mercredi 23 mai 2012

La FAQ de l'Enfer: les cheveux roses de l'extrême

Avoir les cheveux roses, c'est génial. Quoi que tu fasses, ton look, tu le gardes avec toi en toute circonstance. Tu peux te réveiller avec la pire loose du monde collée aux cernes, dès que tes veuch' apparaissent dans le miroir, c'est bon, ton humeur est regonflée à bloc et des poneys te coulent dans les veines.
C'est génial.
Sauf qu'il y a les Autres.
Et Sartre l'a très bien résumé: L'Enfer, c'est les Autres. Voilà.
Des autres, je me prends des remarques. Plein de remarques. Des tas de remarques. Et des questions, aussi, beaucoup de questions. Et je ne vous parle pas des bons conseils qu'on me sert à la pelle, alors que je les applique depuis l'an 9, et que du coup, j'ai bien l'impression qu'on me prend pour une idiote inconsciente.
Bref, cet article, ce sera du ras-le-bol par paquets de mille, avec des insultes faciles, de la méchanceté, de l'acidité...et des cheveux roses.
Florilège des répliques auxquelles j'ai droit chaque jour, plusieurs fois, répétées, et auxquelles je dois chaque fois répondre la même chose, tout le temps, en boucle, et ne jamais m'énerver.

1. Tu sais, ça va t'abîmer les cheveux!
Pas autant que le décapage que j'ai fait juste avant, ne t'inquiète pas. Par contre, ce qui me vexe, dans l'histoire, c'est que tu me prennes vraiment pour une idiote finie qui pense que changer la coloration de ses cheveux avec des produits over-chimique les rendra doux comme de la soie. Coconne, mais pas inconsciente.
Le nombre de fois où cette phrase m'a été dite dépasse le nombre de cheveux que j'ai perdu dans ma vie.

2. Pourquoi tu te teins en rose?
Pourquoi t'existes?
Non, franchement, on aura fait mieux niveau réponse. Mais c'est toujours ce qui me vient lorsqu'on me pose cette question. Est-ce que cette personne pense que je vais lui répondre qu'ainsi, j'affiche mon soutien à la communauté gay, car le rose rappelle la couleur du triangle qu'ils se tapaient sur la poitrine lorsqu'ils partaient pour Auschwitz? Ou est-ce qu'il pense que je vais lui dire que c'est mon père qui m'y oblige, sous peine de me déshériter?
Et si j'en ai juste envie?

3. Tu dois faire des soins, tu sais...
Ce "tu sais", c'est un poison.
TU SAIS, si je n'avais pas déjà fait mille-et-un soins, mes cheveux, ils seraient pas dans l'état dans lequel tu les vois, même s'ils te paraissent secs. Tu ne te souviens pas de moi, lorsque je me suis ramenée blonde après mon décapage? ÇA, c'est "abîmé"! ÇA, ce sont des cheveux sans soin.
Je connais par coeur la composition du Rafistoleur, je dors avec mon pot d'huile de coco, ma Wishlist affiche des bouteilles d'huile de ricin et d'olive, lorsque je vois un avocat, je pense à toutes les tambouilles que je pourrais faire avec.
Ne t'inquiète pas, des soins, j'en fait.

4. Ce qui je n'aime pas, c'est que...tu n'as pas le texture de cheveux pour les teindre. Ce doit être fait sur des cheveux lisses. Sinon, c'est moche...
JE CRIE AU RACISME CAPILLAIRE!

5. ...ou alors, tu dois avoir des cheveux parfaits, impeccables, en super bonne santé.
Je fais ce que je peux.

6. Mmh...tu as refais ta coloration? Je dis ça parce que...tu as des racines.
Je ne peux même pas répondre sèchement à ça, parce qu'en effet, le concept est curieux. En théorie, si je me reteins les cheveux, ça devrait tout recouvrir.
Eh ben non, ma bonne dame! Le blond cendré, c'est trop foncé pour le rose. Oui oui oui. Voilà voilà voilà.

7. Mais alors, pourquoi tu ne refais pas tes racines?
Là aussi, question pertinente, et la seule chose qui m'énerve, c'est qu'elle soit posée trop souvent.
Parce que déjà, me refaire les racines, ça me fait peur. Je ne sais pas comment m'y prendre, comment prendre mèche par mèche, ne pas oublier les racines dans la nuque, ne pas en mettre sur le cuir chevelu, et de plus, sans racine, on dirait que je porte une perruque. Ceci explique celà.

8. C'est moche.
Toi aussi, et pourtant je ne dis rien (non, je ne réponds pas ça, d'habitude. Je ne réponds rien de ce que je dis dans cet article. Parce que je n'ai pas les couilles nécessaire, et aussi parce qu'une telle dose d'agressivité me rendrait détestable. Du coup, je me contente de grincer des dents et de parler sushi avec Panda).

