jeudi 27 novembre 2014

Le jour où j'ai décidé d'arrêter le sucre

Il y a trois jours, j'ai mangé un pot de Ben&Jerry's entier, sans même me rendre compte qu'il était terminé.

Il y a trois semaines, comme goûter, j'ai mangé successivement une part de gâteau au chocolat, deux crêpes au sucre et 500 ml de milk-shake praliné.

Il ne me faut pas trois jours pour manger 300 grammes de pop corn (le seau que vous pouvez trouver chez le loueur).

J'ingurgite les pralines comme des chips.

Il y a un problème. Un gros problème. Je me fiche de savoir que tout le monde aime le sucre, qu'il faut savoir se faire plaisir, qu'une femme qui mange des desserts est toujours plus belle qu'une femme qui se prive, le sucre est un poison et j'en mange beaucoup trop.

Saviez-vous qu'il a été démontré en 2007 que le sucre est plus addictif que la cocaïne ? En partant du principe que la cocaïne est la deuxième substance la plus addictive au monde juste après l'héroïne, vous pouvez conclure que c'est le sucre qui est la deuxième substance la plus addictive.
Personnellement, j'ai pu constater que j'avais un problème.

De plus le sucre est un véritable poison :
- Le sucre provoque plus de diabète que l'obésité.
- Il diminue la mémoire et la faculté d'apprentissage.
- Il détruit les dents.
- Il accroît les risques d'asthme.
- Ainsi que ceux de maladies cardiaques (les personnes ingurgitant 25% de leurs calories quotidiennes en sucre doublent leurs risques d'avoir des problèmes cardiaques).
- S'octroyer une grande quantité de sucre altère la flore intestinale, provoquant un faible système immunitaire, une mauvaise digestion, des inflammations plus fréquentes, etc
- Le sucre et la prise de poids ne font qu'un.
- Il augmente les risques de cancer.
- Ainsi que le taux de cholestérol.
- Il affecte considérablement le cerveau, augmentant les risques de trouble de l'attention, d'anxiété, d'épilepsie, d'Alzheimer, et de troubles de l'humeur (le sucre augmente les risques de dépression de 58%)
-Il altère la structure de la peau, provoquant un vieillissement prématuré de la peau.
-Il altère également la circulation du sang et augmente les risques d'impuissance chez l'homme et de troubles de l'excitation chez la femme (et ni vous ni moi ne voulons ça).


Ça coûte cher de se faire plaisir et de passer pour une bonne vivante, non ?
En plus, je déteste l'idée d'être accro. Si toute ma vie j'ai fui l'alcool, la cigarette et les autres drogues comme la peste, ce n'est pas pour me retrouver addict à de la glace au brownie !

Donc j'arrête. Terminé.
Je sais que la solution la plus efficace est de couper TOUTE source de sucre (même dans les fruits) pendant deux mois pour purger son corps, avant de le réassimiler doucement (en remangeant des fruits)mais le sucre se trouve PARTOUT, et j'ai peur de craquer très vite si je dois lire toutes les étiquettes au supermarchés.
Je compte donc commencer par enlever la source de sucre la plus violente dans ma vie pendant une période donnée, puis petit à petit remplacer mes produits habituels par une version sans sucre.

Pour le moment, je m'interdis donc :
-Les desserts.
-Les biscuits.
-Le chocolat.
-La glace (je me suis retourné un ongle en voulant acheter de la glace alors que ça ne m'était jamais arrivé, même en faisant des activités plus risquées. je prends ça comme un message.)
-Les produits raffinés (sucre blanc, farine blanche, riz blanc, pâtes blanches, etc).
-La junk food en général.

Mon but est d'arriver à n'avoir plus que les fruits et les féculents complets comme sources de sucre.

Je sais que les premières semaines risquent d'être pénibles : le corps se purge en utilisant toute l'eau disponible pour éliminer les traces de sucre. Je risque donc d'être déshydratée, d'avoir des maux de tête, de la constipation, et plein de choses chouettes liées à la déshydratation.

