samedi 27 juillet 2013

Si celle que j'étais avant me voyait...

C'était une idée que j'avais depuis des lustres. Je voulais la réaliser sous forme d'illustration. Puis je me suis dit que si j'attendais de savoir dessiner, je ne la réaliserais jamais, cette idée.

Alors voilà. Comme tout le monde, j'ai eu 12 ans. 14. 16. Tout ça.

Je suis passée par plusieurs phases, physiques et mentales, et je me suis souvent demandé ce que celle que j'étais avant penserait de celle que je suis maintenant.
Après, je me demande aussi ce que celle que je serai plus tard pensera de celle que je suis maintenant et ce que celle que je suis maintenant pensera de celle que je serai plus tard au moment où je serai celle que je serai plus tard et que celle que je suis maintenant sera celle que j'étais dans le passé.
M'suivez.

Alors d'abord, je pense que celle que j'étais à dix ans, celle qui voulait devenir gothique et à qui sa mère venait de dire, pour avoir la paix, que l'on verrait lorsqu'elle aurait 14 ans, serait à la fois très fière et satisfaite. Satisfaite, parce que finalement, à 14 ans, j'aurais réalisé son souhait.

Je viens de lever le mystère sur mes cheveux.
Celle que j'étais à 12 ans, complètement harcelée à l'école, se rendrait enfin compte de ce qu'il lui arrive (Oui ma cocotte, c'était du harcèlement scolaire, et non, c'était pas te rendre service que de te faire remarquer que t'avais une sale gueule et des fringues trop petites) et serait terriblement soulagée que ça se soit arrêté.


La Moi de 14 ans me trouverait beaucoup trop colorée, trouverait que j'aime beaucoup trop le rose, que je suis beaucoup trop aimable avec les gens et que non, décidément, la robe jaune dans ta garde-robe va falloir la virer, ma cocotte!
Et finalement je lui ferais remarquer que moi, au moins, je ne me balade pas le long des ponts d'autoroute en rêvant de sauter. Non mais sans déconner, quoi. Par contre, merci de pas avoir fait la conne sinon on n'en serait pas là.


Celle que j'étais à 15 ans me taperait dessus avec une cuillère en bois pour seulement oser sortir avec Mercutio. Puis pour la calmer je lui répondrais de commencer à se muscler la bouche au lieu de dire des conneries parce qu'à cause d'elle je me tape des crampes. Puis je la regarderais faire une syncope en comprenant ce que je veux dire.


Et un peu plus tard, je serai rassurée de constater que oui, ma coiffeuse est une merde en matière de colorimétrie et que OUI, il y a du rouge plus rouge que le auburn.

"Je te préviens, plus rouge que ça c'est fluo!" Ah.

Celle que j'étais à 16 ans découvrira, en me voyant, qu'elle perdra une amie par négligence et qu'elle avait grand intérêt à profiter de sa présence tant qu'il en était encore temps (coucou "Céline", tu me manques, bisous).


Quelques mois plus tard, je me verrais, me sourirais, et aurais enfin la réponse à celle que je me plaisais à poser dans mon journal, m'adressant à la future Moi. Oui, Anaïs, je suis toujours avec lui, non, je ne te trouve pas niaise de t'extasier ainsi dans ton journal, ni ridicule, oui, je suis heureuse de voir une si grande euphorie pour un amour adolescent, non, je n'ai pas perdu toute la magie de la vie, je ne suis pas avec un autre homme, et je te souris comme tu me souris en ce moment-même. Maintenant, attendons de voir ce que pense la Moi d'encore plus tard. Tu paries quoi, toi, pour la couleur de cheveux? 


Et toutes ces filles, toutes celles que j'ai été, m'ont regardé hier concourir pour le meilleur look de la soirée burlesque, m'ont vue terminer troisième, et se sont sans doute dit que putain, j'ai quand même plus de couilles qu'auparavant.

