mercredi 2 avril 2014

Mars, que vais-je faire de toi ?

Et c'est ainsi que se termine un mois de mars ma foi fort paresseux et contre-productif.
Mais ce fut un bon mois.

C'est un mois où j'ai fait une pause de deux semaines dans mes résolutions car j'étais crevée et stressée par l'urgence de tout faire chaque jour. C'est donc également un mois où j'ai décidé, sur le bon conseil de Thomas, de supprimer et de revoir certaines résolutions.
Tu te doutes donc bien, cher lecteur, qu'il n'y aura pas de bilan ce mois-ci.
J'ai décidé de laisser tomber les 50 pages à lire par jour, tout simplement parce que la durée que cela me prenait variait énormément suivant ce que je lisais (ça me prenait 30 minutes pour Marche ou Crève de Stephen King et plus d'une heure pour Journaux de Jeunesse d'Anaïs Nin). De plus, lire devenait pour moi une corvée et je voulais à tout prix éviter ça.
Je vais aussi supprimer les deux litres d'eau à boire par jour, tout simplement parce que pour le moment, mon environnement ne me permet pas de les atteindre (il est interdit de boire dans les locaux, au lycée, et beaucoup de profs interdisent de se rendre aux toilettes : mauvais climat pour s'hydrater, donc).
Par contre, je compte bien garder le sport (je me suis mise au défi d'obtenir un jour des abdos voyants. On va bien voir comment ça se passe), l'écriture (on va retenter les 1000 mots par jour en avril), l'hygiène (faut pas déconner), le végétarisme (la question ne se pose même pas) et la méditation (j'avais pensé à l'abandonner aussi mais finalement je pense en avoir trop besoin pour ça).
J'espère donc avoir ainsi plus de chance d'atteindre mes objectifs.

Par contre, j'ai continué de prendre des photos des petites choses de ma vie quotidiennes et de les poster sur Instagram. Vous allez donc avoir à nouveau droit à la sacro-sainte série de photos.

Par contre, juste un petit mot au cas où quelqu'un d'autre aurait encore envie de me sortir que je suis une accro aux régimes victime du dictat de la minceur : vouloir être en bonne santé ne veut pas dire mincir à tout prix. Personnellement, je ne suis pas fan du fait de rester avachie devant ma télé à longueur de journée en mangeant des chips (pour blâmer ensuite les autres dès qu'ils mangent une assiette de fruits parce que les fruits, c'est bon pour la santé, c'est caca) et c'est tant mieux pour moi, donc oui, parfois je fais du sport. Et oui, je prends mon score en photo pour garder une trace. Et oui, parfois je mange des fruits et des légumes en dehors des repas. Ça arrive même aux meilleurs.
Voilà voilà.
Mais ne t'inquiète pas, lecteur, parfois je reste devant l'ordinateur, je mange des frites, je zappe une série d'abdos et je me douche pas toujours après l'amour. On a tous nos failles et ce n'est pas pour cela qu'il faut aller blâmer autrui parce qu'on complexe sur notre propre mode de vie.A bon entendeur.



Un énorme paquet de frites à partager avec Mercutio Un câlin entre Mercutio et Bidouille Des Gianduja pour se motiver Des scores au tapis de course (gros progrès de ce côté-là, d'ailleurs) Bess. Sur les fesses de Thomas. Mais Bess. Un tirage de tarot (pas pour moi) Quelques roses séchées Des pommes et des bananes au sucre Quelques fraises Des scores au cross-trainer elliptique  Une tenue pour aller au restaurant (le gérant a carrément demandé à être pris en photo avec moi, j'étais youhou) Une promenade dans les champs,pique-nique à l'appui Bess. Again. Une sortie à Bruxelles Un muffin à la myrtille et un chocolat chaud à la noisette Fabrication d'un sachet de thé en forme de coeur Des roses et des tulipes pour décorer ma chambre Des pommes, des mandarines et des carottes Quelques bagues animaux Le lustre de chez Mercutio qui projette des pénis sur le mur Un colis et une lettre du facteur, fruits d'un concours d'écriture et d'une correspondance Score en vélo Séance de lecture avec Mercutio Discussion entre moi et la Moi de 16 ans Sachet de thé en forme de chaton Sortie à Bruges avec l'école Petits pénis et vulves en chocolat.

Juste deux petits mots avant de vous laisser.
Si je n'écris plus sur ce blog, ce n'est pas parce que vous sentez mauvais, mais parce que je me suis décidée à me concentrer uniquement sur mon roman en cours jusqu'à ce qu'il soit terminé (je voulais finir le premier jet pour le 28 février, je ne suis que tristesse).

Ensuite, j'ai posté une publication sur le tumblr Mon Corps m'Appartient. Mercutio a levé l'idée selon laquelle la voir un peu rebloguée et partagée sur le net pourrait aider à ouvrir les esprits sur les relations polyamoureuses et surtout les jugements que cela entraîne. Donc si vous pouviez partager cette publication, cela me ferait plaisir tout plein.

Sur ce, je vous fais des bisous dans le cou.
Decay

2 commentaires:

  1. t'as un instagram toi...je dois être une irréductible anti autre chose que HC et mon blog... (ceci dit je ne trouve pas le lien de ton insta...)

    La photo avec tes cheveux mauve, je kiffe (et je pleure de ne pas la voir en plus grand!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, j'aime Instagram parce que c'est un petit concentré des moments sympas de la vie :D

      J'ai créé le mien après avoir fait le design du blog, du coup il n'y a pas de bouton. Le lien est :
      http://instagram.com/anaisdecays

      Supprimer