Je me sens vraiment motivée pour opérer cette transformation dans mon quotidien.
-Je me renseigne sur les effets du sucre, sur la composition des aliments sucrés, et ça m'aide beaucoup pour en être dégoûtée et voir le néfaste que ces aliments représentent véritablement.
-J'ai créé un tableau Pinterest d'urgence à ouvrir si j'ai une forte envie de sucre. Il contient des conseils, les effets négatifs du sucre, des citations motivantes et, je dois l'avouer, des photos de ventres plats (c'est ma petite faiblesse : mon ventre a jusqu'à présent refusé de mincir. Ainsi j'espère des résultats en diminuant le sucre. Et si mon ventre devient plat, mes seins paraîtront plus gros. TOUT EST LIE !).
-J'essaie d'en parler autour de moi pour obtenir le soutien nécessaire, même si je suppose que beaucoup me diront "que je n'ai pas besoin de faire ça et qu'un gâteau de temps en temps n'a jamais tué personne" (une cigarette non plus, et ça ne l'empêche pas d'être néfaste, mais bon).
- J'espère trouver également un partenaire pour atteindre le même objectif que moi, mais je vise peut-être un peu haut : peu de gens ont réellement envie d'arrêter le sucre.

J'essaierai de faire un bilan de temps en temps pour parler de mes progrès, de mon ressenti, etc.

Je vous laisse également cet article de Laura Marie sur les dangers du sucre blanc, très complet et instructif.

Voilà, je tenais à vous parler de cette nouvelle résolution. Si vous avez envie de vous joindre à moi, dites le moi, on pourra peut-être créer une petite communauté !
Merci beaucoup de m'avoir lue.
Des baisers,
Canalis

---


Vous aimez le blog ? Venez faire un tour sur la page Facebook de Vaste Blague ou n'hésitez pas à faire un tour sur les autres réseaux sociaux en cliquant sur les bouton dans la colonne de droite :) Des baisers !

28 commentaires:

  1. Je pense que tu fais une EREUR mais pas pour la raison que tu penses. Le sucre blanc, raffiné, est MAUVAIS et en cela tu as raison mais ton corps a besoin de sucre et alors là, si tu te sens chaude pour une purge, remplace par du vrai sucre, du bon, pas du raffiné dégueulasse et tu verras combien tu seras beaucoup moins addicte. Je sais pas ce qu'ils foutent dans leur sucre blanc, mais c'est vraiment une merde.. Article à lire : http://friendly-beauty.com/2014/11/04/pourquoi-et-comment-jai-arrete-le-sucre-blanc/ (elle a fait une série sur les dangers du sucre raffiné (declui dont tu parles dans ton article) et les altermnatives meilleures ET nécessaire pour ton organisme) (genre J'INSISTE, tu veux faire du sport, tu as besoin de sucre, mais le vrai :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je remplace par du sucre de canne dans mon thé pour le moment. Mais le fait est que pour arrêter le sucre blanc il faut supprimer tous les trucs de ma liste.
      Mais sinon, je pense trouver mes sucres nécessaires dans les fruits, les féculents complets, etc

      Supprimer
  2. Je me suis fait cette reflexion (dans le vide, malheureusement) après avoir englouti dans son intégralité une tablette de 100g de milka (ok la moitié est partie dans le chocolat chaud mais ça change rien...), donc j'essaie de consommer des quantités "raisonnables" de sucre (genre, pas à chaque repas quoi ><) mais pas facile facile j'avoue, surtout avec la tentation du self et de l'Homme qui ramène des mini-barres (Snickers, Twix, blabla... LE MAAL) le week end...

    Si ça peut t'aider, le sucre des fruits et les choses comme le (bon) miel ou le sirop d'agave contiennent du sucre sans pour autant avoir les effets néfastes liés, au contraire. Après si ton but est de te sevrer brutalement pour que ça soit fait une bonne fois pour toutes, ça peut être une bonne soupape de sécurité si tu as envie de sucrer sans pour autant craquer sur le chocolat...

    Je te conseille aussi la vidéo que Alys Boucher a faite à ce sujet, sur YTube, si tu ne l'as pas déjà vue, elle décrit assez bien le processus et est assez encourageante!

