lundi 15 octobre 2012

Parlons donc de nichons.

L'idée de cet article m'est venue le jour où, juste après le cours de gym (éducation physique, qu'on dit, pour plus de classe), une fille de ma classe m'avait reproché l'absence de soutien-gorge sous mon T-shirt, m'obligeant à exposer ma (fabuleuse) poitrine aux yeux de tous lorsque je me changeais.
J'ai alors obtenu une discussion équivalante à celle-ci:
"Tu sais, je trouve ça gênant, quand tu ne portes pas de soutien.
-Pourquoi?
-Ben, on est obligées de voir ta poitrine, c'est gênant, quoi.
-En quoi c'est gênant? Ce n'est quand même pas mes minuscules boobs qui vont vous choquer, et à ce que je sache, je ne vous force pas à faire de même.
-Mais pourquoi tu ne portes pas de soutien?
-Parce qu'avec certaines robes, je ne peux pas. Les bretelles ont pas la bonne forme, du coup on verrait les bretelles du soutif, ça casserait toute la coupe, et parfois, j'oublie que j'ai gym et qu'ainsi, je devrai vous imposer -malheur- la vue de ma poitrine. Et puis, quand les meufs prennent leur douche dans un vestiaire, elles sont nues, nan?
-Ouais mais là, nous, on prend pas notre douche!...Tu devrais trouver un truc, mettre un bandeau en dessous, je ne sais pas.
-J'ai pas vraiment envie de me faire chier pour trouver des combines chaque matin afin d'être sure de ne gêner personne. Ce ne sont que des seins!
-Oui, mais ça gêne certaines personnes. Y en a des plus pudiques!
-Je l'ai dit, je les force pas à se mettre à oualpé. Si ça les gêne, je maintiens pas leur visage à hauteur de mes boobs, elles n'ont qu'à pas me fixer, ça dure dix secondes, je me change puis basta. Ça les traumatisera -hum- pendant deux minutes, et si je devais faire attention, je me ferais chier en permanence. Quand je me promène dans la rue en soutif, les gens sont choqués pour rien, c'est aberrant. Ce ne sont que des seins!
-Ouais ben si tu te promènes en soutif dans la rue, si les flics étaient passés, tu t'en serais pris une."



Stop, je m'arrête là.
Bon, déjà, l’amende, elle tombe dessus quand on se promène poitrine nue. Le soutien passe.
Ah oui, oui, quand j'ai trop chaud, je tombe la chemise. Et non, je ne suis pas une petite jeunette qui ne devra pas s'étonner le jour où elle se fera violer, merci, au plaisir.

Je ne comprends pas trop cette horreur du corps humain que je constate de plus en plus. Dans la rue, je comprends qu'on me fixe bizarrement quand je suis à moitié nue, t'es pas habitué, personne ne pense ou n'ose le faire, voilà, réflexe humain.
Sauf que me dire de rembarrer mes sacs de sable alors que je suis dans un vestiaire, ça commence à m'exaspérer.
Un vestiaire.
Un VESTIAIRE!
Allo!
Depuis quand une paire de seins est-elle choquante dans un putain de bordel de vestiaire? On remet tous mes principes en doute, ça me chamboule, je ne sais plus, je suis perdue.
Ça m'énerve un peu beaucoup passionnément à la folie qu'on me reproche d'oser montrer mes seins en public, en fait. C'est quoi, ce bordel? Je suis censée complexer pour les autres? J'ai pas envie de me retenir pour leur faire plaisir, je ne sais pas, qu'est-ce que ça change à leur vie de voir mes seins à l'air? Elles en ont aussi, je pense, et des plus gros, plus imposants, plus CHOQUAAAAANTS!
Je me demande si les filles sont conscientes d'avoir un corps. Si elles le regardent dans le miroir, si elles prennent le temps de s'observer, où si elles se rhabillent vite-fait aussitôt sorties de la douche. On dirait qu'elles fuient la vision du corps humain, je ne sais pas.
Et dès qu'elles en voient une parcelle chez quelqu'un d'autre, c'est la débandade, ça leur rappelle ce qu'elles ont, un corps, un vrai de vrai, avec des seins de taille petite, moyenne, grande ou énorme (je connais une fille qui en a des vraiment gargantuesques, de vraies beautés, c'est incroyable), j'ai l'impression que leur propre corps leur fait peur et qu'elles essaient de ne jamais, jamais jamais jamais y être confrontées.
Parce que voilà, ce ne sont que des seins, pourquoi être aussi choquées?



