mardi 31 juillet 2012

OH OUI, HAÏSSEZ-MOI, J'AIME CA!

Oh oh, mon premier titre en caps lock.
Plus de ton, tout ça.

Je n'ai aucune idée d'introduction, là, tout de suite. J'ai horreur des introductions. D'habitude, je n'en mets pas. Sauf que là, j'ai mis deux petites phrases, et vous amener directement au vif du sujet, CLAC, comme ça, serait trop étrange.
Alors il me faut une introduction. J'en ai pas. Alors je vais mettre une jolie image.

Oh oui, ça, c'est bien.

"Tu...ta frange verte, là, c'est pour la provocation, en fait? En tout cas, c'est réussi.
-Pardon?
-Ta frange.
-Mmh?
-T'as réussi ton coup, côté provocation.
-He...
-Attends, tu fais ça pour l'esthétisme?"

Est-ce qu'il y a vraiment des gens qui s'amusent à se teindre les cheveux dans l'unique but de choquer les gens? Est-ce que mes grands-parents pensent vraiment qu'en mélangeant la poudre bleue décolorante avec la crème (c'est cool, d'utiliser le mot "crème" pour désigner ce truc. Ça fait genre tu peux le manger. J'ose même pas imaginer ce qu'il se passerait)qui va avec, je me dis "ho ho ho, ils vont détester, ça va être énooooorme! Et les enfants me montreront du doigt, et les gens me feront des remarques négatives, et on me regardera, ce sera AWESOME!"
Mais POURQUOI?
Est-ce qu'ils pensent vraiment que je m'amuse à m'habiller avec des vêtements que je déteste, à me maquiller parfois de façon, oui, outrancière, et que je n'aime pas le résultat, mais que je laisse quand même parce que je cherche à être moche, et est-ce qu'ils pensent que je brûle mes cheveux au décapant dans l'espoir d'obtenir des couleurs que je haïrai chaque jour, parce que mon seul but est de choquer et qu'on me regarde?
Franchement?
Est-ce qu'il y a vraiment des gens qui font ça?
Enfin, je ne comprends pas, si je me teins les cheveux en rose et vert, c'est bien parce que j'aime ces couleurs, parce que ça m'amuse d'avoir des couleurs dans les cheveux, et je suis bien heureuse quand je me vois dans le miroir chaque matin. C'est évident, non? Quand une femme s'éclaircit les cheveux, c'est parce qu'elle trouve le blond joli et qu'elle aimerait, elle aussi, être blonde. Si une blonde se teint en roux, c'est parce qu'elle aime le roux.
Alors pourquoi ce ne serait pas pareil pour moi?
Pourquoi est-ce qu'ils ne réfléchissent jamais avant de me poser des questions? Est-ce qu'ils sont si sûrs d'eux, est-ce qu'ils pensent vraiment être dans ma tête? Est-ce qu'avant de me parler, pensent-ils que ce que j'ai en tête, moi, n'est pas ce que eux vont me dire?

Pourquoi est-ce si dur d'accepter que les goût d'Untel ne seront pas les mêmes que ceux d'un autre?
Personne n'a le monopole, après tout.
Et penser qu'un "excentrique" n'a pour seul but que de se démarquer des autres ou de choquer, je trouve ça tellement idiot.

Avant, j'étais persuadée qu'en effet, mon seul but était de me démarquer des autres. Parce que je supportais pas d'être une fourmi parmi les fourmis, qu'on écrase avec les autres sans l'avoir remarquée.
Mais je me suis trompée.
Je ne supporterais pas de m'habiller comme les autres parce que je n'aime pas la façon dont ils s'habillent. Autant je peux croiser des gens vraiment bien fringués, autant je ne remarque même les vêtements d'une autre parce que je les vois partout, parce que je n'aime ni la coupe ni la couleur, parce que je n'aime pas, tout simplement.
Si tout le monde dans la rue s'habillait pareillement à moi (genre ça va arriver), est-ce que je me forcerais à changer totalement de look pour le seul plaisir de me démarquer?
Idiot.
Inutile.
Illogique.
Il n'y a pas encore de loi traitant des tenues vestimentaires dans ma ville, j'ai le droit d'enfiler ce qui me plait avant de sortir dans la rue, j'aimerais que mes connaissances arrêtent de m'inventer des façon de faire les choses "parce que c'est comme ça", et j'aimerais qu'on arrête de me faire des remarques moqueuses ou quoi que ce soit, parce qu'à première vue, je dois être quelqu'un de très amusant. Je fais sans doute exprès. Rions, mes frères.