    Courage, et dis toi que de toute façon si tu n'y arrives pas totalement (parce qu'il faut une sacré volonté pour tenir sans que ça vire à l'obsession malsaine), réduire drastiquement, même sans supprimer, c'est déjà super bien ^^

    RépondreSupprimer
  3. ha oui dis donc, tu ingurgitais une grande dose de sucre, mine de rien !

    Personnellement, je n'ai pas trop de mal à limiter, car je préfére le salé.
    Mais le sucré, je n'en mange qu'au gouter. Jamais de dessert (sauf quand je mange au resto ou repas entre amis/ famille).

    Mes gouters, ca peut etre des biscuits, une boule de glace, 1 viennoiserie, des amandes, des fruits, 2 carrés de chocolat ... pas tout à la fois, et toujours en quantité raisonnable, mais un peu tous les jours, ca évite la frustration !

    Bon courage pour ton sevrage !

    RépondreSupprimer
  4. Tu va te foutre de ma tronche... en fait je me suis rendue compte qu'à part le coca j'ai drastiquement diminué ma consommation de sucre... je ne mange presque plus de bombons (ou alors qqun mais juste pour le fun), je ne mange pas des tonnes de glaces non plus. C'est comme le sel, a part dans les frites j'ai remplacé par des épices.

    aller c'est décider en 2015 j'arrête le coca et je brule mon soutif!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi est-ce que je me foutrais de ta tronche ? C'est très bien !

      Supprimer
  5. J'ai voulu arrêter le sucre une fois, au bout de 3 jours j'étais intenable et j'avais des maux de tête de dingue... Je crois que je suis accro, maintenant j'essaye de limiter un peu mais je suis incapable de m'en priver pour le moment. Tiens nous au courant de tes progrès!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A première vue c'est normal, il faut juste faire attention à boire beaucoup d'eau pour rester hydraté.

      Supprimer
  6. C'est une bonne chose de réduire le sucre blanc mais attention à la diabolisation. :) Tout est affaire de modération, si tu fais un écart ne t'en ronge pas les sangs non plus!
    Ca me rappelle que je dois perpétuer mes efforts de réduction de sucre (je fais ça en n'achetant plus de sucre blanc mais du vrai sucre de canne (le bio de magasin bio)). J'en consomme peu au final, un peu dans le chocolat ou dans un gâteau de temps en temps, j'me dis que ça aura pas ma peau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que le sucre de canne est bien meilleur que le sucre blanc, vu que c'est du sucre naturel qui a gardé tous ses nutriments. Donc en effet consommé comme tu le fais il ne risque pas de te faire de mal !

      Supprimer
  7. Fais attention quand même. En ce moment j'ai l'impression que tu exiges beaucoup de toi-même (d'abord plus de viande, puis plein de sport, puis le Nano, puis ça..). Je comprends les raisons qui t'y poussent et évidemment elles sont saines, mais quand après tu te tapes des gros coups de bad, je me dis que c'est peut-être beaucoup d'un coup. Je dis pas ça en mode "halàlà faut arrêter", bien sûr que c'est bien d'essayer d'être la meilleure version de soi possible, mais sois tolérante envers toi aussi - en vrai au début de ton article tu sonnes vraiment intransigeante et on dirait que si tu commets le moindre écart à l'avenir tu vas t'auto fouetter. Du coup voilà, je suis peut-être complètement à côté de la plaque mais ça m'avait l'air important à dire donc tant pis. Bon courage en tous cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis intransigeante parce que je fais n'importe quoi avec mon corps. Quand je commence à manger un dessert, je ne m'arrête plus. Est-ce normal de manger tout ce que je mange en un seul goûter ? Le souci c'est que je ne peux pas "me modérer". je dois arrêter sinon je ne m'en sors pas.

      Quand j'ai des coups de bad, ce n'est jamais parce que je suis trop dure avec moi-même. D'ailleurs je pense que ce serait pire si je ne faisais rien, là je n'aurais vraiment plus rien auquel me raccrocher.

      Supprimer
  8. Je rejoins le commentaire de what, tu as l'air vraiment à fond dans plein de trucs, prend garde à ne pas t'épuiser. Et aussi à ne pas diaboliser : dire "le sucre est mauvais" comme tu le fais n'a aucun sens, d'1 c'est pas tous les types de sucre, de 2 c'est seulement en quantité excessive. Oh et aussi, petite rectification : le sucre, on s'en fout, pour le cholestérol.^^ Une dernière chose : Laura Marie c'est quand même pas la source la plus fiable qui soit, donc la citer pour appuyer tes dires, ben...ça n'appuie pas beaucoup, en fait.
    Ceci dit actuellement quasi tout le monde consomme du mauvais sucre en excès donc un rappel à l'ordre ne fait pas de mal.
    Bon courage pour cette résolution qui me parait super dure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit dans mon article que j'arrêtais les desserts et les produits contenant du sucre ajouté. Ce sucre est le même : le sucre blanc. Je n'arrête pas le sucre roux dans mon thé et le sucre des fruits. Il me semble que dans mon article, je suis assez claire sur mon intentions. Et comme je l'ai dit, une cigarette, ça ne donne pas le cancer, mais est-ce que c'est bon pour autant ? Je ne pense pas. Le sucre blanc est mauvais quoi qu'on en dise, et je préfère arrêter.

      Laura Marie n'était pas ma source, j'ai trouvé mes infos ailleurs. J'ai laissé le lien en bas de l'article parce que je trouvais son article complet et intéressant (et contenant des sources, tiens, aussi). Et je la cite parce que j'ai confiance en ses propos qui dans mon cas se sont avérés vrais plus d'une fois. Je ne demande à personne de la croire particulièrement.

      Supprimer
  9. Je rejoins Ama à propos de la mise en garde contre Laura Marie. Elle dit beaucoup de choses et en connaît, en fait, peu.

    Bien, maintenant, je vais être clair et direct Canalis. Si ce que tu avances concernant le sucre est probablement (je dis bien : probablement, je souligne donc mon ignorance à ce propos, vérifie donc auprès de sources fiables) vrai, mais UNIQUEMENT pour le saccharose (tous les -oses sont des sucres). Mais en fait, d'un point de vue chimique, le saccharose est en fait transformé en glucose et en fructose. Je reviendrai sur ces deux oses plus tard.

    Une petite recherche sur le sucre blanc et le sucre roux (de canne) m'en a appris beaucoup. Le sucre blanc "classique" vient de la betterave sucrière, c'est du saccharose. Le sucre roux, dit "de canne", vient évidemment de la canne à sucre, et, tiens-toi bien... C'est du saccharose. Oh, et... Le "sucre blanc raffiné", il n'a qu'une seule et unique origine possible : du sucre de canne, refondu et privé de ses colorants. Donc en fait, entre du sucre blanc raffiné et du sucre roux... c'est seulement la couleur qui change...

    Revenons maintenant à nos oses. Je viens d'étudier en cours de biologie (et là, ma source est hyper-fiable, pour le coup), le glucose est une des principales sources d'énergie de l'organisme. En fait, l'une des deux principales. Et on ne va pas dire que les neurones sont glucose-dépendants, mais en fait, quasiment (sinon ils changent de régime et ne fonctionnent pas tout à fait aussi bien). Pas étonnant, donc, qu'on se sente mal, faible, et qu'on ait des maux de têtes en se privant de sucre, de glucose, entendons-nous.

    Passons à son grand ami, le fructose, à présent. Le fructose, que fait-il dans l'organisme ? Eh bien, exactement la même chose que le glucose. En fait, c'est quasiment la même molécule, elle suit quasiment la même voie d'assimilation, et produit les mêmes effets.

