samedi 20 septembre 2014

[Lecture] "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" de Mathias Malzieu

C'est Mercutio qui m'a offert ce livre après son voyage en France. Comme j'avais adoré La mécanique du cœur du même auteur, j'ai été folle de joie de recevoir un autre livre de lui. Cependant, j'ai tout de même attendu la fin des vacances pour m'y atteler.


Editeur : J'ai lu
Année d'édition : 2012
Genre : Autobiographie, fantastique, conte
Nombre de pages : 151
Prix : 5.00 €

"" Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ? " 
Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 m, " docteur en ombrologie ", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et rêver malgré la douleur... Il le fera grandir."

Mathias Malzieu est quelqu'un de fort, très fort. Il a réussi à réunir le genre autobiographique et fantastique. En un seul bouquin.
Ce livre raconte donc le deuil de Mathias après la mort de sa mère, alors qu'on vient de lui annoncer que c'est terminé. Alors que sa soeur Lisa et son père partent chercher des habits pour la cérémonie d'enterrement, Mathias les attend sur le parking et se retrouve nez à nez avec un géant qu'il est le seul à voir. Celui-ci lui offre une ombre gigantesque et quelques livres pour le protéger durant son deuil. Mathias doit alors faire face aux ombres qui poussent dans sa maison et se décide à aller revoir sa mère dans le monde des morts.

Ce livre est tout petit, je n'ai donc pas eu le temps d'écrire de notes pendant ma lecture.
J'ai été assez déçue, car j'avais adoré La mécanique du coeur et je m'attendais à autant d'émotions, d'actions et de surprises dans ce livre. Mais finalement, il ne s'y passe rien.
Ce n'est pas un mauvais livre, loin de là, car finalement, cela reste une oeuvre terriblement personnelle (Mathias Malzieu l'ayant écrit juste après la mort de sa mère, pour sa soeur) et qui reste pleine de poésie, de jolies métaphores digne de l'auteur. Son style à lui reste donc bien présent au fil des pages.
Seulement, comme je l'ai dit, je m'attendais à plus et je ne suis pas satisfaite de ma lecture. C'était beaucoup de blah blah pour très peu d'actions (il y en a cependant un peu).
Ce qui est tout de même curieux, c'est que ce livre m'a donné encore plus envie de lire les autres oeuvres de Malzieu, juste pour retrouver son style en sachant qu'il y aura plus d'actions et que je serai donc comblée.

Comme avec ses autres livres, l'auteur a également composé un album relié à l'oeuvre. L'une des chansons a eu droit à son propre clip, que j'ai beaucoup aimé.
Par contre, c'est assez déchirant à voir, donc si quelqu'un ici a perdu sa mère et a encore du mal avec le thème, je conseillerais de ne pas visionner la vidéo :/

     
Étant donné du fait qu'il s'agit d'une oeuvre très personnelle, j'ai choisi de ne pas lui mettre de note.

2 commentaires:

  1. c'est vrai que c'est tres personnal comme ouvrage.
    je l'ai lu tandis que ma mère était a l'hopital. Elle est décédée quelques mois après, et des phrases de ce livre me sont revenues, comme des petits cailloux pointus, mais réconfortants, parceque déjà caressés par un autre. Par tellement d'autres.

    Et le clip, je t'avouerai que je n'ai pas pû le regarder jusqu'à la fin.

    RépondreSupprimer