[A fait la Une Hellocoton le 1er août 2012]

19 commentaires:

  1. Lorsque j'étais encore en secondaire, en troisième pour être exacte, j'ai cinnu deux gothique: la première l'étais dans l'a^me et a part des vêtements noirs simple on n'avais rien à lui reprocher. La seconde, était plus "trash", cheveux rouge, t-shirt de groupe, blouson clouté, doc, noir à lèvre, pentacle en veux tu en voila, "666", satan, teint fantomatique et yeux de panda (à la truelle hein, le blanc et le noir!) elle s’habillait comme ça pour qu'on la remarque, pour être différente...mais pas pour elle.
    D'ailleurs à ses yeux goth était...vestimentaire. Et moi avec mes pantalons et mes pull noirs j'étais la "goth de trop" goth que je n'étais pas à l'époque.
    (je me rappelle vaguement qu'elle s’autoproclamait sataniste.) Je l'ai revue, enfin, si elle ne m'avais pas revue, je serai passée à coté, cheveux blond platine et tenue de fashionista...heureusement que mes yeux était bien accroché dans leur orbites!

    Alors oui, il existe vraiment des excentriques pour le plaisir d'être remarqué. et qui tourne la page quelques années plus tards.

    Si j'ai refais mes cheveux rouges c'est parce que j'aime ça, si je porte du noir et que je transforme mes ongles en arc en ciel, c'est aussi parce que j'aime ça. en fait je crois que les gens ne saventpas comprendre que
    1) tu choisi d'être ce que tu es pour ton bien personnel
    2) tu es bien dans ce que tu porte
    3) tu ne charche pas la provoc'
    4) tu es sain mentalement (ce point est important)

    Dans la société, tu dois tellement te conformer à une image, la pression sociale est tellement forte que , celui ou celle qui ôse être lui même passe pour un alien.

    Au fait, tu lui as répondu quoi? (perso c'est: oui c'est pour me faire plaisir, je porte ce que j'aime que ce soit des fringues, des maquillages ou des couleurs de cheveux )

    en bref: J'ADORE TES CHEVEUX VERTS ET ROSES! (et fuck les gens!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, je hais un peu les personnages genre "tu es la gothique de trop", nonmédekoajememayle?

      J'ai répondu par un baragouinement indistinct, il a fait "ah, tu aimes bien, toi?", j'ai fais oui et ça l'a fait rire.
      Je suis inéfficace.

      Supprimer
  2. Je partage ton avis, mais en même temps, c'est à "double tranchant". Oui, le phénomène de "moutonisme" est extrêmement étendu et les gens qui se démarquent sont plutôt rares. Sauf que non.
    Les gens qui se "démarquent" sans pour autant avoir pour but " je dois me démarquer, je dois être extravagante et fuck les moutons" sont rares.
    C'est comme s'il était né du phénomène de "moutonisme" (putaing c'est con ce mot), un "moutonisme anti-moutoniste" (tu msuis ? aha)(ça ressemble aux degrés d'humour). En gros, c'est devenu "la mode" (par mode j'entends mouvement de masse ici ein)de vouloir être "différent". ces "moutons anti-moutons" veulent être différents pour le simple fait de se dire qu'ils ne sont pas fondus dans la masse... sauf qu'ils sont des millions à avoir cette idée. ratééé.

    Alors moi, je rêve et j'attends le jour où chacun se comportera et s'habillera et parlera et pensera et agira tout simplement sans se prendre la tête et sans prendre la tête à personne d'ailleurs.

    Là ce serait le Nirvana de la tolérance, en version simplifiée disons.

    Bon jsais pas si c'était hyper clair aha

    Pau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si, c'est clair, mais je ne peux m'arrêter de penser que ces personnes, même si l'un de leur principal but est de se démarquer, ont tout de même le plus souvent un certain amour de leur look. Ce n'est pas possible autrement, ils ne le supporteraient pas.

      Supprimer
    2. Et voilà, pour une fois que j'allais faire un commentaire, il est déjà fait. ^^
      Je vais donc me borner à dire que je suis parfaitement d'accord avec vous deux (Anaïs et Pauline) et que j'aimerais beaucoup me détacher complètement du regard des autres, aussi.
      Mais ça, c'est une autre histoire.

