mardi 7 janvier 2014

Ma préparation pour l'année 2014 ~1

Deux semaines avant la nouvelle année, je suis tombée, lors de mes pérégrinations sur le net, sur une liste de choses que l'on pouvait faire avant la nouvelle année pour nous préparer et ainsi améliorer notre écriture au mieux. Cette liste contenait, en tout, 50 points. Je n'en ai gardé que 35 que j'ai traduits en français et inscrits dans un carnet pour pouvoir les remplir à mon aise.
J'ai donc arrêté d'écrire durant plus de 15 jours pour pouvoir me reposer un peu après un NaNoWriMo exténuant, et j'ai rempli presque tous les points de cette liste. En voici la première partie :

 Critique ce que tu as écrit durant l'année.
Sur ce point, je n'ai pas compté mon roman, car étant inachevé, je refuse de le relire avant qu'il soit terminé, prêt à être édité, relu, corrigé, réécrit.
La liste de ce que j'ai commenté s'avère donc être quatre courts textes écrits pour des concours ainsi que l'ensemble de mes articles de blog écrits en 2013.
Rien que pour ces derniers, j'ai dû faire 377 commentaires en tout. J'ai détesté mon écriture, et j'en ai dressé une liste d'erreurs que je fais le plus souvent. Il y en a 46 en tout.
1. Ne pas inventer de mots (exemples: tranquillou, aminche, etc).
2. Me relire attentivement pour éviter les fautes d'orthographe, de grammaire et de frappe.
3. Prêter attention à la formation des phrases, voir si les mots sont bien agencés.
4. Eviter le caps lock. Je n'ai pas besoin de crier et de m'énerver : j'écris. S'il y a moyen, mettre la phrase en gras. Sinon, la laisser telle quelle, voire la supprimer.
5. Eviter l'anglais (exemple: c'est trop cute).
6. Ne pas rabaisser mes propres articles pour ne pas en donner une mauvaise impression au lecteur.
7. Eviter les lettres multiples. Je ne suis pas à l'oral, je n'ai pas à m'exprimer "comme dans la vraie vie" (exemple: maiiiieuuuh).
8. Ne pas me contredire moi-même.
9. Ne pas déformer les propos des autres, les singer ou les citer.
10. Ne pas agresser le lecteur, lui parler avec mépris ou condescendance.
11. Eviter les private jokes.
12. Ne pas me rabaisser.
13. Faire attention à bien expliquer tout ce que je dis.
14. Faire attention aux mots que j'emploie. Sont-ils appropriés ?
15. Vérifier l'utilité des phrases.
16. Eviter de placer les parenthèses les unes à la suite des autres ( )( ) mais les placer l'une dans l'autre (( )). Vérifier qu'elles apportent toutes quelque chose au lecteur.
17. Ajouter un lien lorsque je fais référence à un ancien article.
18. Eviter le sarcasme.
19. Ne rabaisser personne.
20. Être complète, éviter les "etc".
21. Ne pas me prendre de haut. Ce n'est pas moi contre le monde entier.
22. Ne pas paraître haineuse.
23. Si j'ai un mauvais pressentiment par rapport à ce que j'écris, il faut le laisser reposer quelques heures.
24. M'assurer que je suis compréhensible.
25. Ne pas dénigrer le problème.
26. L'introduction est-elle nécessaire ?
27. Eviter les "je remarque/vois souvent".
28. Vérifier la présence de répétitions.
29. Eviter les "tu".
30. Eviter les "c'est parti" et autres exclamations du même genre.
31. Eviter les mots parasites et les tics de langage.
32. Faire attention à la ponctuation : trop ou pas assez de virgules ?
33. Eviter les exclamations et les expressions adolescentes ou amateures.
34. Bien choisir mes titres.
35. Rendre mes lecteurs neutres. Je ne m'adresse ni à des femmes, ni à des hommes exclusivement.
36. Ne pas être feignante.
37. Utiliser la négation complète : je ne.
38. Ne pas jurer.
39. Eviter les smileys.
40. Garder le même temps.
41. Faire attention à l'interprétation que pourraient faire les lecteurs face à mon texte.
42. Eviter les abréviations.
43. Me renseigner. Ne pas écrire en aveugle.
44. Ne pas être pessimiste.
45. Quand je dois me répéter, faire comme si c'était la première fois.
46. Étoffer les articles courts.

♥ Finis tous les articles et textes inachevés.
Je me suis lourdement fait avoir sur ce plan-là. Le seul texte que je voulais voir terminé dans un futur proche était mon journal intime des années 2005 à 2009 que je devais recopier sur mon ordinateur. Je me suis donc consacrée à ce projet-là et...lorsque j'ai voulu rouvrir le fichier, la sauvegarde n'avait pas été enregistrée. Tristesse.

♥ Regarde pourquoi certains textes sont restés en suspend.
J'ai pensé tout d'abord que je n'arriverais tout simplement pas à trouver une réponse à cette question. Puis, en regardant mes travaux, la réponse m'a sauté aux yeux : je ne savais pas où j'allais, ce que je devais écrire ensuite. J'avais le début, une éventuelle scène finale (pas toujours) et quelques petites scènes sympathiques à caser entre les deux. Seulement, je ne savais même pas dans quel ordre les caser ni ce que j'allais bien pouvoir raconter entre chaque moment-clé.
Je manquais de plan.
Je sais que certains écrivains trouvent les plans et autres préparations théoriques anti-créatives, et cela est peut-être vrai en un sens mais personnellement, j'ai remarqué que ne pas avoir de plan nuisait grandement à ma productivité et aux chances de survie de mes projets. Je me trouve créative, car je laisse ma créativité s'exprimer  à tout moment, lors de l'écriture d'un plan, mais aussi en pleine écriture du roman en lui-même (je dois trouver des scènes intermédiaires chaque jour, ce qui demande à ma créativité d'être sans cesse stimulée).
Maintenant que je suis consciente de cela, je songe doucement à reprendre l'écriture de mes anciens romans, pour plus tard.