Maintenant, je vais enchaîner avec une injustice notoire reprenant le sujet de l'amende en cas de seins nus.
Les mecs. Dites-moi.
Ils ont le droit de se promener torse-nu in da road, nein?
Voilà. Les filles, elles peuvent pas. Why, les gars, why why why why why?
Ah oui, juste. Les seins sont un attribut sexuel non négligeables.
Vous êtes des princesses, les mecs, hein. Qu'est-ce qu'on en a à foutre, si nos seins ont un potentiel sessoual qui vous empêche de vous concentrer en bagnole? C'est juste un peu votre problème, pas le nôtre, et on a pas à payer pour vos défauts.
Et si ce que je viens de dire est un énorme cliché, si vous êtes gentils et que les seins, c'est juste joli, décoratif, doux au toucher et que ça prend pas de place, je ne vois pas pourquoi on s'inquiète de leur exposition en lieu public. Ça ne vous choque pas, les gars, de passer pour des animaux incapables de réfréner leurs pulsions? Parce qu'à mes yeux, cette loi sur les seins, c'est bien à cause de ça, hein? Afin d'éviter les "dérapages".
On vous fait vraiment passer pour des trous du cul, les mecs, et à force de cacher le corps féminin, on passe pour des putes dès qu'on ose le montrer.
Qui est gagnant dans l'histoire? Personne, je suppose.



Ah oui, ah oui, y a vraiment des tarés prêts à violer la moindre nana en bas-résilles. Ah oui, juste.
Mais encore une fois, ce n'est pas à nous d'être punies pour un crime que nous n'avons pas commis. En plus, on l'aura remarqué, hum, le violeur, là, il a pas vraiment besoin d'une jupe pour te sauter dans une ruelle. Ça te sauvera pas, l'ensemble baggy+sweat.
Alors que je me dis que si le corps était moins caché, les gens seraient plus à l'aise avec sa vision, il serait peut-être plus banalisé, et peut-être y aurait-il moins de viol.
Et si t'as vraiment envie d'éviter le viol, tu renforces la sécurité dans la rue, ça fera des emplois en plus, ce sera cool, allez.
Et puis, hein, si vous voulez passer pour des gens sympas contra-viol, faites les choses bien et essayez que les minettes ne soient pas traitées comme des merdes une fois arrivées au commissariat pour porter plainte, je vois beaucoup trop de témoignages du genre, j'arrive pas vraiment à trouver ça normal.
Et les peines d'un an de taule pour viol (si si, c'est arrivé), ça aussi, je trouve ça assez pathétique, quand on essaye de protéger la femelle en limitant son code vestimentaire. Les gars, revoyez vos lois, elles sont détraquées, ça fait moche.


Et je ne vous rappelle pas la règle sociale des mots interdits, comme "vagin" (j'en ai eu la preuve ce midi, à première vue, ça passe pour un élément du corps vachement dégueulasse) (VAGINA IS RAINBOW!) (pardon) . Ça aussi, ça m'agresse le neurone.

Un corps, c'est un cheval de bataille.
C'est pas un fléau.
C'est pas quelque chose de dangereux, ni de mauvais.
C'est joli.
Tu peux faire des trucs cool avec, je te fais pas de dessin.
C'est pas quelque chose de purement sexuel, c'est pas lustful, c'est ce que tu veux que ce soit en fonction de ce que tu as envie d'être.
C'est pas obscur.
C'est pas dégoûtant.
C'est un corps. J'en ai un, tu en as un, ta voisine en a un, ton copain en a un, ta tante en a un, le président en a un, alors s'il te plait, arrête d'avoir honte de lui et de celui des autres, c'est relou.

