mardi 12 juin 2012

Descends de ton cheval, connard

On dit souvent que les gothiques, ce sont tous des gens super sympathiques, super ouverts, super gentils, super tolérants.
Forcément, avec tous les passants qui les font chier dans la rue, manquerait plus qu'ils soient comme eux!
Sauf que...

On dit que la musique dite "gothique" est constituée de batcave, de musique post-punk, de rock gothique, de dark wave, de metal indu, etc etc.
J'ai déjà essayé d'écouter, j'ai pas accroché. Je pense que c'est bien mon droit si ma préférence va au métal, à la pop ou à tout ce que je veux jusqu'à la dubstep.
Sauf que pour certaines personnes, si t'écoutes pas de musique gothique, t'es pas gothique. T'es qu'un petit con qui ferait mieux de se renseigner sur les origines du mouvement (que tu as déjà lues 8 fois) et qui devrait fermer sa gueule et retourner lire Twilight et écouter Manson.
Pourquoi pas.
Il y a que moi que ça dérange?
Bien sûr que oui, le mouvement gothique, c'était avant tout la musique à la base. Mais on ne va quand même pas nier qu'il a gagné de la culture, que ce soit littéraire, cinématographique, artistique, tout ce que tu veux.
Il s'est enrichit, le mouvement, et certaines personnes ne comprennent pas ça.
Je les appelerai les Puristes.

Les Puristes ont un petit côté intolérant très attachant. Enfin...hurler à la mort du mouvement gothique parce que les autres le modifient quelque peu, ce ne serait pas un peu exagérer, des fois? Non? D'accord.
J'ai l'impression que si le monde les écoutait, rien n'aurait bougé et on serait tous en train de traquer la bête pour ramener de la bouffe à la grotte.
Le mouvement gothique est loin d'avoir disparu, d'avoir dégénéré, il a évolué en bien. Il a gagné des branches, des ramifications, il s'est agrandit, et le monde s'en porte bien mieux. Arrêtons de hurler à l'infâmie.
"Gothic is not dead." On se calme.

Les Puristes sont des hipsters.
Tim Burton? Marilyn Manson? Within Thempation? Lacrimosa? Evanescence? Too mainstream!
Les Puristes aiment bien étendre leur laaaarge culture musicale à grands coups de groupes que tu ne connais absolument pas, tellement ils sont tirés des tréfonts d'Internet. Toi, évidemment, si toute ta vie, tu t'es contentée des permiers groupes dont tu entendais parler (donc, Marilyn Manson, Within Temptation, Lacrimosa, Evanescence pour ceux du fond) (non, Tim Burton n'est pas un groupe, pour ceux qui seraient un peu trop du fond), juste parce que tu les aimais bien, parce que t'avais pas besoin de fouiller, fouiller, fouiller, creuser encore et encore pour trouver toujours plus de groupes à découvrir, t'es de nouveau qu'un petit con qui n'y connait rien et qui ferait mieux d'ouvrir ses oreilles et de découvrir d'exceeeeellent groupes comme...comme...ah mais non, excusez-moi, je ne vais pas pouvoir terminer cette phrase, je ne suis qu'une petite conne qui ne connaît pas d'excelleeeeent groupe.

Les Puristes n'aiment pas les fringues. En tout cas, c'est à les écouter lorsqu'ils rabaissent plus bas que terre "toutes les pétasses superficielles en Queen of Darkness". Excuse-moi, mon petiot, mais j'aime bien développer mes tenues et porter les marques que j'aime. Si toi, tu te contentes de tes fringues noires et de tes docs, c'est ton problème. Si j'aime me transformer en panneau publicitaire de diverses marques "bateau" (TOO MAINSTREAAAAM!!) comme Queen of Darkness, justement, Hell Bunny, Sinister, ou que sais-je, ça me regarde.

Les Puristes sont puristes. Non, franchement, pour ce point, je me suis foulée, ça se voit pas comme ça. Tu vois, quand t'es dans ta période pré-ado qui vient de découvrir son mouvement gothique à lui et qui ne jure plus que par les fringues noires, les converse noires, le métal (ou la musique dite gothique), et le reste, c'est que de la musique de merde commerciale bonne pour les moutons? Voilà. Les Puristes ressemblent très fort a ça. On appelle ça la fermeture d'esprit, ma p'tite dame.

Les Puristes crachent dans ton Yop.

Les Puristes calculent leur crédibilité en années. "Je suis gothique depuis 18 ans et..." "Moi, c'est depuis une bonne vingtaine d'année et je peux dire que..."
Je peux te dire. Que quand t'essayes de leur présenter ton avis. Et que tu as 16 ans. C'est mort.

Les Puristes voient des fakes partout. Surtout quand tu n'écoutes pas de musique gothique. Surtout quand tu écoutes de tout. Surtout quand t'es ado. Surtout quand t'es pas du même avis. Surtout quand tu fais gaffe à tes fringues. Surtout quand t'es un peu mélancolique à tes heures perdues. Surtout quand tu lis Twilight. Bref.

Les Puristes ont un peu perdu de vue que si être gothique signifiait uniquement "écouter de la musique gothique", le gothique n'est plus qu'une musique. Et pas un mouvement.

Les Puristes ont donc, par a+b, tué leur propre mouvement. Balot.





Quand je relis cet article, j'y lis une satyre, une petite parodie. Ben non. Depuis hier, j'ai discuté avec un groupe de ces gens-là sur Facebook (ce site est un nid à problèmes) (mais on l'aime quand même), et c'est tout ce que j'ai retenu de cette discussion. Les citations ne sortent pas des tréfonds de mon esprit malade, je n'ai rien inventé (bon, pour le Yop, je sais pas), et j'ai été profondément agacée par ce genre de personnes que j'ai vraiment trouvé hautaines et oui, intolérantes et fermées d'esprit. Au départ, j'étais venue hurler ma frustration dans cet article, mais peu à peu, il s'est transformé en quelque chose de peut-être bien plus construit qu'une gueulante écrite en caps lock, et peut-être sera-ce moins désagréable et plus compréhensible à lire pour vous.

Le mouvement gothique, est, je trouve, un sujet piquant. Personne n'est jamais véritablement du même avis, alors finalement, il y a deux groupes qui se forment. Et forcément, quand ça se rencontre (SUR FACEBOOK, EXEMPEUL), ça explose et on est pas content.
Ils ont leur vision à eux, j'ai ma vision à moi (peut-être un jour la développerai-je, je suis assez motivée quant à cette idée), et je ne pense pas que l'une ou l'autre soit la mauvaise ou la bonne. Mais comme l'a dit l'une d'entre eux: "il n'y a pas de "tu as ta vision, j'ai la mienne", c'est comme ça, c'est tout".
Le ton est donné.

[A fait la Une Hellocoton le 12 juin 2012]

20 commentaires:

  1. Au delà de ça, ce qui me fascine et me perturbe à la fois, c'est de se revendiquer "gothique" (comme d'autre se revendiquent punk, d'autre metalleux, etc etc...c'est pas le style, c'est le côté "je suis ça")
    En fait, je crois que ça me dépasse, je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse s'enfermer dans quelque mouvement que ce soit. Je sais que j'ai eu des périodes ou j'écoutais enormément de punk, ou je m'habillais en rangeos, collants troués, rat sur l'épaule et cheveux colorés. Mais ça ne m'empêchait pas d'ller faire du skate en baggy quand j'en avais envie, de filer en teuf habillée en kaki, ou d'enfiler un jean serré pour me déhancher sur un bar en écoutant les chouinements de Shakira.
    Enfin, je sais pas, je peux comprendre que s'assimiler à un mouvement et s'en revendiquer aide à se construire, que ça permet ausi de se forger une communauté.
    Mais je sais pas, moi j'arrive pas, j'ai toujours pioché ce que je voulais ou bon me semblait pour me faire moi, avec mon style à moi et ma gueule à moi.
    En fait, ce que j'aime pas, c'est les gens enfermés. Ceux qui décident que, si tu ne rentre pas dans leurs cases, tu es un fake. Un fake de quoi? De l'idée etriquée que tu as de l'identité? Du fait que t'es pas foutu de comprendre la complexité d'une personnalité?
    Genre tes puristes là, en fait ^^
    J'les aime pas.
    'culés va.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout ça que je trouve triste, en fait. Commencer à se dire "gothique" et du coup, régir sa vie par rapport à ça, obéir à des règles dictées par le premier bouffon venu se criant "true" (il faudrait voter une loi contre les termes "true" et "fake". J'aime bien dire que le seul fake est celui qui te traite de tel, voila.)

      Je préfère aimer ce que j'aime, ne pas me dire "han mais non, c'est pas très goth, tout ça...", partager mes goûts, et rajouter un petit "et accessoirement, je me considère comme gothique."
      Accessoirement. Rien de plus

      Supprimer
  2. Et ben, ça a l'air d'être des gens cool les puristes :)
    On peut être attaché à quelques valeurs "fondamentales" d'un mouvement dont on se sent proche, mais avoir une telle fermeture d'esprit ...