♥ Abandonne ce que tu ne veux pas terminer.
Ce point contient essentiellement des articles laissés en brouillon durant des mois et que je ne peux plus terminer ou même commencer, tout simplement parce que ce qui avait fait ma motivation à l'époque ne me motive plus autant aujourd'hui.

♥ Mets en place un environnement d'écriture pour méditer et faire le point.
Ce lieu était tout choisi : ma chambre. Cette pièce de la maison reflète grandement ma personnalité, avec ses murs dorés, ses tarots, ses livres de toutes sortes (surtout de l'érotique, ces temps-ci). C'est l'endroit où je me sens le plus à l'aise pour écrire et m'inspirer, mais elle n'offrait pas beaucoup l'envie de s'y attarder. En effet, je ne suis pas une pro du ménage et ma chambre avait atteint un point critique en la matière. J'ai donc retroussé mes manches et enlevé tous les cartons, papiers, sacs et bibelots auxquels je n'étais plus attachée, et j'ai tout balancé dans l'ancienne chambre de ma soeur afin de pouvoir ignorer leur existence (non, ce n'est pas très pro).
J'ai même plié mes vêtements dans la garde-robe, c'est tout dire.

♥ Mets-toi en jachère en décembre et retourne du côté écrit de la force en janvier.
C'est maintenant chose faite, car après de longs jours sans écriture, j'ai rouvert mon programme dès le premier janvier, sans perdre une minute.

♥ Mets ton site à jour.
Après un court examen du site en question, j'ai remarqué qu'il manquait certains boutons de liens sociaux. Vous pouvez donc, à présent, admirer à droite du site les boutons menant à mes deux tumblr (l'un tout à fait basique, l'autre ayant pour thème les femmes de profil), mon Pinterest et mon compte Ask. Vous pourrez aussi bientôt voir apparaître un bouton Instagram.

♥ Fais-toi une nouvelle coupe.
Comme mes cheveux ont été coupés récemment, je me suis contentée d'en changer la couleur.


♥ Ajoute quelques nouvelles pièces à ta garde-robe.
J'ai été faire les soldes le week end juste avant la rentrée et j'en suis revenue avec une petite robe bien mignonne, quelques accessoires et un ensemble de lingerie mauve. Je ne fais jamais les soldes sans acheter un ensemble de lingerie.
Hier encore, j'ai profité des soldes sur Corset-story pour acheter un corset de mariage à une quarantaine d'euros au lieu des 105 initiaux. C'est lui.

♥ Prends soin de tes problèmes de santé (émotionnels, spirituels, physiques).
J'ai traité ma cystite avec succès, même si j'en garde un léger traumatisme (tu connais l'histoire de la fille qui se met à angoisser dès qu'elle doit prendre les transports en commun trop longtemps ?), et pour mes problèmes émotionnels, je prends des antidépresseurs et je vois trois médecins : une psychologue, un psychiatre et un kinésithérapeute spécialiste en hypnose et en sophrologie. Ça va, je gère.
(Qui a hurlé "et ta vie privée ?", là-bas au fond?)

♥ Organise tes fichiers.
Pour ce faire, j'ai renommé mes programmes. Photofiltre est devenu "pour faire de jolies images",  Skype a fait place à "pour parler avec de jolies personnes", Google Chrome s'est changé en "pour découvrir de jolies choses", Itunes s'appelle désormais "pour écouter de la jolie musique", Word répond au doux nom de "pour écrire de jolis textes", et le dossier "écriture" est devenu..."jolie écriture".
Je vais bien.
J'ai aussi créé des dossiers "journaux", "textes", "fanfictions", "romans", "articles" "exposés" et "concours", ainsi que "inachevés" et j'ai donc classé tous mes anciens textes à qui j'ai ajouté la date de leur écriture. Tout est clair, net et précis.

♥ Mets ta liste de contacts à jour.
Très simple, un petit tri, un petit balayage radical, et on y voit tout de suite plus clair. Il y avait des noms qui ne me disaient même plus rien, dans mes contacts Hotmail, c'est tout dire.

♥ Mets ton logiciel à jour.
Comme j'écris toujours sur 750 words avant de copier/coller sur Word, c'est mon interface d'écriture sur ce site que j'ai modifiée. En changeant le fond blanc en rose. On ne change pas une équipe qui gagne.

♥ Commence à planifier les événements auxquels tu veux aller en 2014.
Japan Expo soit le 31 octobre, soit les deux premiers jours de novembre.
Foire du livre du 20 au 24 février.
Spectacle "le gala des étoiles" le 6 mars. Qui coûte cher.

 Achète de nouvelles fournitures.
J'ai trois bics à paillettes, un nouveau journal intime, du masking tape et un agenda 2014, les deux carnets étant illustrés par Benjamin Lacombe. J'ai bon, docteur ?

♥ Repose-toi.
Je veux dire, j'étais en vacances. J'ai eu largement le temps de me reposer.

Je pense que cet article est déjà assez long, je vais donc vous laisser pour aujourd'hui et continuer plus tard. Less is more !

2 commentaires: