mardi 22 octobre 2013

"Quelle est ton excuse pour ne pas m'embrasser?" Ou l'expert de l'agression sexuelle.

En écrivant mon post hier, je ne m'attendais pas à tomber sur ceci, ce matin :


Je vous laisse déguster.

Depuis que cette vidéo a été publiée sur le net, des dizaines de femmes ont dû subir la même chose venant de petits bouffons tentés de reproduire ces trois questions.

Si vous ne pouvez pas regarder la vidéo, je vous explique:
Un mec (qui travaille chez NRJ, il me semble) aborde des filles dans la rue et leur pose trois questions:
-T'as un copain?
-Tu me trouves comment?
-C'est quoi ton excuse pour ne pas m'embrasser là tout de suite?

Et profitant de la surprise de ses victimes, il leur roule une grosse pelle de force, parfois en leur maintenant carrément la tête.
(Si tu réponds à l'affirmative à la première question, ça change rien à l'affaire t'y passes aussi)

Cette vidéo a du coup amené un slutshaming de malade de la part des internautes (ce sont toujours les coincées qui se plaignent, de toute façon on est que des chaudasses à tournantes pourquoi est-ce qu'on s'offusque, etc).

Cet article de Madmoizelle aborde très bien le sujet, tout en vous laissant un florilège des plus gros blaireaux du net.

Personnellement, j'ai la nausée.
Parce qu'on nous prend véritablement pour des objets. Pas des objets à la "faut pas montrer son corps sinon on est trop utilisées par la patriarchiiiiie", mais de vrais objets sans âme, sans esprit critique, sans droit de se défendre.
Des putain de poupées gonflables à la merci de n'importe qui se prenant tout à coup pour le maître de la drague.
C'est quand que ça va s'arrêter? Quand foutra-t-on la paix aux femmes? Cette vidéo n'est ni drôle, ni divertissante. C'est de la merde pure, une atteinte à nos droits.

Et j'ai presque envie de lui demander quelle est son excuse pour ne se prendre un cactus dans l'urêtre.

10 commentaires:

  1. Prise au second degré, certains passages de la vidéo peuvent sembler marrant (seulement quand la fille embrasse à son tour le type en rigolant, parce qu'à ce moment-là on peut prendre ça pour une bonne blague et basta, et parce que la fille consent). Mais c'est vrai que dans le fond, la question "pourquoi tu m'embrasse pas" pose carrément problème. Parce que je suis seule (ou non) et que je trouve que niveau physique "ça va", faudrait tout de suite que je t'embrasse ? Tu te prend pour qui, Apollon ? Parce que dès que je te regarde, si je te trouve beau mec, il faudrait carrément que je me jette sur toi pour te rouler une pelle, mode "femelle en chaleur" enclenché ?
    Bah, non, quoi... Je vois même pas l'intérêt du délire (d'autant plus quand il les force à l'embrasser)... Il est en manque ou quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, même si à la fin, elles ont répondu à son baiser, cela reste une agression, car à la base, il n'y avait pas de consentement lorsqu'il les a embrassée. Je ne pense pas que ça allège le problème.

      Supprimer
  2. Dommage Decay, moi j'adore tes coups de gueule et tes prises de position de puis 2 ans que je te lis, et non ton mec n'a pas une gueule de rat. Mais dès que tu offres à certains un moyen d'être méchant gratuitement, tu en prends plein la poire, c'est malheureusement logique, ces gens mal dans leur peau, leur tête, ou n'ayant rien dans la vie que leur misérabilisme, ont trouvé par le biais d'internet et de l'ouverture d'esprit des blogueurs qui acceptent les commentaires et les échanges d'idées, un moyen de recracher leur médiocrité à moindre frais, car ils insultent ou aboient vite fait (hum, tout est relatif) et fuient, un peu comme des hyènes( pauvres petites, elles sont bien plus nobles que ce troupeau de sous-excréments) sans laisser de traces, ni laisser l'occasion aux autres de les faire évoluer(dangereux de s'instruire, très dangereux), et forcément la seule qui trinque dans ce cas, bien c'est toi! Navrée ma Decay que tu en souffres autant, ils n'en valent pas la peine, et là, j'ai vraiment mal à l'idée que je ne lirai plus peut-être tes proses, alors même si mes mots ne pansent pas tes plaies, saches que pour une grande partie de ton lectorat qui, comme moi, ne commente qu'une fois toutes les morts de pape( oui, j'ai plus de 20 ans...) mais se délecte de chacun de tes articles, ta présence dans la blogosphère compte, mais comme ton bien-être compte avant tout, fais ton choix et on te suivra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (je pense que tu t'es trompé-e d'article ^^)

      Merci beaucoup à toi, ton commentaire me fait chaud à mon petit coeur ^^

      Supprimer
    2. J'avoue, j'ai répondu directement après avoir reçu ton mail, sans voir qu'il y avait 2 articles dans le même, boulet je suis.... mais sincère.

      Supprimer
  3. j'ai regardé 39 secondes de la vidéo et ça m'a suffit pour me dire "Mais c'est quoi cette merde?" En tout cas je suis contre et le mec qui m'embrasse de force à une baffe. J'aimerai bien qu'il fasse ça avec Luc à coté de moi, tient!
    Franchement j'ai le même impression que toi, qu'on prend les filles pour des objets et ça me donne juste envie de vômir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu remarqueras que pas un seul moment il le fait à une fille accompagnée...

      Supprimer
  4. Attends, je vais vomir je reviens.
    Surtout qu'NRJ est une radio dont l'audimat est surtout les jeunes (pré-pubères et adultes).. quel bel exemple dites-moi !

    Le premier qui essaie il se prend un coup.
    Bravo à la fille qui refuse et clairement et lui met une petite baffe.

    RépondreSupprimer
  5. Inadmissible. Pfff c'est... Je sais même pas quoi dire là. Et y'a rien qui peut le punir, selon la loi ? La vidéo peut pas servir de preuve ? u.u

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, selon un article du code pénal, cela entre dans l'agression sexuelle. Mais à première vue, ça n'a pas trop l'air d'amener la loi à bouger son cul pour s'occuper du cas de ce bouffon (bouh, je suis agressive, ce soir).

      Supprimer