mardi 26 mars 2013

"A travers les yeux d'un violeur": texte traduit

Je me suis dit que je pouvais publier cet article directement après son écriture, au lieu de le garder pour moi, car retarder sa publication serait sans doute une erreur.
De plus, je ne suis pas l'auteur de ce texte. J'ai l'ai trouvé sur Tumblr, et comme je trouvais beaucoup de points justes, je me suis dit que le traduire et le publier pourrait sans doute en aider certaines.
Je suppose que ces astuces ne sont pas exhaustives, car tous les violeurs ne sont pas les mêmes, mais je ne pense pas qu'il soit inutile non plus de les partager.
On parle ici de viol contre une femme, et je trouve dommage qu'on ait pas eu l'avis d'une femme pour ceci, car les viols contre les hommes par des femmes arrivent (tout comme les viols d'hommes par des hommes, en fait) (et les viols de femmes par des femmes) (Bon. Faites tous gaffe), contrairement à ce que beaucoup croient.

Je voudrais juste préciser que "ces hommes" englobe les hommes interrogés, car personnellement, j'ai mis un moment avant de comprendre qui étaient "ces hommes" (je ne suis pas très vive, hu hu).


"Il semble qu'un grand nombre de prédateurs essaient de tirer leur épingle du jeu par la violence. Peu de personnes savent comment s'en sortir face à une telle situation. Tout le monde devrait lire ceci, et tout particulièrement les filles de ce monde.

Un groupe de violeurs incarcérés ont été interrogés pour savoir ce qu'ils regardent en premier lorsqu'ils sont à la recherche d'une victime potentielle: voici quelques points intéressants:

1) La première chose que ces hommes regardent sur une victime potentielle est sa coiffure. Ils sont plus susceptibles de chercher une femme avec une queue de cheval, un chignon, une tresse et d'autres coiffures qui puissent être facilement agrippées. Ils sont aussi plus susceptibles de chercher une femme avec de longs cheveux. Les femmes portant les cheveux courts ne sont pas des cibles populaires.

2) La deuxième chose que ces hommes regardent sont les vêtements. Ils chercheront des femmes dont les vêtements sont faciles à enlever. Beaucoup d'entre eux gardent des ciseaux sur eux pour pouvoir couper le tissu.
(NDDecay: En gros, si tu portes une mini-jupe en latex, t'as direct moins de chance de te faire chopper qu'une fille en baggy. Méditez là-dessus.)

3) Ils regardent aussi les femmes utilisant leur téléphone portable, farfouillant dans leur sac ou faisant d'autres choses tout en marchant, car elles sont bien moins sur leurs gardes et peuvent être facilement prises au dépourvu.

4) L'endroit numéro 1 où les femmes sont enlevées sont les parkings d'épicerie.

5) L'endroit numéro 2 sont les garages et parkings de bureaux.

6) L'endroit numéro 3 sont les toilettes publiques.

7) Ce qu'il y a avec ces hommes, c'est qu'ils cherchent à attraper une femme et à l'emmener rapidement jusqu'à un autre endroit où ils ne devront pas s'inquiéter d'être pris.

8) Si vous vous montrez en position de lutte, ils sont vite découragés, car il leur faut une ou deux minutes pour réaliser que cela ne vaut pas la peine de rester avec vous, car cela leur coûtera du temps.

9) Ces hommes ont dit qu'ils ne choisiraient pas une femme en possession d'un parapluie ou de tout autre objet du genre qui pourrait être utilisé à distance.

10) Les clés ne sont pas dissuasives, car vous devez être vraiment proche du prédateur pour les utiliser comme arme, alors que l'idée est de persuader l'homme que vous ne valez pas la peine d'essayer de vous atteindre.

-------------------------

Ce dont il faut se souvenir:

1) Si quelqu'un vous suit dans une rue, un garage, une cage d'ascenseur ou une cage d'escaliers, regardez le et posez lui une question, comme l'heure qu'il est, ou engagez une conversation simpliste et passe-partout: "Je n'arrive pas à croire qu'il fasse si froid dehors", "La météo est vraiment mauvaise", etc. Maintenant que vous avez vu son visage, vous pourrez l'identifier dans une foule. Vous perdez de l'intérêt en tant que cible.

2) Si quelqu'un vient vers vous, présentez vos mains devant vous et criez "Stop!" ou "Restez en arrière!" La majorité de ces violeurs ont dit qu'ils laisseraient une femme si elle criait ou si elle montrait qu'elle n'était pas effrayée à l'idée de riposter. Je le répète, ils cherchent une cible FACILE.

3) Si vous emportez des spray au poivre, criez "J'AI UN SPRAY AU POIVRE!" et brandissez le devant vous comme quelque chose de dissuasif.

4) Si quelqu'un vous attrape, vous ne pouvez le frapper avec force, mais en frappant au bon endroit. Si vous êtes attrapé par derrière et par la taille, pincez le (FORT) en retour sous le bras, entre le coude et l'aisselle, ou en haut de l'intérieur de la cuisse. Une femme du cours que l'interrogateur donnait lui avait raconté qu'elle avait utilisé la pince sous l'aisselle sur un homme qui essayait de la violer et qu'elle était si furieuse qu'elle a percé la peau et a froissé des muscles dont l'homme avait besoin.
Essayez de vous pincer à cet endroit du plus fort que vous pouvez. Cela fait vraiment mal.

5) Après le coup cité plus haut, visez l'aine. Je sais d'une expérience malchanceuse que si vous frappez les parties d'un homme, cela fait extrêmement mal. Vous devez penser que si vous mettez l'homme en colère, il tentera de vous faire mal en retour, mais ces violeurs ont dit qu'ils voulaient une femme qui ne leur causerait pas beaucoup de soucis. Commencez à faire mal, et il sera déjà loin.

6) Si l'homme lève une main sur vous, attrapez ses deux premiers doigts et tirez les vers l'arrière aussi fort que possible en exerçant un maximum de pression. Lorsque l'instructeur me l'a fait, il n'a pas eu besoin de beaucoup de pression pour me mettre à genoux, et mes doigts ont horriblement craqué.

------------------------------

Finalement, souvenez-vous aussi de ça:

Je sais que vous êtes assez malin pour connaître la plupart de ces points, mais il y en aura sûrement où vous vous direz "Mmh, je ferais mieux de me souvenir de ça" après les avoir lus.
Partagez tout cela avec les personnes pour lesquelles vous vous inquiétez, cela ne fait jamais de mal d'être prudent dans ce monde malade.

1) Astuce de Tae Kwon Do: Le coude est l'endroit le plus dur de votre corps. Si vous êtes assez proche pour l'utiliser, faites le.

2) J'ai appris ceci d'un guide de tourisme en New Orleans: Si un voleur vous demande votre valise et/ou votre sac, NE LE LUI TENDEZ PAS. Jetez le loin de vous...il y a plus de chances qu'il soit d'avantage intéressé par votre valise/sac et non par vous et qu'il ira le chercher. COUREZ COMME UN MALADE DANS L'AUTRE DIRECTION.

3) Si vous êtes jeté dans le coffre d'une voiture: donnez des coups de pied dans les feux arrières, passez votre main dans le trou formé et bougez votre main comme un fou. Le conducteur ne vous verra pas, mais n'importe qui d'autre, si. Ça a sauvé des vies.

4) Les femmes ont tendance à entrer dans leur voiture après le shopping, après manger, après le travail, etc...et de juste d'asseoir (pour mettre leur chéquier en ordre, faire une liste, etc). NE FAITES PAS ÇA! Le prédateur vous regardera, et ce sera la parfaite opportunité pour lui d'aller s'asseoir sur le siège passager, de braquer un flingue sur votre tête et de vous dire où aller. AUSSI VITE QUE VOUS ENTREZ DANS VOTRE VOITURE, PARTEZ!

5) Quelques notes pour le cas où vous gagneriez votre voiture dans un parking ou un garage:
a) Soyez attentif: faites le tour de votre voiture pour voir si quelqu'un ne serait pas assis sur le siège du passager. Jetez un coup d'oeil dans votre voiture, sur le sol devant le siège du passager et sur les sièges à l'arrière (FAITES LE AUSSI POUR ENTRER DANS UN TAXI). 
b) Si vous êtes parqué à côté d'un grand van (NDDecay: Type grosse Renaud à portières coulissantes, tu vois le genre), et que celui-ci se tient du côté de votre siège conducteur, entrez dans votre voiture par le siège passager. Beaucoup de serial killers attaquent leur victime en les tirant à l'intérieur de leur van avant que celles-ci n'entrent dans leur voiture. 
c) Regardez à l'intérieur de la voiture parquée à côté de votre siège conducteur. Si un homme est assis seul sur le siège passager, donc juste à côté de votre place, retournez dans le centre commercial, ou au bureau, et  demandez à un garde de vous suivre. C'EST TOUJOURS MIEUX D'ÊTRE EN SÉCURITÉ QUE DÉSOLÉ (et parano que mort).

