lundi 31 décembre 2012

2012, l'heure du bilan. Olé.

Mesdames, Messieurs, l'heure est grave (ou intensément coolissime, je ne sais pas trop).
2012, cette année de folaïe, s'achève d'ici quelque heures pour ne plus jamais revenir (ça, c'est pour le coup de flippe). Et comme l'année dernière, je vais dresser...
Un bilan.
Oui Médème.
Et pour ce faire, tel un démographe armé de sa pyramide des âges et de ses statistiques, je vais m'armer de mon plus cher allié en terme d'aide-mémoire.
MY SWEETY LOVELY DIARY!
Y!
Parce que voyez-vous, Madamoiselle (j'ai appris qu'avant, ça se disait. Et comme c'est joli, je le garde, na), ce petit bouquin abîmé et rempli d'annotations en tout genre (de ma lettre de 6 pages à l'Absent jusqu'au récit en détail de ma première fois) (non, ce ne sera pas révélé) (même avec des promesses d'argent) (qu'est-ce que t'en as à foutre, aussi, toi, de ma première fois, Grognasse?) (aaaah, la lettre de 6 pages?) (Non plus).
Et cet ouvrage, cet objet, ce Précieux, va m'aider à revoir toute mon année de A comme Ancéphalogramme à Z comme Zbephbvhbfirzf :3 (mais si, c'est ce que nous écrivons tous quand nous sommes flattés).
Cet article ne ressemble à rien, PUTAIN, je vais laisser 2012 avec une calamité pareille!
Sacrebleu!
Diantre!
Nom d'une pipe en bois!

So, on commence par quoi? Les bons trucs ou les mauvais? Toute façon, y a plus de bons que de mauvais, on l'sait bien.
Et si c'est le contraire, j'effacerai du mauvais pour faire genre, hinhinhin.

*~Le Bon~*

On commence par le premier janvier, pour bien faire les choses. Ce Nouvel An a été fort sympathique, car je l'ai passé dans le Sud de la France, où il fait 20° fin décembre et où les gens s'étonnent de me voir sans manches. Ben oui, les gars, je viens de Belgique, moi. Là où après la pluie vient le beau temps la pluie. Et je l'ai passé en bonne compagnie! Avec une chouette pote (sur qui j'avais de jolies petites vues) (hu hu hu) (Mercutio ne pleure pas)  et contrairement aux autres Nouvel An, je n'ai gardé AUCUN souvenir négatif. AWESOME!

Le 4 janvier, j'ai eu mon premier et seul cours de self-defense...duquel j'ai tout oublié. Bah écoutez, je m'fais agresser, je meurs, que voulez-vous que je vous dise.
Ah non, tiens, j'ai noté la théorie dans mon journal. MAGNIFIQUE CHOSE UTILE! Qui aurait cru que mon journal me sauverait la vie?

Le 8 janvier, j'ai été voir mon premier opéra amateur. Beeeeh, franchement, à côté de mes cousins qui se moquaient gentiment et semblaient mourir d'ennui, j'ai plutôt bien aimé.

J'ai définitivement arrêté de penser (dans le sens "sans cesse irrémédiablement de façon abusive et amoureusement pathétique") à l'Absent. Il m'aura donc fallu un an et un mois. VICTOIRE SUR MA VIE!

Le blog a solidement décollé. Instant "tu veux voir ma bite?": j'ai atteint les 4000 visites par mois, et bordel je suis contente d'être lue par plein de gens.

Je suis passée par deux psychologues, et j'ai été déçue d'aucune d'elles. La première était vraiment chouette (et a le même nom de famille que Mercutio, à une lettre près, mais qui est le même qu'un réalisateur que tout le monde kiffe), et la seconde, chez qui je vais depuis pas longtemps, est monstrueusement sympa. Chance psychologique.

Le 22 janvier, jai pu voir Soeur et un ami à elle (un peu moins à moi, mais très sympa très chouette très licorne) gagner un concours de théâtre (et aller en finale). Comme je les avais aidés pour la mise en scène, en les voyant gérer comme des porcs, j'étais fière.

Le 29 janvier, je me suis travestie pour la première fois. Et même si Soeur n'a rien eu d'autre à dire que "tu es dégueu", moi, j'ai kiffé.

Beaucoup kiffé.

Le 18 février, je suis retournée à Paris, et j'ai été à ma première et seule soirée (soirée = bruit, monde, danse, drague, alcool) (je n'ai ni dansé, ni dragué, ni bu) (je suis inutile).

Attendez, je fais une pause, je mange un petit sucre.

Le 2 mars, j'ai parlé au téléphone pour la première fois avec l'Absent. C'est assez important pour être formulé, oui. Même si j'aimerais bien créer une catégorie "ça me laisse perplexe", entre Le Bon et Le Mauvais, tu vois, pour le placer.

Le 10 mars, je me suis teint les cheveux en rose.

Le 15 mars, je suis partie en voyage scolaire à Cracovie, et c'était bien sympa, faut l'avouer. Et ça nous emmène donc au point suivant qui dit que...

JE ME SUIS MISE EN PETITS COEURS AMOUREUX AVEC MERCUTIO YOUHOUHOU PUMP IT UP!

Le 20 mars, j'ai eu mon premier baiser à côté d'une poubelle vite-fait pour que le reste du groupe qui arrivait ne nous voit pas en plus ce sont ses cheveux que j'ai embrassé tellement ils sont longs et chiants mais putain c'était le printemps.

Le 12 avril, j'ai été au motafucking concert d'Emilie Autumn, plein de muffins, de thé crachés à la gueule et de Veronica Varlow. Et j'ai TOUCHEY Captain Maggot, NA, LE MONDE!

En mai, il y a eu la représentation de mon cours de théâtre. C'était vachement chouette, même si j'aurais aimé que Mercutio soit là (Tiens, Mercutio, paie ta culpabilité) (COUPAAAABLE, COUPAAAAABLE) .

Le 11 juin, j'ai fait connaissance avec une fille bêtement croisée dans la rue. Et si vous voulez savoir, en juillet, on s'est revoyu.

Le 13 juin, le site MadmoiZelle a publié un article que je leur avait envoyé à l'occasion de la fête des pères. Comble de la fierté.

Le 24 juin, Mercutio, moi, un lit, à oualpé, first time, you know.

Le 26 juin, j'ai définitivement arrêté de me sentir obligée de m'épiler les jambes avant de porter une jupe. Depuis, je ne m'épile plus, je m'en balance, et ça change beaucoup de choses, l'air de rien.

Le premier juillet, j'ai gardé les cheveux roses, mais teint ma frange en vert.

Le 2 août, j'ai été à un entretien d'embauche pour travailler chez Lush. J'ai absolument pas été retenue, mais si je le mets dans cette catégorie, c'est parce que les gars...franchement...un entretien d'embauche pour Lush...c'est aussi rigolo qu'EuroDisney.

Le 7 août, j'ai repeint ma chambre en doré.

Le 3 septembre, j'ai doublé. Mais du coup, je me suis rendue compte que je serais dans la même classe que Mercutio. Alors ça reste trop bien.

J'ai rencontré Cari.

Le 19 septembre, mon blog a fêté son premier anniversaire, comme un grand.

Le 22 novembre, j'ai eu 17 ans.

J'ai fait la connaissance de Violette, cette adorable boule de poil (ndlr: Violette est un chaton adorable qui miaule et lèche ta main de façon trognonne et même cet aigri de Mercutio la kiffe)

J'ai appris à respecter toute personne, quelle qu'elle soit et quoi qu'elle fasse. Par contre, j'ai toujours pas appris à être sympa avec ceux qui pensent le contraire. Mais je compte pas pallier à ce problème.

*~Le Mauvais~*
(Ouais, même le mauvais, il est fushia) (et je mets aussi des p'tits coeurs)

Le 7 janvier, j'ai assisté à l'enterrement de ma tante. Comme l'aurait dit une certaine blogueuse blonde et paresseuse: PAS KIWI!

Céline a définitivement coupé les ponts avec tout le monde, et si vous voulez savoir, je me suis sentie et me sens toujours comme une merde.

J'ai découvert que je ne pouvais définitivement parler de rien avec mon père, parce que ça finit toujours en mépris total. Incroyable, mais vrai.

Le 13 avril (c'était un PUTAIN DE VENDREDI TREIIIIHFGHFGZEEEEE!), j'ai quitté Mercutio. Et à partir de là, c'était la débandade dans ma tête, j'ai été une connasse pendant une semaine (si tu débarques, sache, Petit Coco, qu'on est toujours ensemble aujourd'hui et que ça fait 9 mois bordel de fuque)

Wilson, le chat, est aussi mort en 2012. Mais je me console en me rappelant que c'était un boulet qui a vomi sur mon lit la seule fois où je l'ai laissé grimper dessus. Mais il était gentil. Et gros.

J'ai découvert que Soeur ne méritait pas vraiment mon estime. Et mes raisons se valent.

Le 3 juin, je me suis rendue à un rendez-vous pour un job étudiant. Le type a dit que notre apparence n'avait aucune importance (insista-t-il en me fixant lourdement), et qu'il nous rappellerait tous pour un jour d'essai. En attendant, il ne m'a jamais rappelée. AUCUNE IMPORTANCE, HEIN?

En juillet, Elena est repartie au Portugal et n'est plus revenue.

Le 6 juillet, je suis partie en vacances au Club Med. OUI, POINT NEGATIF, OUI! Pas d'Adriàn, vacanciers imbus d'eux-même, slutshaming de la part de Mère (paraît que porter une robe courte avec des talons, ça fait pute), des personnes qui se sont révélées absolument pas sympathiques (y en avait un qui pensait que le marbre était une sorte de bois, que Tokyo était la capitale de la Chine et qui ne savait pas conjuguer "manger" à l'imparfait) (entre autres), et J'AI ETE APHONE PENDANT UNE SEMAINE, PUTAIN DE BORDEL DE DIEU (ça a bien fait rire Mercutio quand j'ai essayé de lui parler au téléphone) (pétasse).

J'ai découvert que j'étais allergique à l'aluminium chlorohydrate. La réaction cutanée est rude.

J'ai aussi découvert les joies de voir un type débarquer plusieurs soirs d'affilée pour casser les carreaux de la veranda et menacer mon père de mort parce que celui-ci avait eu le malheur de protéger sa meilleure amie (et ex du boulet de qui je suis en train de parler, de surcoît) (je fais dans les grandes lignes sur ce point, je l'avoue).


Bon...comme tu peux voir...cette année aura géré sa mère par tous les pores de sa peau (dans les faits. Dans le mental, j'suis pas bien sûre), et si 2013 pouvait être pareille, j'serais bien contente.

9 commentaires:

  1. Quelques heures avant la fin de l'année, qu'elles te soient heureuses!
    Si on compte, y'a quand même plein de points positifs dans ton année, c'est assez cool.
    Je te souhaite dans ce cas une TRES bonne future année prochaine, plein d'encore plein d'articles, de bonnes choses, de progression, et de courage pour tes études :)
    Plein de bisous, woohoo!! \o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii, j'ai même pas eu besoin d'effacer des points négatifs pour faire genre n_n

      Supprimer
  2. "Je pense pas que l'on puisse dire qu'un prénom est normal ou pas. Jusqu'à preuve du contraire, Aramis, Violette et compagnie ont toujours été des prénoms, qu'ils soient employés ou pas. Et Démon, ce n'est pas un prénom: c'est un nom commun. Donc là, je comprends qu'il ait été refusé. (Et Aramis, je voulais donner ce nom-là à ma fille si un jour je ne sais comment mon horloge biologique me rattrapait d'un peu trop loin. Ouais, Aramis est un mec à la base, mais je trouve que ça sonne merveilleusement bien pour une fille)"

    C'est pour ça que j'ai mis "bizarre" et "normal" entre guillemets ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde, pardon, j'ai pas vu les guillemets, mea culpa ^^

      Supprimer
    2. (Si tu veux, t'es pas obligée d'aller jusqu'à mon blog me répondre, tu peux le faire sur ton article, si ça te prend moins de temps. Je mets tous les articles auxquels j'ai laissé un commentaire dans mes favoris pour aller voir si j'ai une réponse plus tard :) )

      Supprimer
  3. Hihi effectivement une chouette année :) C'est super gentil de m'avoir citée, ça me fait vraiment plaisir :)

    RépondreSupprimer
  4. En effet, plus de bons que de mauvais! J'espère que ton année 2013 sera aussi bonne (et qu'elle sera bonne dans le mental également ;) )!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il en sera de même pour toi aussi :D

      Supprimer