    RépondreSupprimer
  3. terrible ton billet!! :)
    ceci dit, on est vite catalogué en general selon notre allure.toi tu es çi, moi je suis ça. et peut etre que les puristes ne veulent pas etre catalogués à tort?!

    Enfin bon, moi je suis ultra fan de tim burton, j'ai été voir within en concert,j'écoute du metal, je suis toujours habillée en noir, j'ai rangé mes doc martens il y'a seulement quelques semaines, j'ai les cheveux noir, yeux noirs (pas ma faute, c'est ce qu'on m'a donné à la naissance)piercing... je peux te dire que le cataloguage "gothique" on me l'a pas donné 1 fois ou 2 mais plutot des dizaines et des centaines de fois! Au lycée, au boulot, dans la rue... Pourtant, je ne me sens pas DU TOUT appartenir à quelque mouvement que ce soit. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, les puristes ont aussi peur d'être apparentés aux petits cons que tu croises parfois dans la rue, qui ont 14 ans, qui sont dépressifs et qui vénèrent Satan (bref, qui se plantent).
      Perso, à choisir, je préfère le pré-ado qu'a rien compris plutôt que le puriste qui passera plus de temps à me parler comme à une merde en reprenant chacune de mes paroles et de mes écritures sur un ton sarcastique et hautain.
      Ils sont aussi blasés des documentaires sur les gothiques. J'ai envie de leur dire qu'ils peuvent désintégrer tous les "fake" de la Terre, les médias continueront à jamais de leur inventer des vices et des victimes, donc à quoi bon.

      Appartenir à un mouvement, c'est vrai que ça fait un peu secte, enfermé. je pense qu'il vaut mieux s'ouvrir à tout, rester libre de ses goûts, avoir du recul sur les autres...Ainsi, le mouvement ne t'aidera plus qu'à discuter avec des gens sur la même longueurs d'onde que toi (pour peu qu'ils aient à peu près la même vision de ce mouvement), et c'est assez agréable, en soi.

      J'ai rejoint il y a plusieurs mois un forum justement gothique. On va dire que c'était un peu le forum que tu rejoignais après avoir essayé un autre, le premier forum que tu trouves en tapant "forum gothique" sur google, recherche pas trop compliquée en soit (constitué, lui, de puristes qui t'attaquaient dès que tes goûts ne correspondaient pas aux leurs, des connards, quoi), et justement, ces gens étaient très axés sur l'esthétisme du mouvement, et c'est super agréable, parce qu'ils écrivent tous de manière classieuse, et c'est vraiment chouette d'adopter cette façon de parler, le temps de quelques messages, et de se sentir un peu quelqu'un d'autre tout en restant soi-même, en fait :)

      Supprimer
  4. pour les "non-gothiques" je suis gothique, pour les puristes je ne suis certainement pas gothique. s'il faut se définir, je dis que je suis rock'n'goth parce que je passe du jean converse à la jupe longue top à lacets sans transition. et que j'écoute aussi bien de la pop que de la new wave ou du métal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça qui est un peu énervant, c'est que tu seras toujours quelque chose de différent selon les personnes. Vaut mieux faire comme toi, se voir comme on veut, se donner le terme qu'on veut suivant la façon dont on se reconnaît, et les autres, on s'en fout :)

      Supprimer
  5. moi ça me dérange de ranger des gens dans des cases... L'important c'est de se sentir en accord avec soi même..
    Définir ton état d'esprit, ton mode vestimentaire, ton style de musique par un seul mot ce n'est pas un peu réducteur ?
    Après ce n'est pas un reproche, j'ai eu ma période ado rebelle vas y j'suis gothique j'me teint les cheveux en rouge parce que c'est trop la classe...
    Mais ce que je veux dire c'est que pour ma part on pourrait me qualifier de pleins de genres différents mais aucun ne me convient vraiment parce que je touche à tout, et ça m'agace qu'on décide pour moi de la case dans laquelle on va me ranger au sein de la société :) Les mentalités évoluent alors définir un style comme il l'était il y'a de ça plusieurs siècles je trouve ça un peu dépassé...
    Et je comprends ton agacement du coup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant, j'avais une vision du mot "gothique" différent, en fait. C'était gothique avant tout, et le reste allait avec.
      Maintenant, c'est plus vraiment un gros truc sacré. C'est plus un trait de mon "caractère" parmi tant d'autres. Ça définit certains de mes goûts, ma certaine attirance pour un certain univers, mais sans plus. C'est comme si je disais "Je m'appelle Anaïs, j'ai 16 ans, j'ai les cheveux roses, j'ai de l'humour -je pense-, je suis pas vraiment timide, je suis impulsive, je suis gothique, j'aime écrire à mes heures perdues, etc"
      Ça se glisse, en fait, c'est qu'une parcelle de moi, et ainsi, ça m'empêche de me perdre complètement dedans. C'est plus mon étiquette, c'est qu'un embranchement de ma personnalité parmi tant d'autres :)

