Ah et sinon : à 6km/h, on peut quand même marcher sans courir, mais ça fait mal aux pattes quoi, et mieux vaut avoir de grandes jambes. Et 10km/h...LOL hein^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne l'ai jamais lu, mais si je le croise en librairie je le prendrai :D

      Supprimer