vendredi 3 octobre 2014

[Lecture] "Gatsby le magnifique" de F.Scott Fitzgerald

J'ai eu envie de lire Gatsby le magnifique après m'être brièvement renseignée sur l'auteur. J'avais été fascinée par sa vie, la schizophrénie de sa femme (qui entendait les fleurs lui parler) ; ainsi, j'ai vite eu envie de lire au moins une de ses oeuvres. Et comme j'avais beaucoup entendu parler de Gatsby autour de moi, c'est sur celui-ci que je me suis jetée en le voyant en magazin.


Editeur : Folio
Année d'édition : 2012
Genre : drame, romance
Nombre de pages : 208
Prix : 5.00€

Quatrième de couverture
« Ses parents étaient des fermiers indolents qui menaient une existence médiocre ; son imagination n’avait jamais accepté qu’ils pussent être ses géniteurs. S’il faut dire la vérité, Jay Gatsby, de West Egg, Long Island, naquit de la conception platonicienne qu’il avait de lui même. Il était fils de Dieu - expression qui ne signifie peut-être rien d’autre que cela - et il lui incombait de s’occuper des affaires de son Père, de servir une beauté immense, vulgaire, clinquante. Aussi inventa-t-il la seule sorte de Jay Gatsby qu’un garçon de dix-sept ans était susceptible d’inventer, et il demeura fidèle à cette conception jusqu’à la fin. »

Mon avis
Carraway, jeune homme travaillant dans la finance, s'installe dans une demeure voisine de l'énorme palace du fameux Jay Gatsby, où chaque nuit se déroulent les soirées les plus extravagantes ; personne n'a d'invitation, mais tout le monde est invité.
Pris dans une histoire d'amour ratée, Carraway devra tenir la chandelle entre Gatsby et Daisy, jeune première légèrement dépressive et assez peu terre à terre, dont la vie et le mariage ressemblent davantage à une mascarade flétrie qu'autre chose.
Ce livre nous plonge en plein coeur de l'hypocrisie bourgeoise, des actes manqués et de l'amertume d'un jeune homme qui avait pourtant tous ses espoirs en l'être humain.

Honnêtement, je m'attendais à mieux. Je n'ai pas trouvé ça mauvais, loin de là, le style d'écriture est vraiment très joli, alambiqué, avec de belles métaphores. Mais finalement, il ne s'y passe pas grand chose et certains passages traînent en longueur. Je suis donc légèrement déçue, mais j'essaierai sans doute un autre livre de l'auteur.

Points positifs
-Joli style, tout est très bien écrit et agréable à lire, c'en est parfois même fascinant.
-Les tournures de phrase, le ton donné montrent parfaitement l'amertume ressentie par le narrateur.
-Il y a beaucoup de poésie dans cette façon d'écrire.

Points négatifs
-Je pense que j'aurai assez vu de critiques de la richesse et de la bourgeoisie pour les 25 prochaines années. Ça manque cruellement d'originalité.
-J'ai pu constater quelques longueurs.
-La fin n'est pas très claire. A vrai dire, je ne suis toujours pas sûre de l'avoir comprise.

Extrait
"Gatsby se tourna vers moi, gourmé.
"Je ne peux rien dire sous son toit, mon vieux.
-La voix de Daisy manque de discrétion, fis-je remarquer. C'est une voix.." J'hésitais.
"Sa voix est pleine d'argent", dit-il soudain.
C'était cela, précisément. Je ne l'avais jamais compris jusque là. Une voix où l'on n'entend que l'argent...Là résidait le charme inépuisable de ses inflexions, ce tintement, ce frémissement de cymbales...Dans la plus haute tour de son blanc palais, la fille du roi, la princesse d'or..."

Ce fut vraiment une lecture agréable, mais sans plus, malheureusement.


Note : 14/20

8 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu le livre, donc mes remarques ne sont pas bienvenues mais dire que le livre manque d'originalité parce qu'il a pour thème la critique de la richesse et de la bourgeoisie je trouve ça un peu "déplacé" (ce n'est pas vraiment le bon mot, désolée :/) : je ne vois pas comment tu peux dire ça, alors qu'il a été publié en 1925 ? Le thème avait déjà été traité, mais c'était vraiment d'actualité (aujourd'hui encore d'ailleurs), et puis c'était déjà plus novateur que maintenant...

    J'arrive pas trop à m'expliquer, et j'ai pas lu le livre donc je suis pas la meilleure personne pour en discuter avec toi mais voilà, ça m'a interpellé quand même ^^

    Et j'espère que mon commentaire n'apparaît pas comme trop aggressif, ce n'est pas du tout le cas (dans ma tête :P) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ce que tu veux dire, je pense que tu as raison. Après,ça n'enlève rien à mon agacement, vu que pour moi c'est un livre anti-riches parmi tant d'autres, mais d'un point de vue objectif c'est vrai que cet argument ne se vaut pas.

      Supprimer
  2. La vie du personnage m'intéresse, après je ne suis pas sûre de me lancer dans des bouquins le concernant, je vais dans un premier temps regarder le film qui lui a été consacré récemment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne me semble pas que Gatsby ait existé :/

      Supprimer
  3. J'ai ressenti la même chose que toi sur la fin du bouquin, j'ai dû relire quelques pages plusieurs fois pour être sûre d'avoir compris l'événement majeur qui se passait. Je n'en revenais pas !

    La version ciné de Baz Luhrmann avec Leonardo DiCaprio m'a énormément plu de par son traitement, ses couleurs et sa folie, je l'ai trouvée très fidèle dans l'ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai vu que la moitié du film mais en effet, en lisant le livre je me suis rendue compte à quel point le livre est très fidèle.
      (Mais j'ai envie de dire, Luhrmann a toujours été fidèle dans ses adaptations)

      Supprimer
  4. Si la vie de sa femme t'intéresse, il y a Alambama Song, de Gilles Leroy. Bien que ça soit un roman et non un documentaire, l'auteur a fait un gros travail de recherche, alors peut-être une idée si un jour tu ne sais pas quoi lire (:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je visais déjà un autre bouquin pour sa femme :D

      Supprimer