6) Prenez TOUJOURS l'ascenseur au lieu des escaliers (les cages d'escaliers sont d'horribles endroits pour être seul, et des scènes de crime fréquentes).

7) Si le prédateur a un flingue et que vous n'êtes pas sous son contrôle, COUREZ TOUJOURS! Le prédateur vous atteindra seulement (une cible qui court!) quatre fois sur cent (NDDecay: Six balles dans le flingue). Et même si ça arrive, ce ne sera sûrement pas un organe vital. COUREZ!

8) En tant que femmes (NDDecay: Comment il y va, l'autre), nous essayons toujours d'être sympathiques: ARRÊTEZ-ÇA! Cela peut vous amener à être violée, ou tuée. Ted Bundy, le serial killer, était un homme séduisant et bien éduqué qui jouait TOUJOURS avec la sympathie des femmes. Il marchait avec une canne, ou boitait, et demandait souvent "de l'aide" dans sa voiture ou avec sa voiture où il enlevait ses nouvelles victimes."

Vuala, j'ai fini ma besogne.
Je suis consciente que ces conseils n'aideront peut-être pas, mais les chances ne sont pas nulles, et je pense qu'il vaut mieux savoir tout ça que ne rien savoir du tout. Je sais que certaines de mes lectrices se sont déjà fait agresser, et je sais qu'elles doivent sans doute penser "Sauf que dans mon cas, tes conseils, je POUVAIS PAS les appliquer", et ça me rend triste de savoir que ces conseils n'aideront pas dans tous les cas.
Mais comme je l'ai dit, je préfère partager ça que ne rien dire du tout.
Voilà. Merci beaucoup d'avoir lu.


13 commentaires:

  1. Bah si, moi je trouve çà utile. Ne serait ce que d'en parler. Même si des fois, oui, on peut rien faire, je pense que c'est le genre de textes qu'on devrait apprendre à l'école (bon, peut être pas en primaire, mais dès le collège!)
    Merci à toi d'avoir posté çà!

    RépondreSupprimer
  2. j'en avait lu et j'en connaissait certains. Bon ben , restera plus qu'a s'en souvenir le moment voulu XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, c'est ça le plus angoissant: "vais-je m'en souvenir?"
      J'avais appris le coup du van, mais ça m'était complètement sortie de la tête, donc un bon rafraîchissement de mémoire, ça ne fait de tort à personne ^^

      Supprimer
  3. toujours utile en effet. J'espère que le moral va mieux, pluie d'étoiles sur ta face <3<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le moral s'améliore, je pense, même si j'ai toujours autant cette impression de perdre les rênes, niveau "tolérance wouloulou". J'essaie pour le moment de calmer mes angoisses, puis je m'attaquerai à cette partie de moi.

      Par contre, cela fait un moment que je n'ai plus écrit. L'envie a l'air de m'avoir quittée...j'espère que ça va revenir, en tout cas :D

      Supprimer
  4. Dans le genre "à lire", il y a le guide d'auto-défense à l'usage des femmes juste là: http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=60 qui n'est pas mal du tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, dis :D Je le mets dans mes favoris pour le lire plus tard (ça m'a l'air bien long, je pense que je le lirai la journée, en ayant tout mon temps).

      Supprimer
  5. Je suis du genre à m'imaginer des scénarios un peu cons et comment survivre. (D'ailleurs j'aime les livres d'aventure, pour au cas où j'atterrirais dans un endroit déserté et que je doive me démerder pour survivre.)

    C'est plein d'astuces auxquelles on pense pas forcément, surtout qu'on parle peu d'autodéfense, ou de trucs pouvant nous sauver la mise. J'essaierai d'y penser, mais rien ne dit qu'on soit pas paralysée si ça nous arrive...
    Merci pour cet article !

    C'est vrai que parler peut désamorcer le truc. Je sais plus où je l'avais lu (madmoizelle peut être), mais si lorsqu’on dit à quelqu'un qu'il nous a fait peur, et qu'il ne s'excuse pas mais dit qu'il fallait pas s'effrayer pour si peu, il faut se méfier parce que c'est pas une réaction normale.

    Ca fait plaisir de te lire en tout cas! Des bisous. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je serai paralysée. Mais peut-être pas les autres :B

      Supprimer
  6. Merci ma belle
    toujours intéressant à lire et à retenir
    J'espère que ma soeur l'aura lu !!!!

    RépondreSupprimer