25 commentaires:

  1. Mais... c'est parce que les gens sont cons !
    (hahaha le commentaire à la con)

    C'est pour ça que je suis bien contente d'avoir quitté le lycée depuis siiiii longtemps.
    Perso, jsuis pudique, mais j'irai jamais gueuler sur quelqu'un qui ne l'est pas, où est le problème ? Si tu l'avais violée encore je dis pas mais là... c'est vrai que c'est moche les bretelles, et d'ailleurs j'en ai marre de devoir mettre une nuisette en dessous de ma robe parce qu'elle est trop transparente (bon ok, c'est vrai que j'aimerai pas trop monter mes fesses aussi jolies soient elles à tout le monde).
    M'enfin, courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mercutio m'avait demandé si en me changeant, j'étais restée dans mon coin où si je me baladais dans la pièce. maintenant que j'y pense, je me demande si ç'aurait été mal que je me balade un peu pour demander du déo, exempeul, parce qu'en effet, je ne fais de mal à personne, en fait. Je ne vois pas non plus pourquoi je devrais "rester cachée".

      Supprimer
  2. +1000, sur tte la ligne, j'aurais pas dit mieux.

    RépondreSupprimer
  3. Mon âme féministe va ressurgir si je m'épanche trop sur le sujet. En bref, je suis juste complètement d'accord. C'est complètement relou que les femmes soient des putes ou des anormales dès qu'elles montrent un bout de peau, alors que les mecs peuvent enlever leur tee shirt en plein cours de sport sans souci. Même pas des "putes", mais juste qu'on trouve ça gênant et qu'on se tortille les doigts dès qu'on voit une fille montrer son corps, bah, what the fuck?
    Et sinon, en effet, plus on sera pudique avec nos corps, plus les mecs se jetteront sur les pornos et deviendront des affamés.

    Et puis, pour celles qui trouvent qu'un vagin ça coupe l'appétit (ref à ton statut HC), bah, par bonté d'âme, qu'elles n'aillent jamais demander un cunni à leur copain, ça serait si égoïste de lui foutre le nez dans un truc aussi dégoûtant... Des fois on dirait qu'on devrait s'en vouloir d'avoir un corps, on ne devrait être que des âmes qui volent et qui sont représentées par des petites loupiottes, mais CERTAINEMENT PAS un corps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, le coup du Vagin de Midi, c'était un mec qui m'avait rétorqué ça. Mais je pense que les mecs ont une très mauvaise vision de cette chose. Je pense que pour eux, c'est juste le truc qui produit les règles, et vu comme ça, mouais, c'pas ragoûtant.

      Supprimer
    2. Bah leur pénis produit du sperme et de la pisse et pourtant ils n'ont aucun scrupule à essayer de le mettre dans la bouche de leur copine... Je suis peut-être crue mais que ça vienne d'une fille ou d'un mec, le côté dégueulasse qu'on attribut aux parties intimes du corps, ça me gêne.
      C'est comme les mecs qui bandent sur la sodomie et qui disent "burk" dès qu'ils ressortent avec une minuscule trace marron sur leur engin... Bah, oui, c'est un corps, coco! Et tu l'as bien voulu, COCO!
      (bref, j'ai été fort, là... ^^")

      Supprimer
    3. Mon blog a perdu tout son côté frais et pimpant.

      Supprimer
  4. Haaaa c'est tellement vrai !
    Je n'oserais pas faire ce que tu fais tout simplement parce que je me sens mal à l'aise avec mon propre corps, mais je ne vois pas en quoi je pourrais me permettre de critiquer qqn qui n'a pas mon soucis.
    Au contraire je suis plutôt admirative des gens qui arrivent à assumer leur corps pleinement sans se poser des question constamment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La relation avec son corps, je pense que ça se travaille plus qu'autre chose. J'ai dû me lancer des défis pour "me forcer", et finalement, je me suis rendue service. La première fois où je me suis changée sans soutif au vestiaire sans me cacher aux toilettes, j'étais pas rassurée, mais en fait...voilà, c'est rien, et après, je me sens mieux dans ma peau ^^

      Supprimer
  5. Oh mon Dieu, épouse-moi! Quoi, Mercutio? C'est pas grave, j'aime partager avec mes amis.