      Supprimer
  6. Ca fait beaucoup de bien de lire un article comme ça!
    Les Puristes! une grosse épine dans le pied du mouvement!
    Le truc les plus cool c'est le non dialogue, et vas-y que je t'écoute pas et vaz-y que j'ai raison!
    J'ai pas spécialement choisi le mouvement goth,(c'est un peu lui qui m'a choisi au fait :p ) c'est juste que j'avais l'impression de rejoindre des gens qui voyaient la vie comme moi. Pour les gens normaux j'suis goth, pour les Puristes, je suis une fake. Je suis juste moi. Oui parce que la "goth" qui se promène avec de l'orange ca le fait pas. et je m'en fiche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh yah, le jaune et l'orange, les deux couleurs qu'aucun style gothique n'accepte. Au pire, on s'en fout? :D

      Supprimer
  7. 1er commentaire (qui en appellera peut-être un second plus conséquent), ta réflexion fait en partie écho à une réflexion que je me faisais la nuit dernière devant un documentaire à la TV.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il parlait de quoi, ce commentaire? :)

      Supprimer
    2. T'as vu comment je manie bien l'art du teasing ? ;P
      Sérieusement, il avait trait au phénomène d'appartenance à un groupe, groupe lié à un courant musical etc. Tu vois, assez proche de ton article.
      Mais j'hésite entre te pondre un commentaire ici ou en faire moi-même un article (je pencherai sans doute pour cette solution). Sauf que ce soit on a des amis qui viennent diner à la maison, faut donc que je me prépare, qu'ensuite je passe en cuisine donc je n'aurai pas le temps de m'y coller ce soir. Et demain je suis occupée tout l'après-midi (suite de mes tests de recrutement et ensuite je vais picoler du vin !).

      Supprimer
    3. J'avoue, j'étais dans le suspense x)

      D'acc, j'attendrai ton article :)

      Supprimer
  8. J'aime ce genre d'articles !
    Et j'aime Queen of Darkness (même si c'est quand même pas mal cher pour pas grand chose, des fois..).

    Pour les non-habitués, une fille avec un t-shirt de groupe (noir), une jupe écossaise (ou noire), des collants zarb et des Vans est cataloguée de goth, alors que non, elle met juste les fringues qu'elle aime, sans se dire "je suis goth" (je parle pas de moi, mais d'une amie ^^). Et parce qu'elle essaiera pas de rentrer dans un style, mais d'être elle-même, elle aura la classe.

    Avec une autre amie, comme ça nous soulait de classer les gens dans métalleux/goth/punk/whatever, on les appelait les Porto-Ricains (suite à un délire en cours d'anglais), et sur mon blog, je dis Lutin.

    Ca m'avait fait bien rire quand ma grand-mère m'avait dit, alors que j'avais un slim rentré dans mes Docs, un pull marron, une écharpe grise "Et ton frère, il est gothique aussi ?" Euuuuh.. je suis goth, moi ?
    Alors certes, j'adore l'esthétique gothique, mais bigre ! je me vois pas vivre là-dedans, je suis trop baroudeur pour porter de loooongues (mais belles) jupes noires en cours, je m'assois tellement n'importe comment sur les bancs de la cour xD Peut-être quand j'aurai un boulot, mais c'est tellement pratique un jean, avec plein de poches... je m'égare.

    Bref, je plussoie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les loooongues jupes, j'en ai qu'une (c'est une robe, en fait), et elle me soule! Faut la soulever quand tu montes les escaliers, faut faire gaffe à pas passer dans une flaque, faut faire gaffe aux branches sur le trottoir, aux crottes (se faufiler gracieusement entre chaque, tu OUBLIES!)...
      Mais j'aime cette jupe, nom de Dieu!

      Supprimer
  9. Alors cet article n'etait sans doutes pas fait pour ça, mais qu'est ce qu'il m'a fait rire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé, contente de t'avoir fait rire, alors ^^

      Supprimer