      Aline

      Supprimer
    3. Il suffit de le vouloir vraiment :) Si tu veux, on peut en discuter, un de ces quatre ^^

      Supprimer
    4. Avec grand plaisir, très chère. (:

      Aline

      Supprimer
  3. Hahaha j'adore, ta motivation dans la vie, jouer la true rebelle trop mal dans sa peau qui crie son désespoir à la face ud monde par la couleur de ses cheveux xDDDD

    Nan mais sérieux, les gens ils réfléchissent pas trop parfois. En fait ils ont inventé un concept de normalité et tous ceux qui en sortent sont forcément des rebuts de la société. Sauf que pas un seul s'est posé la question : "C'est quoi la normalité ?" Pourquoi le sien serait il plus normal qu'un autre hein ?

    Bref, kiff ta vie de petit poney, si ça existe c'est pas pour rien d'ailleurs ^^ T'aurais du voir la gueule des gens quand j'étais en lolita, c'était magique :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine, je pense que ça étonne encore plus que les cheveux colorés. Mais MON DIEU, l'univers de ce look est tellement bonbonnesque, il m'envoie du rêve, en fait. Si j'avais quelques tenues de ce style, je ne serais pas mécontente ^^

      Supprimer
    2. Oui alors imagine quand tu cumules les deux xDDDDD
      Sinon si ça te dit, j'ai toujours une robe à vendre ^^ (la nana qui tente hahaha)

      Supprimer
    3. Bah écoute, rien n'est sûr, mais si tu as un lien, je passerai voir :D

      Supprimer
    4. Uuuh je retrouve plus mon post de vente :x Mais j'ai une photo sur pupegirl http://pupe.ameba.jp/item/iVOwfwVesXtc/AGLQufDoEQYJ/

      Elle est comme neuve, portée que pour des photos. Si ça te dit, je t'en ferais d'autres :)

      Supprimer
    5. Ahu, no, sorry, en fait, j'en chercherais plus une noire. Mais merci beaucoup beaucoup :D

      Supprimer
    6. J'ai déjà vendu toutes les noires :x Mais si vraiment t'en cherches, tu peux faire un tour sur egl_comm_sales sur Livejournal ^^

      Supprimer
    7. Han, merci beaucoup beaucoup n_n

      Supprimer
  4. Tout a déjà été dit en commentaire à part que... le coup de la crème, ça fait vraiment comestible ! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors que c'est du mothafucking peroxyde.

      Supprimer
  5. C'est clair, être différent de "la masse", ça choque toujours que ça soit dans l'habillement ou dans la manière de penser, ou de vivre. Les gens pensent toujours que l'on fait ça pour eux ou contre eux.

    A l'adolescence, on peut avoir envie de rébellion, de choquer, c'est aussi une manière de s'exprimer, d'explorer d'autres choses. (Mon look était très discuté durant mon adolescence, un jour on m'a "traité" de Janis Joplin, ce qui me fait toujours bien rire !)

    Comme toi, j'ai cru un moment que mes différences étaient là pour me démarquer de cette masse informe de gens un peu trop similaires à mon goût. C'était sûrement vrai à une époque, je me cherchais, et comment se chercher en imitant seulement les autres ? Mais sous la pression des autres, j'en suis venue à penser que j'étais une anti-conformiste extrême et qu'il fallait peut être que je me calme.

    Aujourd'hui, je suis à l'aise avec qui je suis et je réalise que oui, je fais des choses différentes, mais pas pour choquer ou me rebeller, simplement parce que ces choses me correspondent. Je ne cherche pas à ressembler à qui que ce soit, ou à me dissocier particulièrement des autres non plus. Je vis ma vie en réfléchissant à mes actes (ce qui je l'ai remarqué est rare et donc surprenant) et en prenant les décisions qui me correspondent le plus.

    Bref, tout ce blabla pour dire, merci pour ton article et fais ce que tu veux avec tes cheveux, la normalité de toute façon n'est qu'une vue de l'esprit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message :)

      Voilà, étant encore dans l'adolescence, on n'est jamais vraiment pris au sérieux. On changera, on se rendra compte de certaines choses, on est plus du tout la même à 18 ans qu'à 16 ans et autres bullshit fort sympathiques.

      Supprimer