jeudi 8 mai 2014

Phobie.

"Bonjour, je t'aime.
A vrai dire, j'ai cru toute ma vie que l'amour était un sentiment très beau, parfait, magnifique, pur. Qu'il était toujours une bonne chose d'aimer.
Que tout le monde verrait d'un bon oeil qu'une autre personne aime.
J'ai découvert à présent qu'encore faut-il aimer la bonne personne.
A première vue ce n'est pas mon cas.
Les gens pensent que c'est un choix, qu'il me suffit de décider pour ne plus t'aimer.
Limite, ce serait par effet de mode.
J'ai l'impression d'avoir changé de rive et de ne plus être "la bonne personne".
Ça en dégoûte certains et ça en fait fantasmer d'autres.
Ca n'a pas dérangé mon père quand j'ai fait mon "coming out", car il est assez ouvert sur le sujet.
Mais Maman m'a dit de ne surtout pas le dire au reste de la famille.
Il ne fallait pas non plus que ça s'ébruite à l'école.
C'est trop tard, on nous a vus.
Certaines personnes disent que je dois mourir et que c'est malsain.
D'autres disent que je ne t'aime pas vraiment. Ce n'est pas possible, vu que ça ne leur est jamais arrivé à eux. 
Quand je me sens triste à cause des insultes et des remarques, on me dit que j'avais qu'à "bien choisir".
Toujours cette idée de choix.
Mais je le jure, c'est plus fort que moi.
Ce qui me rend triste aussi, c'est que je ne pourrai même pas me marier avec toi.
Interdit.
Quand j'essaie de me confier à quelqu'un on me dit que c'est n'importe quoi.
Que c'est normal qu'on m'insulte, que ce quelqu'un comprend que les autres n'acceptent pas.
Que je ne dois pas réellement t'aimer, encore une fois.
J'ai l'impression d'être devenue une bête curieuse et ça m'angoisse.
J'ai l'impression que cet amour que je ressens est invalide parce qu'il est juste différent.
J'ai l'impression qu'on ne m'acceptera jamais et que je devrai t'oublier.
Et faire à nouveau comme tout le monde.
Aimer comme tout le monde."


Comme c'est drôle. Comme un éternel recommencement.



8 commentaires:

  1. C'est un article bien triste que tu écris aujourd'hui ! Je ne sais pas si tu y fait référence à "Pomme" ou a une fille dont tu serais tombée amoureuse. En tus cas pour ma part je suis lesbienne et en couple avec une fille. Pour autant je ne me suis jamais prise de réflexions négatives de la part de mes amis ou de ma famille ! Forcément ça surprend sur le coup mais les gens sont beaucoup plus ouverts d'esprit aujourd'hui et ils comprennent !
    L'amour est un sentiment pur et il n'y a rien de plus beau que ça !

    Tendresse et baisers sucrés
    http://berengereinwonderland.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais référence...aux deux :) Petit à petit j'avais remarqué que les remarques que je recevais étaient similaires aux remarques que j'aurais pu prendre si j'avais été homosexuelle, du coup j'ai fait le parallèle et j'ai décidé de montrer un peu aux gens que je méritais moi aussi un minimum de respect et qu'on reconnaisse mes sentiments comme une véritable orientation sexuelle. Du coup, j'ai volontairement écrit ce texte trouble :)

      Supprimer
  2. je ne sais pas si ça viens de toi, d'un poème traduit au autre mais c'est très beau. Je ne sais pas trop si tu parle d'homosexualité (dans ce cas, heureuse d'être Belge, le mariage est autorisé depuis belle lurette) ou si tu parle de polyamour. Qui malheureusement est encore plus mal vu que l'homosexualité dans les moeurs.

    si les gens s'occupaient un peu plus de leur fesse, se serait plus simple.

    "Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue." A Einstein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca vient de moi, je voulais faire le parallèle entre homosexualité et polysexualité pour dénoncer la polyphobie qui est en tout point pareille à l'homophobie mais que les gens refusent toujours de reconnaître.

      Supprimer
  3. "It's hard to light a candle, easy to curse the dark instead". (Last Ride Of The Day - Nightwish)
    C'est ce à quoi ça m'a fait penser...il est tellement plus facile d'accuser quelqu'un d'aimant plutôt que d'en être ému.

    RépondreSupprimer
  4. C'est fou quand même. Un combat gagné, un autre se dresse derrière. Bon courage, chère Decay :)
    Nous, on te soutient ^_^

    RépondreSupprimer