    Ça, c'était pour le point de vue moléculaire. Qu'est-ce qui, alors, fait problème ? La seule différence que je voie, pour l'instant, est la quantité. Dans les fruits, le miel, etc., la quantité de sucre est très, très faible par rapport à un morceau de sucre. Faisons une petite étude quantitative pour donner une idée. Dans une pomme, il y aurait environ 10 à 15 % de sucres (en faisant l'hypothèse que ce sont tous, en moyenne, des sucres "doubles", comme le saccharose qui devient glucose et fructose ; cela n'est pas sûr et je pense qu'il y en a moins que ça finalement). Soit 10 à 15g pour 100g.
    Dans des morceaux de sucre, il y a... 95 à 98% de saccharose pour le sucre de canne non-raffiné, et 99,7% pour le sucre de betterave et le sucre blanc raffiné. Le sucre "complet" comporte moins de sucre et davantage de minéraux en tous genres, mais je ne pense pas que ce soit là le problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vrai problème, ça ne semble même pas être la quantité. Une pomme moyenne fait, allez, 150g. Avec une estimation basse, il y a donc 15g de sucres (on va dire que ça revient à 15g de saccharose, on ne doit pas commettre une trop grosse erreur). Donc finalement, en quantité de sucre, on est à 3 morceaux si j'ai bien calculé.

      Donc où est la vraie différence ? La décomposition du glucose et du fructose, bien que nécessaire, consomme des vitamines et d'autres molécules importantes de notre corps. Or, celui-ci ne sait pas fabriquer la plupart des vitamines (si ce n'est toutes). Mais une pomme, ça apporte des vitamines. Tu peux toujours courir pour en trouver dans un morceau de sucre.

      Fais attention à ce qu'on te dit, donc, Canalis, et même ce que je viens de dire, vérifie-le (mais bon, pour le coup, j'ai des cours de bio d'une prof agrégée, hein, mais je fais quand même des approximations un peu larges), et ne te laisse pas avoir par un exposé simple et qui semble miraculeux. Là, la solution à ton problème, ce n'est pas d'arrêter le sucre (d'ailleurs, tu m'étonnes qu'on en soit dépendants : il est nécessaire à l'organisme. Les dommages qu'il cause sont - info à prendre avec précaution - probablement plutôt dus à des carences en vitamines que provoque l'excès de sucre), mais de changer ta consommation.

      Courage en tout cas. Je te soutiendrai dans toute démarche d'acceptation de ton corps et d'amélioration de ton mode de vie. Mais assure toi que ce soit réellement dans ton intérêt, en vérifiant par toi-même, en utilisant ta tête dont je sais qu'elle fonctionne bien =)

      Supprimer
    2. Le sucre de canne n'est pas du sucre roux. Le sucre roux est du sucre blanc coloré, comme la cassonade, point barre.
      Le sucre de canne est le sucre qui n'est pas privé de ses nutriments, etc. Le sucre blanc et le sucre roux, eux, le sont.
      Donc en clair, entre sucre blanc et sucre de canne, non, ce n'est pas la même chose. Entre sucre blanc et sucre roux, oui. Parce que le sucre roux et le sucre de canne ne sont pas du tout la même chose.

      Je pense que la différence entre le sucre des fruits et le sucre blanc est à nouveau cette histoire de "raffiné". Le sucre des fruits n'est pas égal au sucre blanc puisqu'il n'est pas raffiné.

      Je pense que si je n'utilisais pas ma tête j'aurais également arrêté les fruits. Mais effectivement je me suis dit toute seule comme une grande que ce serait une mauvaise idée.
      Je ne peux pas me la jouer "bon ok je diminue juste, allons pour une mousse au chocolat par semaine" parce qu'une fois que j'en mange, je suis repartie pour des goûters à 1500 calories.
      Donc dans mon cas il vaut mieux que je m'en tienne aux fruits comme dit dans mon article.

      Supprimer
    3. Bon, Canalis. Nous sommes restés sur une position, l'un vis-à-vis de l'autre, qui me semble être un "froid". Et, honnêtement, ça ne me semble pas être une excellente idée ^^ (mais je me fais peut-être des films)

      Je vais tenter de me montrer le plus bienveillant possible, dans ce commentaire (sachant bien que, toujours, c'est la bienveillance qui menait mes propos, et non, j'espère que tu l'as compris, une quelconque envie de réprimer tes volontés de progression). Cependant, je vais rester intransigeant sur certaines positions, parce que ça me semble important que nous ne nous trompions pas sur quelques points vitaux ^^

      Bon, premièrement, je te conseille de consulter les définitions de "sucre blanc", "sucre roux", "cassonade" et "sucre complet". C'est peut-être un peu débile et mécanique d'appliquer ces définitions à la lettre, mais en ce qui concerne les dénomination industrielles, ce sont CES définitions qui sont utilisées... (fais donc un tour par ici pour t'informer sur les différences entre sucre de canne, sucre roux, etc., et n'oublie pas de recouper avec d'autres sites : fr.wikipedia.org/wiki/Sucre ). Et une partie de notre malentendu vient peut-être de ce que, en Belgique, vous appelez "cassonade" ce que nous appelons "vergeoise". Désolé alors ^^

      Tu peux notamment regarder ce lien ( http://www.lesucre.com/fr/article/alimentation-sante/composition-du-sucre ) pour t'informer de la composition des sucres, et savoir lequel est le meilleur pour la santé.
      D'ailleurs, tu seras sans doute heureuse de savoir que dans le mécanisme de respiration cellulaire (celui qui transforme le sucre en énergie), des espèces chimiques produites à partir de vitamines sont utilisées. Sauf que la vitamine nécessaire à la fabrication de ces espèces chimiques précises est la B3 (anciennement PP), et il se trouve qu'apparemment, dans le sucre, il n'y a que de la B1. Pour savoir où trouver de la B3 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_B3#Sources_alimentaires =)

      À propos du sucre raffiné, sur Wikipédia : "Pour devenir blanc, le sucre roux de canne est refondu et débarrassé de ses colorants dans une raffinerie, sans modification chimique. Seul le sucre blanc de canne peut être appelé sucre "raffiné"." Effectivement, dans les fruits et tout ça, il y a d'autres éléments (vitamines diverses, etc.) dont tu as besoin, donc continue d'en manger plus que du sucre "industriel" ^^

      En fait, je n'avais pas compris dans ton article que tu allais t'en tenir aux fruits et tout ça. Je pensais que tu comptais réellement arrêter toute source de sucres. Et ça, c'est dangereux. Parce que le sucre, c'est la vie (vraiment). Après, en diminuer la consommation te sera sans doute bénéfique, et après tout, on a vécu des millénaires sans sucre extrait de la canne à sucre et de la betterave à sucre, donc, en soi, c'est bien qu'on peut le trouver autre part.

      Supprimer
    4. Tout ce que je veux te dire, Canalis, c'est que pour des choses importantes comme ça, et pointues (le métabolisme humain est incroyablement complexe), il ne faut pas s'arrêter à des "ouï-dires", comme j'en ai eu (sans doute à tort) l'impression. Je n'essaie pas te te dire que tu ne penses pas toute seule comme une grande, je n'essaie pas de te rabaisser, j'essaie de te montrer qu'on te dit des choses parfois fausses ou hautement incomplètes. Le sucre n'est pas un poison. Son abus, oui. Ce n'est pas du tout pareil... Tu m'étonnes que Gogogo, arrêtant le sucre totalement (ou presque, je ne connais pas forcément la situation, non plus), ait eu des problèmes, puisque le glucose (un sucre) est nécessaire au fonctionnement de beaucoup de cellules, et quasiment indispensable au cerveau. Mais je m'arrête là.

      Pour finir, je te souhaite de bien continuer dans la voie du bien-être que tu t'es choisi, de réussir à te sentir mieux. J'espère également que tu feras ce qu'il faut pour t'informer suffisamment de quels sont tes besoins réels et quels sont les véritables poisons, mais je te fais confiance. Tu es grande et intelligente après tout. Tu as l'air de bien savoir ce qu'est une alimentation équilibrée ^^

      Sur ce, je te souhaite une excellente année ^^ À bientôt =)

      Supprimer
    5. Je regarde le lien wikipedia que tu m'as passé et quelque chose me heurte : sur l'illustration, ils montrent de la "cassonade", et moi je reconnais plutôt du sucre de canne. Donc en effet, se pourrait-il qu'il y ait un malentendu entre le vocabulaire belge et celui français ?
      Du coup je viens de taper "vergeoise" sur google et en effet, en Belgique, nous appelons ça de la cassonade.
      L'idée que le sucre blanc soit juste du sucre de canne me rend perplexe. Outre la couleur, ils ne se ressemblent pas du tout, par leur taille, leur consistance, etc. Je suis toute perdue T^T

      Je viens de voir ton second lien et si je comprends bien, le sucre de canne est en fait du sucre blanc, et est appelé comme ça. Oké. Mais dans les produits industriels et dans le sucre blanc qu'on retrouve souvent chez les gens (les petits sucres en carré tout blancs, le sucre en poudre), il s'agit de sucre blanc raffiné, et pas de sucre blanc tout court. Mais en effet quand je parlais de sucre blanc je parlais du raffiné, je ne savais pas que le sucre de canne s'appelait aussi sucre blanc.

