vendredi 5 décembre 2014

Ce tatouage, enfin

Vous rappelez-vous de cet article dans lequel je parlais d'un épisode dépressif que j'avais traversé à 15 ans et qui m'avait donné l'envie de me faire tatouer ce "héros" qui m'avait finalement, indirectement, sauvée ?

Eh bien, regardez...


Meh double-menton.

Et là !


Voilà, le 4 novembre dernier, j'ai sauté le pas. Je suis entrée au Deuil Merveilleux pour me faire encrer à vie.
Je vous dis pas la frousse que j'avais, je tremblais comme une feuille.

Pour vous faire une idée, j'étais déjà venue dans le shop quelques semaines plus tôt pour pouvoir parler de mon projet avec Jean-Philippe Burton (qui est, au passage, quelqu'un de vraiment sympa). J'avais déjà envoyé un mail pour donner quelques images (position du loup, couleur, type d'ailes, etc), mais mes idées posaient quelques problèmes. Cette entrevue allait donc nous permettre de régler ces soucis et de me faire une idée plus précise de mon dessin.
Jean-Philippe Burton a donc sorti du papier type calque, un crayon, m'a écoutée, et a commencé à dessiner comme ça devant moi.
J'ai été réellement étonnée de voir à quel point ce qu'il faisait ressemblait à ce que j'avais en tête. C'était surprenant et vraiment rassurant.

Ainsi, ce 4 novembre, j'entre dans le shop terrorisée. M. Burton nous accueille, Mercutio et moi (hors de question que je me fasse tatouer toute seule, et encore maintenant je me félicite de l'avoir eu avec moi. Je pense que sans, l'expérience aurait été pénible), me montre le dessin de mon futur tatouage une dernière fois et me prend le bras pour mettre un produit plutôt jaune-doré dessus. Ensuite, il colle le calque avec mon dessin sur le biceps, attend un peu avant de le retirer.
Magie magie, le dessin est sur mon bras.
On attend que ça sèche, puis je m'allonge sur le siège, je pose mon bras sur un support et c'est parti.

Et finalement, ce n'était pas si douloureux que ça. Entre le piercing industrial, l'anesthésie au palais, le détartrage dentaire et le tatouage, je choisis le tatouage.
Ça a duré 1h30 seulement et a coûté 220€ à ma mère (yup, ce tatouage était à la base un cadeau pour mes 18 ans, réalisé avec presque un an de retard). Plutôt bon marché pour la notoriété du tatoueur qui pourtant est plutôt connu dans le milieu.

Au final, il ressemblait à ça :

Photo que j'ai honteusement piquée sur l'Instagram de Jean-Philippe Burton,
je suis incapable de prendre mon tatouage en entier moi-même

C'est exactement ce que j'espérais. J'étais vraiment heureuse.
Il m'a fait mal pendant quelques heures ensuite, mais c'est vite passé.
Aucune démangeaison, aucune croûte, rien.
Juste la peau qui pelait de manière assez...surprenante. Mon loup avait la lèpre.




Mon tatouage a cicatrisé comme un prince et le Moi de 15 ans est très contente.

15 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'histoire et la signification de ton tatouage (je viens d'aller relire ton article). Tu auras toujours ton héros avec toi :)
    Ça m'a donné envie de découvrir l'histoire de Percy Jackson.
    J'aime beaucoup les articles sur les tatouages, même si je n'en ai pas. Je pense que je n'oserai jamais sauter le pas, mais ça me fait beaucoup rêver.
    Comment en as-tu pris soin pour la cicatrisation ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste du bepanthol trois fois par jour :)

      Supprimer
  2. Gniiii le bruit du dermo. Mon épaule vient de se crisper ^^
    Sinon, ton tatouage est grave cool, autant au niveau signification qu'esthétique.

    (et tu auras le droit de me dire que ça fait pas mal quand on t'aura piqué pendant 4h et que tu te seras vidée de ton sang sur la table. PAS AVANT ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiiis, moi on m'avait dit que là om je le faisais ça faisait super mal ! Donc j'ai le droit !

      Supprimer
  3. il est très beau ^^ Et un tatoo qui n'est pas rose, c'est pas toi ^^
    Et le pire tu sort de là t'as envie d'un nouveau!
    Moi je sais déjà ce que se sera mais pas avant longtemps, pour ça il me faut avoir des enfants...(où pas mais on verra bien)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai plein de nouvelles idées xD

      Supprimer
  4. je suis tombée par hasard sur ton article en cherchant "tatouage" sur hellocoton, et je suis bien contente ! Je compte me rendre au "deuil merveilleux" pour conseil sur un lettrage, mais en tout cas ton dessin a été super bien fait et encré comme il faut.

    J'ai hâte ! (dis, les prix, ils me semblaient plus cher que ça chez eux, surtout qu'il a du travailler le dessin et tout, il t'a fait un prix ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, même pas, je ne le connaissais pas avant, je n'avais rien qui puisse l'amener à me faire un prix ni rien...peut-être le fait que le projet lui plaisait mais c'est tout. :/

      Supprimer
    2. cool alors :) En tout cas la créa est top !

      Supprimer
  5. Je suis allée lire ton article, c'est un plus d'avoir un tatouage qui représente quelque chose, surtout quand il est bien comme on veut. T'as eu raison de dire merde aux relous qui essayaient de te dissuader, au final c'est le tien de bébé. :)
    Je me suis fait un chest bien maousse cet été (18h de travail), et la poitrine ça fait mal de ouf haha. Il a pelé plus hardcore que le tien, avec des lambeaux couleur et tout. Le tien a pelé fin, et mon tatoueur m'a dit que quand c'était le cas c'est que ça guérissait bien, bon à savoir. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 18h de travail ? Impressionnant ! Je l'avais entraperçu dans ton dernier article, maintenant je me sens vraiment curieuse de connaître sa taille ^^

      Supprimer
  6. Ce type est une perle, il fait des trucs magnifiques.
    Habituellement, je suis pas fan des tatouages colorés, mais le tien est vraiment très mignon !

    RépondreSupprimer