vendredi 22 août 2014

[Lecture] "Le fantôme de Canterville" d'Oscar Wilde

L'autre jour, dans un magazin de livres d'occasion de Belgique, je suis tombée sur ce tout petit livre, édition collège, arborant un titre dont je n'avais pas encore entendu parler malgré mon amour pour l'auteur. Je l'ai donc pris avec moi et...déception.


Editeur : Hachette
Année d'édition : 2001
Nombre de pages : 118 pages
Prix : 3.00 €


Mr. et Mrs. Otis, de riches Américains, s'installent en Angleterre avec leurs quatre enfants dans un manoir dont les anciens propriétaires prétendent qu'il est hanté. Les Américains n'en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme.

Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser. Mais que va faire le spectre face à cette famille incrédule ? Parviendra-t-il à effrayer des jumeaux de onze ans qui n'ont peur de rien et ne cessent de lui jouer des mauvais tours ?
Découvrez ce récit plein d'humour et de surprises dans lequel se mêlent le fantastique, la caricature, le mystère et l'émotion.


Cette édition offre donc, en plus du conte d'Oscar Wilde, un questionnaire à la fin de chaque chapitre (qui m'a rappelé qu'en France, on a l'air de se creuser beaucoup plus la tête en cours de français qu'en Belgique), quelques photos à travers le texte, un texte sur la vie d'Oscar Wilde (my baby), et un dossier sur le thème du fantôme dans la littérature.

Je pense que le livre en lui-même est très bien conçu, même si les définitions données pour certains mots compliqués au fil de l'histoire m'ont agacée. Qu'on définisse "recteur", pourquoi pas. Qu'on définisse "exhiber" ou "hormis", j'ai plus de mal à comprendre. Au collège, on a tout de même 12-14 ans, non ?
De plus, d'autres mots plus compliqués et moins fréquents n'étaient pas définis, donc j'ai eu beaucoup de mal à comprendre la logique derrière tout ça.

Au sujet du récit en lui-même...je n'ai pas aimé. Après Le portrait de Dorian Gray et Teleny, du même auteur, qui font partie de mes livres préférés (sincèrement), j'ai trouvé cette histoire très pauvre et beaucoup trop enfantine. De la part de l'homme qui écrit du porno homosexuel, j'ai été surprise.
Le personnage principal, le fantôme donc, est ennuyeux, victimisé, pathétique. Les jumeaux sont agaçants, Victoria est une Mary-Sue parmi tant d'autres...je n'ai pas eu l'impression que cette histoire m'apportait quoi que ce soit, et j'ai même été heureuse que ce livre fut si court.

Je ne sais pas exactement à qui pourrait plaire ce livre. Sans doute à un public plus jeune, ou à des amateurs de contes. Je pense qu'auprès de ce public-là, Le fantôme de Canterville trouvera une chance.

Note : 13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire