jeudi 31 octobre 2013

Politesse

J'ai mis exactement quatre ans à m'en rendre compte.

Quand tu as tes propres goûts, et que tu les affiches, par exemple avec des cheveux roses, avec des robes flashy, avec des vêtements colorés, etc, les gens aiment te regarder.

Quand on est petit, on nous apprend quelques règles de politesse à exercer dans la rue, en milieu public. On ne fixe pas quelqu'un, on ne montre pas du doigt. C'est impoli, c'est irrespectueux.

Quand tu affiches tes goûts, les enfants commencent à te montrer du doigt, à rire, à te fixer durant de longues minutes.
Les parents suivent leur doigt, te voient, te fixent. Ils te fixent même plus que les enfants.
Ils ne les réprimandent pas.

Pourquoi?
Parce que lorsque tu affiches tes goûts, lorsque que tu montres une certaine différence, lorsque tu ne te fonds plus dans la masse, la politesse ne s'exerce plus sur toi.

Parce que pour le monde, tu n'es pas quelqu'un sur lequel la politesse s'applique.
Pour eux, tu n'es pas autrui.
Tu es une attraction.
Tu es inférieur.


(Hors-sujet, mais L'Artiste participe à un petit concours de dessin, donc si vous trouvez son oeuvre jolie, vous pouvez voter pour lui en cliquant sur "j'aime". Merci beaucoup!
Suivez ce lien!)

13 commentaires:

  1. Parce que quand tu décides d'avoir une apparence radicalement différente, tu deviens un(e) "freak". Plus un humain, une bête de foire, une curiosité.
    Je crois que le pire, c'est que quand tu t'en plains auprès d'autres personnes (ex : la famille), on te répond que c'est normal, et qu'il faut s'attendre à ça en choisissant un style différent. Mon père m'a même dit qu'il comprenait pas pourquoi j'étais en colère quand je voyais des gens se retourner et rire sur mon passage.
    C'est aussi ça : les seuls à se plaindre de ce phénomène sont ceux qui le subissent. Donc ça ne changera pas, ou très difficilement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Omg j'ai dit exactement la même chose à l'Artiste quand on a discuté du terme "inférieur". Même ceux qui ne se moquent pas de toi justifient les impolis en soulignant ta différence. Ils ne disent pas "bien sûr, tu as droit au respect!", ils disent "bah écoute..."

      Supprimer
    2. (Le terme "inférieur" ne devrait être utilisé qu'en maths, "différent" est bien plus concluant, je trouve...)
      D'ailleurs, il y a un moyen de souligner ta différence qui se veut subtil mais qui, comme entendu trois fois par jour, en devient lourde et transparente dans ses intentions, j'ai nommé :
      "Et pourquoi avoir choisi d'avoir [insérez un caractère physique] ?"
      Du genre : Pourquoi les cheveux longs, roses, rouges, pourquoi un piercing ou un tatouage. Mais c'est absurde. Pourquoi les cheveux courts ? Pourquoi sans coloration ? Pourquoi pas de piercing ? Pourquoi pas de tatouage ? La réponse semble évidente : "parce qu'on en voulait pas". Nous on en voulait. Mais c'est pareil : c'est un choix. L'un peut-être plus "osé" que l'autre du point de vue de la société, mais cela ne change rien. C'est un choix personnel qui a la même valeur que le leur...

      Supprimer
    3. Personnellement, quand je vois du mépris dans le regard des gens, je ne peux m'empêcher de ressentir, oui, une impression d'infériorité. Si ce n'était que de la différence, je pense que je pourrais gérer.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord sur le fait que là, quand les enfants montrent du doigt, les parents ne réprimandent pas (toujours), tout simplement car ils sont étonnés, forcément, des gens comme nous, on en croise pas tout les jours ^^ (et tant mieux héhé !). Ca n'est pas une bonne excuse pour ne pas dire à son gamin de ne pas montrer du doigt, mais ceci explique tout simplement cela. Après bien sûr, on peut tomber sur des personnes vraiment mal aimables et malpolies, mais en général les personnes sont juste étonnées (que ça soit dans le bon ou dans le mauvais sens, mais là c'est une autre question), il ne faut pas non plus voir le mépris partout Oo. Ca n'est pas forcément car on est différent que les règles de la politesse de n'exercent pas, c'est souvent car comme on détonne dans leur petit monde bien rangé, ils perdent pied. Moi-même quand je croise une fille avec un look que j'aime (donc qui détonne), je regarde ses fringues en passant, et après il m'arrive de me retourner car je suis contente de voir enfin dans mon quartier une fille fringuée selon mes goûts, ça change ^^. Les gens ne fixent que rarement les autres de notre style pour les mêmes raisons, mais extérieurement ça revient au même. Après quand vient la réflexion orale, là c'est autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, quand ça m'arrive, ce n'est pas durant quelques secondes d'étonnements, où là, j'aurais compris. Ca dure vraiment longtemps, et je pense que ça laisse grandement le temps au parent de se reprendre.

      Supprimer
    2. Ah oui, d'accord, quand même....

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec ce que tu dis, globalement. Après, je pense que ce n'est pas la faute des parents-enfants à 100%. Actuellement, les gens essaient de se faire remarquer par leur style. Ils veulent que les gens se retournent sur eux, ils ne veulent pas passer inaperçu. Ce qui fait que beaucoup de personnes s'y habituent et ne s'empêchent plus de regarder les gens de haut en bas, ils oublient même que c'est irrespectueux.
    Bien qu'encore une fois, je sois entièrement d'accord avec toi sur le fait que ce soit anormal, et que chaque parent devrait, à mon avis, apprendre à son enfant à ne pas dévisager les gens, qu'ils soient bruns, blonds, roux, verts ou oranges. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'ai une opinion assez mitigée sur les gens qui font semblant d'aimer un style juste pour se faire remarquer. Adopter un style de vie qui ne nous convient pas juste pour être excentrique, c'est pas vivable. Donc finalement je pense que toute personne avec un style différent a envie qu'on éprouve du respect et de la discrétion envers lui.

      Supprimer
    2. Tu n'as certainement pas tort mais... je ne sais pas.
      Je sais que pour ma part, je suis très très timide et je manque vraiment de confiance en moi. J'ai tendance à rester un peu cloîtrée chez moi pour que personne ne puisse juger quoi que ce soit et pour que je n'ai pas ce sentiment de culpabilité que je ressens régulièrement en fin de journée. Un peu comme un "Roh mais pourquoi j'ai fait ça ?". Alors, inconsciemment, j'ai commencé à avoir un style un peu différent des "autres", avec beaucoup d'accessoires, uniquement pour me cacher derrière des vêtements, ou du moins, pour faire croire aux gens que je ne suis pas cette personne timide et en manque de confiance. Pourtant, ce style ne me plaisait pas particulièrement, mais ça n'avait aucune importance à mes yeux.

      Je suis sûrement un cas rare et désespéré, du coup. Mais j'avais bien un style différent, qui pourtant ne me convenait pas. Et c'est toujours un peu le cas !

      Supprimer
    3. Je pense que ça arrive, oui, mais je ne pense pas que ce soit "pour se faire remarquer". C'est souvent, en effet, quand on est mal à l'aise et qu'on veut donner une autre image de soi.

      Supprimer
    4. Le regard que l'on me portait me semblait bon, pourtant. Bien que ce n'était certainement pas le cas. On me voyait, on me remarquait, et ça me plaisait puisque d'habitude, on ne me voyait pas. Donc je cherchais quand même bel et bien à être remarquée.

      Supprimer