      Bien sûr que non il n'y a aucun froid entre nous ! Tu n'es pas d'accord avec moi, c'est normal. Je me sens juste toute petite par rapport à tes pavés qui ont l'air si construits et réfléchis, je me sens toute ignorante à côté.

      Supprimer
    6. Effectivement, il me semble qu'en France, nous nommons "cassonade" le sucre roux de canne ^^ Malentendu de langue ^^
      C'est frappant, oui, que sucre blanc et sucre de canne soient (parfois) la même chose, le sucre blanc étant la versions raffinée. Il y a cependant, évidemment, une différence entre les deux : Déjà, parfois, le sucre blanc vient de la betterave, et là, on comprend la différence. Ensuite, si c'est du sucre de canne dans les deux cas : la couleur (ça s'explique simplement puisqu'on ôte les colorants), la taille (ce n'est pas une donnée significative : le sucre est parfois dilué puis recristallisé, et donc les cristaux ont une taille différente, on peut aussi les casser ou les effriter pour avoir de plus petits cristaux, j'imagine), et la consistance, après, je ne vois pas bien de quoi tu parles, mais en soi, la simple transformation qu'est le raffinement me semble pouvoir rendre compte des deux. Et le sucre de canne non raffiné contient bien quelques excipients supplémentaires par rapport au sucre blanc, mais je ne suis pas certain que ce soit vraiment significatif ^^'

      En fait, je pense que quand ils écrivent : "sucre blanc (canne ou betterave)", ils indiquent juste la provenance. Le sucre blanc regroupe alors le sucre de canne raffiné, comme tu le pensais, et le sucre de betterave raffiné, qui a subi un traitement similaire ^^ Le sucre roux de canne, lui, est ce que nous appelons "cassonade" et contient, tu le vois, légèrement moins de sucre, et la vergeoise encore moins. Enfin voilà.

      Bon, alors c'est encore moi qui imagine des choses ^^ En tout cas, tu n'as pas à te sentir toute petite : si je fais ces grands pavés construits et réfléchis, c'est pour t'aider, et parce qu'il se trouve que je suis tout nouvellement doté de quelques outils qui me permettent d'y voir plus clair dans le problème du sucre ^^ J'espère qu'ils t'apportent quelques informations précieuses, d'ailleurs, notamment sur le point des vitamines ^^"

      Supprimer
  10. Quant tu dis aussi que le sucre provoque le cancer... J'ai lu un article où il était expliqué qu'il y avait eu des études là-dessus sur tous les aliments, qui souvent se contredisaient (genre selon une étude, l'oignon est cancèrigène et selon une autre, pas su tout, il peut même avoir des effets positifs... -mon exemple est bidon-) Mais je pense que j'en avais entendu parler pour le cancer, et je CROIS (à vérifier donc...) que le problème vient du fait qu le ucre permet la duplication des cellules, et donc aussi la prolifération encore plus rapide des cellules cancéreuses. Mais si on supprime totalement on empêcherait aussi les autres cellules de faire leur boulot, ce serait un peu le même probème que la chimio (c'est ma réflexion ça donc pas vraiment à prendre au sérieux, mais juste aussi pour te montrer qu'on peut prouver tout et n'importe quoi).

    Il faudrait s'intéresser à la cause de tous les effets néfastes du sucre, par exemple pour le diabète et l'obésité, je ne pense pas que ça arrive si on en mange raisonnablement.

    Je pense que le mieux serait que tu lises des articles du camp opposé, pour vraiment te faire un avis objectif... Parce que la science peut vraiment être utilisée n'importe comment !

