vendredi 6 décembre 2013

Un peu de gratitude sur ce blog, nom d'une pipe en bois!

Récemment a eu lieu Thanksgiving. Outre le fait que la raison de l'existence de cette fête soit hautement crapuleuse, le principe de ce jour est tout de même de se montrer reconnaissant.
Reconnaissant de quoi?
Eh bien...de tout ce que vous voulez.
Je ne fais jamais ces petites choses du soir du type "écrire 4 bonnes choses que vous avez vécue aujourd'hui", tout simplement parce que je suis trop paresseuse pour y penser.
Et c'est bien dommage, cela m'aiderait sans doute à relativiser au sujet de ma vie toute entière (comme vous me voyez, je suis sous antidépresseurs) (j'ai atteint un palier sur le seuil du je-suis-pas-bien) et ainsi, je me suis dit qu'il serait sans doute une bonne chose de frapper un grand coup en faisant la liste de toutes les grandes choses pour lesquelles je suis reconnaissante. Commençons donc dans la joie, la bonne humeur et les chants de Noël.

 Mercutio
Mon copain est le meilleur. Il est mignon, il ne prend pas trop de place, il est drôle, attentionné, atrocement gentil même que parfois ça en devient désagréable, il a des cheveux longs et fluffy, il est jaloux de Remucer (de toute façon, tout le monde est jaloux de Remucer), il accepte de me faire l'amour pendant mes règles (NON NÉGLIGEABLE), il me fait des nems, il fait des cunnis (NON NÉGLIGEABLE), il écrit, il dessine, il peint mais il y pense jamais, il discute de faits philosophiques, il a des pensées parfois perchées mais toujours aussi chouettes et parfois même poétiques, il s'appelle Adriàn (cet homme est fait de petits bonus dans le simple fait de sa personne), il cache une montagne de muscles sous son T-shirt et pendant trois ans sans sortir avec je ne m'étais jamais doutée de tout cela (petit cachottier) et bref.
Mercutio = Dieu

 Les murs de ma chambre
Ils sont dorés. Ça se passe de commentaire.

 Ma créativité
J'avais fait un article sur mon questionnement à propos de ma créativité, que je trouvais légèrement bancale, voire totalement absente, et je peux maintenant le dire: je suis créative. Un peu trop, même. So many ideas, so little time.
Je pense à créer un peu...tout le temps. Que ce soit par l'écriture ou des trucs moins sophistiqués et stylés comme...le zentangle. Un jour, je vous parlerai du zentangle.
J'aime cette facette de moi, cette faculté à créer l'infini à partir de rien, cette possibilité de tout envisager rien qu'avec ce que j'ai dans la tête, cette facilité à créer des mondes nouveaux, des univers utopiques, des personnages représentant toutes les facettes de mon âme, toutes les facettes de celle que je voudrais être, de celle que je ne serai jamais, de celle que je ne veux surtout pas être. Je peux tout créer rien qu'avec un peu de temps et un stylo qui fonctionne.

 Mon audace
Quel mot...
Je suis heureuse d'avoir pu m'épanouir physiquement et mentalement parlant. Ma vie est loin d'être rose (antidépresseurs, remember), mais j'ai pu me détacher de l'adolescente que j'étais avant, coincée dans un rôle qui ne lui convenait pas, persuadée que le meilleur moyen d'être heureuse était d'être comme les autres, persuadées qu'il ne fallait surtout pas sortir de la masse sous peine de se faire lyncher à la récré.
Traumatisme, quand tu nous tiens.
Je suis heureuse d'avoir eu le courage de demander à ma mère d'être gothique, d'avoir acheté toutes ces fringues, d'avoir changé ma couleur de cheveux, ma façon de me maquiller, d'avoir tout testé, que ce soit réussi ou non. Je suis heureuse d'avoir teint mes cheveux en rose, en bleu, en vert, de ne plus avoir demandé l'avis de qui que ce soit avant de le faire.

♥ Mon blog
Il est sympa, il y fait bon vivre, j'ai des gens qui me lisent et me soutiennent (enfin...ça c'est quand personne ne prend la décision de venir pour poster un commentaire bien assassin sur ma façon d'être) (pas du tout vécu, non) (un jour je ferai un article sur tous les commentaires gratuitement méchants que j'ai reçus, on va rire). J'aime y écrire, faire une liste d'idées d'articles, me dire que bordel de merde, je vais être super productive, recevoir des commentaires, répondre aux commentaires, etc. C'est vraiment un espace à moi que j'aime bien, et j'aimerais essayer d'en faire un truc qui me ressemble plus, avec des articles plus perso, en faire un petit espace cosy.


 Ma futile bataille
Cette futile bataille a atteint 50 articles en deux ans. Ce n'est finalement pas grand chose en un laps de temps si long, mais c'est quelque chose que j'ai fait et dont je suis fière. C'est quelque chose qui me définit, que les lecteurs connaissent. Quand on pense "Decay", on pense "Futile bataille" et ça me va. Parfois, je suis fatiguée et j'ai envie d'arrêter cette histoire, mais après je pense à ceux que j'ai aidés et à ceux qui croient en moi, et je continue.

8 commentaires:

  1. C'est une bien jolie liste. On devrait tous en faire une, ça permet de bien relativiser. Mais je suis bien trop paresseuse pour ça, alors je vais rêvasser de tes murs dorés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne le sont vraiment que lorsque la lumière du jour se met bien dessus. Et ma chambre est au nord de la maison. Fail.

      Supprimer
    2. Du coup, je me suis un peu remué le popotin et le bout des doigts, et j'ai fait ma petite liste à moi. j'espère que tu ne m'en voudras pas trop d'avoir repris ton idée:

      http://lefourretoutdallegories.blogspot.fr/2013/12/la-fille-qui-voulait-dire-merci.html

      Supprimer
    3. Comment voudrais-tu que je t'en veuille? Je suis enchantée :D je vais voir ça tout de suite!

      Supprimer
  2. Allegories à raison, ça peut être pas mal à faire comme liste quand on a un coup de blues et qu'on se répète "Ma vie est à chier". :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors tu te rends compte que la liste est incroyablement courte (comme chez moi, tiens) et tu pleures xD

      Supprimer
    2. Je te dirais bien que la quantité ne compte pas mais... Oh je l'ai dit ! ^_^

      Supprimer
  3. Pourquoi il est jaloux de moi ? é.è (Je t'adresse mes plus plates excuses, Mercutio, et espère ne pas faire durer la situation plus longtemps).
    Et surtout : Pourquoi tout le serait-il jaloux de moi ? O_o

    Sinon, "audaces fortuna juvat". Et je trouve ça très cool de faire une liste de choses cools. C'est la coolitude même et il y a trop de "cools" dans cette phrase. Donc c'est pas cool. Bref, tu m'as compris.

    RépondreSupprimer