    En fait, j'ai toujours été hyper admiratif des filles qui arrivent à se ballader sans soutien, parce que pour moi c'est juste un obligatoire inultile de la société. Dans ma vision de mec (mais elle est sans aucun doute erronnée) à 16 ans,t'as pas les seins qui pendent, si tu portes pas du D et que tu cours pas le soutif il est là pour faire joli (Holly shit, je sens que je vais me faire allumer)

    Mon père passe son temps à poil à la mer depuis 20 ans, ("Sur une plage nudiste, j'espère?" -"Non non, du tout." -"Ah mais c'est interdit ça, non?") et y a toujours quelqu'un pour lui dire que c'est honteux, qu'il y a des enfants sur cette place, comment tu peux te ballader devant eux le machin à l'air, et que moi devant mes propres enfants je n'ai jamais été nu, monsieur! (Et c'est pour ça qu'ils deviendront aussi cons et éttroits d'esprit que toi, connard.) Parfois c'est drole, parfois c'est juste chiant.

    Sinon je sais plus qui m'avait dit que "les seins, c'est un signe sexuel secondaire. En gros, c'est comme la barbe chez les mecs."

    Ah et puis se balader torse nu en rue, pour un mec théoriquement c'est interdit aussi. (Oui, j'ai dit "théoriquement")(Et oui j'ai absolument aucune structure, mais je m'en fous)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permets d'intervenir parce que... se balader torse nu en étant un homme est puni par la loi par une amende de 38€, remballez vos tétons les mecs !

      Supprimer
    2. 38 face à 30000, je trouve que c'est une fameuse marge (je ne suis pas sûre pour ce dernier chiffre, mais il me semble l'avoir lu dans un article) (en attendant, je dis ça, c'est Internet, j'suis jamais sûre, j'accuse un peu sur du vide).

      Anonyme (j'aime appeler les gens "Anonyme"), en fait, les seins font facilement mal sans qu'on aille besoin de courir, et si on ne porte pas de soutien, les seins pendent tout de suite plus à 30 ans que s'ils étaient soutenus.
      Et esthétiquement parlant, le soutien empêche les seins de "pointer", donc que les tétons se voient à travers le T-shirt. :D

      Supprimer
    3. Haha je sais tout ça ^^ (soit dit en passant je m'appelle Rossen, et non anonyme, merci, bonne journée. :) ) j'ai déjà reçu à plusieurs reprises ce genre de réponse. (Et d'ailleurs je l'ai dit, c'est ma vision des choses, elle est sans doute fausse, je suis sur que si j'avais des seins je penserais pas comme ça)
      Sinon je n'ai rien à dire sur le fait que ça doit faire mal, j'imagine très bien. (C'est pas très agréable de courir sans calecon, j'imagine que ça doit faire un effet semblable, en bien pire ^^) (c'est pas pour rien que je porte pas de boxer, c'est une torture) (Tiens d'ailleurs je me suis toujours demandé pourquoi on porte pas de soutien-testicule)(Hum)(Ok c'est pas exactement la même taille, mais bon...) (C'est atroce à force de te lire j'ai commencé à mettre tout plein de parenthèses quand j'écris)
      Par contre, je réfute violemment l'argument du "Oui, mais quand tu portes pas de soutif, ça se voit, vu que tu pintes à travers ton T-shirt" (Ahlala je l'aime bien celui-là, je l'entends à chaque fois) À mon humble avis, si le fait de ne pas porter de soutien était universellement accepté, ça choquerait personne de voir tes tétons à travers ton chemisier, et le monde s'en porterait pas plus mal. Enfin moi je dis ça...

      Supprimer
    4. Oh merde le con, il a raison O_O

      Supprimer
    5. Bon, je n'ai plus sous la main les liens des très bons sites sur les risques du port du soutien-gorge, mais en faisant une recherche rapide j'ai trouvé ce lien :

      http://www.amessi.org/Soutien-gorge-et-Cancer-du-Sein-Les-dangers-du-soutien-gorge#.UNeEx6xn2uo

      qui explique bien : d'une, les dangers du port de soutien-gorge, et de deux l'absurdité de la croyance du soutien-gorge qui empêcherait la chute des seins ;)

      Sinon, au passage, très chouette article :D

      Supprimer
    6. Merci beaucoup pour le lien, c'est assez flippant, mais je me demande tout de même si je dois bien m'y fier, ça me semble assez saugrenu. é.è

      Supprimer
  6. hé bé...je choquerai ta copine de classe 10 fois plus! Enfin, mince, entre filles, faut pas faire de complexe! Cette fille, effectivement, semble se rappeler qu'elle en a aussi! B", comme tout le monde. (et moi je dois dire quoi, sérieux?)

    Bref, je trouve ça débile. Sinon, j'adore ton article :)

    sur ce, je t'envie un peu, par ce que , si je me balade sans soutient, ça fait un peu, beaucoup, le gigotage de flan! (mais qu'est-ce que ça tient chaud en été, bordel!)

    je ne suis pas spécialement mal à l'aise avec mon corps, mais...j'aime pas quand on me parle en fixant mes seins, accessoirement, j'ai deux yeux, une bouche et un cerveaux 20 cm au dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tu sais, ta cicatrice, elle gêne, tu devrais la cacher avec un bandeau, je ne sais paaaaas..."
      Trolololol lololol lololol.

      En fait, je porte des robes qui ont un "soutien" intégré, donc un emplacement qui soutient le sein, afin de ne pas avoir à mettre de soutien avec. Tu pourrais le faire aussi, du coup, si tu mettais les mêmes robes.

      Héhéhé, ça me fait rire, ta dernière réplique, parce qu'hier une fille de ma classe en gym avec qui je m'entends super bien avec un pull blanc qui grossissait ses seins à un point inimaginable (je les mentionne dans l'article, d'ailleurs, je pense), et j'étais en mode "Anaïs, steuplé, regarde là dans les yeux, son visage, bordel mais quels seins...heu oui pardon ses yeux, donc"

      Supprimer
    2. je crois que j’assassine la personne...dans un muavais jour. Ou alors je lui répond que si ça plait pas, qu'elle regarde ailleurs! Tu t'imagine pas le nombre de fois où j'ai du expliquer d'ou ça vient, que ça fait pas mal, que je fais avec... Lassant quoi!

      Et je ne parlais pas réellement de ma cicatrice mais de ma paire de boobs! si elle est gênée avec les tiens, un 75 D, ça là fait sortir en courant ;)

      l'idée de robe avec soutif intégrée est chouette, mais bien souvent les bonnets sont trop petits ou trop grands...ou les bonnets sont bons et la robe est trop grande! C'est pas drôle !

      Supprimer
    3. C'est juste, la taille des seins est rarement proportionnelle à celle de la robe. J'ai beaucoup de chance, en fait ^^

      Supprimer
  7. Totalement d'accord avec ton article. Je fais de l'athlétisme et les 3/4 des mecs sont torses nus. Eho, les filles aussi on a chaud ! Pourtant, on ne se met pas en soutif, ah bah non, ça c'est impensable quoi.. La fille de ta classe est désolante. C'est la première fois qu'elle voyait des nichons, on dirait bien. Puis zut, même si tu voulais te mettre totalement à poil, ben c'est comme tu veux, tu te changes, tu vas pas t'enfouir sous terre.

    RépondreSupprimer
  8. haha, je plussoie !
    y'a rien d'autre à ajouter !

    RépondreSupprimer