    Ceci dit, ça ne peut pas faire de mal de réduire ta consommation, c'est clair que trop c'est trop... Fais gaffe à toi, j'ai l'impression que ça vient du fait que tu te sens comme une "grosse larve", et évidemment dans ces moments c'est bien de se bouger un peu, mais ça me fait un peu peur que tu "t'attaques" à ton corps et ton alimentation de façon aussi drastique dans un moment comme ça... (Fait attention aux troubles de l'alimentation pour être claire.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'ai considérablement augmenté ma consommation de sucre ces dernières semaines, justement parce que j'étais en mode "les filles sexy sont gourmandes et mangent des cupcakes". Ben finalement j'ai juste foutu ma santé et mon corps en l'air, donc oui je me sens comme une grosse larve et j'ai envie d'arrêter. Se taper trois rhumes en un mois, ça n'aide pas à se sentir bien.

      Pour les troubles de l'alimentation, je ne m'inquiète pas. Je veux juste manger mieux, et certainement pas moins ni rien du tout. Franchement, entre remplacer une glace par un kiwi et du riz blanc contre du riz complet...je ne vois finalement pas beaucoup de changement ou de contrainte dans mon alimentation.

      Supprimer
  11. Bonjour Canalis
    Je viens de lire ton post je vois que cela fait six mois que tu as pris cette décision ...où en es-tu aujourd'hui ? comment s'est passé la détox? quels en ont été les signes ?? cela a-t-il été douloureux pour toi??? As tu continué ????
    pourquoi toutes ces questions???
    simplement parce qu'il y a deux semaines j'ai pris la même décision...
    En effet tous les matins je souffrais de ce que je pensais être des migraines donc je devenais accro au mélange doliprane Advil... jusqu'au jour où n'ayant plus ni l'un ni l'autre sous la main j'ai laissé faire je me suis aperçue que ces maux de tête était dû à des pics d'hypoglycémie... tout simplement parce qu'après le petit-déjeuner composé d'un thé et de tartines beurre confiture le mal de tête à systématiquement disparu au bout d'une demi-heure...j'ai donc renouvelé l'expérience plusieurs jours de suite et à chaque fois même résultat... il faut dire que je tombais souvent dans une tablette de chocolat le soir devant la télé plus un dessert sucré à chaque repas plus un goûter avec mon fils quand il rentrait de l'école et tout ces petits plus se sont ajoutés les uns aux autres... et là ça s'est imposé à moi... je suis accro au sucre !!! donc il y a 2 semaines j'ai commencé par supprimer tous les grignotages et j'ai remplacé le goûter par une poignée de graines et fruits à coque... et depuis lundi j'ai supprimé le dessert sucré ainsi que le blanc c'est-à-dire riz pâtes farine pdt...etc...remplacés par lentilles riz complet quinoa pas mal de protéines et mon petit déjeuner se compose d'un avocat écrasé tartiné sur des tartines craquante sans gluten et sans sucre... pour l'instant ça va ça se fait en douceur...quelques mots de tête très gérables sans médicament... un peu de fatigue quand même ... quelques réveils nocturnes , une crise d'hémorroïde (- drôle 😞)... Je suis loin du compte mais je vaincrais cette addiction (sucre et cocktail doli-advil) !!! pour info j'ai lu le "0 sucre" de Nicole Mowbray... elle raconte sa detox brutale et donne plein de trucs pour tenir le choc...pour elle ça fait deux ans et elle ne s'est jamais senti aussi bien...
    Voila c'était mon témoignage ... alors où en es-tu toi ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu nulle part, j'ai eu du mal à tenir et au bout de deux semaines, j'ai craqué.
      Mais ma consommation a beaucoup changé, je mange beaucoup moins de sucre qu'avant, ça j'en suis certaine.

      Par contre je ne fais pas cold turkey. Je mange des fruits et je remplace le sucre blanc par du sucre de canne. Donc je n'avais pas eu de soucis quand j'avais arrêté.

      Je pensais lancer quelques petits défis sur le blog pour se motiver mais j'ai peur que ça n'intéresse pas grand monde :/

      Supprimer
  12. I got my first electronic cigarette kit at VaporFi, and I think its the best kit.

    RépondreSupprimer