samedi 4 octobre 2014

[Lecture] "Parce que je t'aime" de Guillaume Musso

J'ai eu l'occasion de lire ce livre grâce à une connaissance de mon école avec laquelle j'ai fait un "prêt-échange" de livres : ma trilogie de Cinquante nuance contre deux de ses Musso. Et quand nous aurons toutes les deux fini, nous pourrons nous rendre nos livres mutuellement. J'ai trouvé ce procédé intéressant, car cela permet au moins de ne pas prêter des livres qu'on ne revoit plus jamais et d'oublier sans cesse de rendre un livre emprunté.


Editeur : Pocket
Année d'édition : 2008
Genre : Drame, suspense
Nombre de pages : 313
Prix : 7.70€

Quatrième de couverture 
"Layla, petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où l'on avait perdu sa trace. Elle est vivante mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations : où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ? Une histoire d'amour envoûtante, un livre profondément humain qui vous plonge dans le mystère et le suspense, un dénouement que vous n'oublierez pas."

Mon avis

Parce que je t'aime nous fait suivre l'histoire de Mark, avocat brillant devenu SDF après la disparition de sa fille de 5 ans, mais aussi d'Evie, gothique de 15 ans vivant à la rue et rêvant de vengeance, d'Alysson, héritiaire milliardaire aux tendances auto-destructrices, et Connor, collègue et meilleur ami de Mark portant sur ses épaules le poids du remord, de la peur et des cauchemars le ramenent à son enfance au ghetto. 
Malgré la mauvaise réputation de Guillaume Musso, connu comme auteur de romans de gare au même titre que Marc Levy et Anna Gavalda, j'ai beaucoup aimé ce livre, ce qui m'a confortée dans l'idée que Musso n'a rien à voir avec ses deux collègues au niveau talent, style et originalité.
Je n'avais plus fait de binge reading depuis longtemps (donc lu un grand nombre de pages d'une traite), mais ce livre m'y a replongée doucement, me forçant à lire page après page pour connaître le dénouement, la raison de tout.

Points positifs
-On peut observer une bonne documentation de la part de l'auteur.
-L'histoire en elle-même est passionante et donne envie de lire le roman entier d'une seule traite.
-Le style est original.
-Les personnages sont attachants (personnellement, j'ai adoré Evie).
-Certaines scènes sont incroyablement bien racontées et mettent le lecteur en haleine, admiratif.

Points négatifs

-Les majuscules dans les dialogues. Personnellement, le caps lock, je trouve que ça fait amateur, à moins que ce soit vraiment indispensable (pour un hurlement beaucoup plus fort que les autres, par exemple).
-L'agression du début du roman est beaucoup trop prévisible.
-Je n'ai pas trop compris pourquoi Evie passe sa vie à dire "Fuck off" en anglais...Parce que ça fait plus rebelle, ou par incohérence au niveau de la traduction ?
-J'ai pu observer quelques fautes de français.
-J'ai été finalement assez déçue par la fin. Je m'attendais à quelque chose d'un autre genre et cette fin m'a semblée assez insipide.

Pour résumer, je peux dire que cette lecture a été terriblement agréable. J'ai beaucoup aimé et à présent, j'ai fort envie de lire les autres livres de l'auteur (genre...tous). Je le conseille fortement.



Note : 15/20

2 commentaires:

  1. Ahh... Musso, personnellement, j'en ai lu trois et j'en ai aimé deux. (Je ne me souviens même pas du titre de celui que je n'ai pas aimé... Donc il ne m'a vraiment pas marqué.) Je suis assez d'accord avec toi dans le sens que Musso a quelque chose de plus que Levy, malgré sa catégorisation "romans de gares". Sinon, je te conseille "Que serais-je sans toi?" et "L'appel de l'Ange", qui sont vraiment des perles.

    RépondreSupprimer