19 commentaires:

  1. J'ai adoré ton article.
    Effectivement, il fallait beaucoup de couilles pour l'écrire.
    Et une putain de maturité.
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Soirée burlesque??? Alors ça y'est??? <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça y est en tant que spectatrice seulement, allons-y molo sur le timing xD C'est la deuxième soirée à laquelle je vais, les performeuses étaient les mêmes (Miss Anne Thropy,Lolly Wish et Lada Redstar) mais les numéros étaient différents, les animations aussi, etc.

      Supprimer
  3. on te reconnais super bien :) si j'avais pas perdu mes photos j'aurais fait pareil...quoi que...j'ai tout un album fait par ma cousine, ça pourrait le faire. Des couleurs que je t'ai vue porter, j'aime vraiment quand tu as fait le "vrai" rouge et le rose :) j'suis tjs aussi fan de ta manière de te fringuer. alors le goth c'est depuis tes 10 ans? hé ben. Moi c'est depuis que j'en ai 12. souhait réalisé...13 ans plus tard. C'est qu'on plaisantais pas avec ça chez moi. Noir oui, corset, serre taille et tout le reste: "Mais ca va pas, que vont dire les gens?" OSEF ;)

    j'aime vraiment beaucoup ton article, franchement :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A 10 ans, l'idée m'a traversée, mais j'avais complètement lâché l'idée jusqu'à mes 14 ans, où je m'en suis souvenue d'un coup ^^

      Supprimer
  4. Soirée burlesque ? Photos ?

    J'aime extrêmement ton article.
    Et tu es très jolie =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends que les photos de la soirée soient publiées sur Facebook, puis je demanderai la permission de les emprunter et si c'est oui, je ferai un article là-dessus :D

      Supprimer
  5. Très chouette article! Effectivement, on change... Si la moi d'avant aurait pu me voir, elle aurait pas mal d'avertissements à me faire pour m'éviter de faire des erreurs! ^^

    RépondreSupprimer
  6. Très sympa ton article. Il comble mon envie de voyeurisme social. Et sinon, j'ai le même collier que toi, poil au bras.

    :]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le collier Claire's? Qui ne l'a pas? xD

      Supprimer
  7. Super article, en le lisant j'ai eu l'impression de me voir allongée dans mon lit sans trouver le sommeil à me poser mes grandes questions existentielles dans le même genre... Dis, c'est ce qui t'as donné l'idée?

    Enfin bon, génial que tu continue dans le sens du burlesque, j'espère que l'ambiance et tout le reste continue de te plaire autant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De quoi qui m'a donné l'idée? é.è

      Supprimer
    2. Je me suis mal exprimée,désolé, ne pas réussir à dormir entraine toujours un flux de pensée, c'est dans ces moment là que tu as eu l'idée de cet article?

      Supprimer
  8. J'avoue que ce genre d'article donne envie de s'y mettre soi-même, en mode introspection, histoire de voir ce que ça donne héhé ^^.
    Oui, je confirme, les coiffeuses en général ont un problème avec le rouge pour les cheveux xD !
    C'est dingue comme on change physiquement et mentalement tout en restant la même personne ! En tout cas tu es passée par à peu près autant de phases que moi, c'est rassurant ^^.
    En tout cas, j'adore les deux dernières photos !

    RépondreSupprimer
  9. Super idée ! Tu as beaucoup changé... Comme toutes à la période de l'adolescence ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je continuerai à changer autant, c'est juste trop marrant! En plus, c'est un bon repaire temporel "alors ça, ça s'est passé quand j'avais les cheveux rouges, donc j'avais 15-16 ans!"

      Supprimer
  10. C'est malin, à cause de toi maintenant je me pose plein de question passé-présent-futur-futur passé-futur présent-etc...
    Au fait, j'adore la photo où tu as les cheveux rouges, et en dehors de ça tu dégouline de mignonitude. ^.^
    Bref j'aime beaucoup ton billet.
    (Et et je demande aussi à voir les photos de la soirée burlesque si possible :D)

    RépondreSupprimer