9. Tu as des racines.
(Mercutio, tu paieras pour cet affront) Ce qui change avec le point 7, c'est que justement, ce n'est pas une question que j'aurais pu moi aussi me poser sous un sol pleureur un beau jour d'été. C'est juste une observation. Une observation censée me renseigner, m'aider, pour qu'ainsi cette personne se sente utile et fine...observatrice, justement. Sauf que chez moi, il y a un miroir.

10. Ce sera quoi, la prochaine couleur?
Dit sur un ton goguenard et légèrement moqueur.
A vrai dire, je ne sais pas, je ne sais plus, je m'en fous, laissez-moi tranquille.

11. Tu as refait ta couleur? Mais pourquoi tu as encore fait rose?
Parce que ça ne fait que deux mois que j'arbore cette couleur, parce que je l'aime, parce que je n'ai pas l'intention de me redécaper les cheveux avant une bonne grosse année de bonheur et de magie.

12. Mais t'avais dit que tu voulais essayer toutes les couleurs!
J'ai 16 ans. Je dois encore en vivre 80. J'ai le temps, ne t'inquiète pas.

13. Anaïs, je t'en supplie, change de couleur! J'en ai marre du rose! Fais mauve!
Cette fille me le sort régulièrement, et je me demande si un jour, elle va se rendre compte que c'est vraiment, vraiment, vraiment agaçant. Je fais cette teinture pour moi et pour moi seule. Pas pour elle, pas pour les autres. Alors savoir qu'elle n'aime pas cette couleur, ou que m'avoir dans son champ de vision l'exècre, ça m'est bien égal. Je vois des cheveux bruns et des cheveux blonds tous les jours, et pourtant, je n'en ai pas plus marre qu'autre chose. Alors mes petits cheveux roses insignifiants qu'elle voit en classe, elle devrait savoir les ignorer.

14. Tu vas le regretter, plus tard.
Peut-être ne vivrai-je pas assez longtemps pour le vivre, ce plus tard. Je ne pense pas à "plus tard". Je m'en fiche, du "plus tard". Il y a toujours des solutions pour les cheveux abîmés. Et si "plus tard", je ne suis pas contente, je l'aurai au moins été "plus tôt".

15. Comment tu feras pour trouver un boulot?
Comme mes ambitions ne me mèneront de toute façon pas dans un milieu très stricts, je nourris l'espoir de, oui, réussir à trouver ce boulot. Sinon, j'ai des tonnes d'arguments, et la perruque en fait partie. C'est con, mais c'est une solution. Et sinon, je suis encore à l'école secondaire. Attends que je passe ma cinquième, que je finisse ma rhéto (j'aime bien vous balancer du système belge pour vous embrouiller) et que je termine mes études et nous en reparlerons, de ce boulot.

16. Ce n'est plus très rose. Tu devrais refaire ta couleur.
Tu sais dans quel état de loose extrême je me retrouve quand je refais ma colo? De la teinture parfois jusqu'au coude, les cheveux bien dégueulasses, le T-shirt large et immonde...ce moment de perdition, je préfère le retrouver toutes les trois semaines. Pas avant. Merci. Et même si t'aimes pas, même si du coup, tu trouves ça moche, ma teinture, je la réserve à quand j'en ai envie. Encore une fois, je ne ferai pas d'efforts parce que TU en as envie.

C'est bien de ce moment de perdition-là que je parle...


17. Pourquoi tu ne fais pas des études d'esthétisme au lieu de continuer la secondaire? Parce que tu sais, pour devenir coloriste, y a pas besoin de terminer l'école...
Je ne sais pas où est-ce que cette personne a vu que je voulais devenir coiffeuse coloriste. Déjà, tu passes plus de temps à faire des balayages platines que des colo bleues, et de plus, j'ai d'autres ambitions dans la vie que de finir dans un salon à malaxer les cheveux des autres.
Pas besoin de surkiffer la teinture pour avoir des cheveux roses.

Les gars. Je vais vous mettre dans une boîte. Puis je vais secouer la boîte. Et n'espérez même pas que j'ouvrirai cette boîte pour voir ce qui en sortira, non, je vous laisserai dans cette boîte toute votre vie, comme ça je ne vous verrai plus jamais. OUI, TOI AUSSI, MERCUTIO, TU RESTERAS DANS CETTE BOÎTE!

Ne vous inquiétez pas, à part ça, j'aime tout le monde. Je ne suis qu'amour.

16 commentaires:

  1. Perso, j'adore les cheveux roses, ma fille a fait ça pendant un moment et je trouve que c'est super, et une bonne mine assurée, bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta fille m'a l'air bien sympathique (jugement au cheveu, je sais, c'est bas), là, tout de suite :D
      Merci beaucoup pour ton message :)

      Supprimer
  2. Garde ton rose, tes racines et tout ce que tu veux. Ce sont TES cheveux, pas les leurs... :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que tu peux aussi leur dire que la colo rose pour les cheveux, c'est super car quand il en reste, tu peux l'utiliser en blush pour les joues, et toc :)
    Bon courage pour les autres questions qui, j'en suis sûre, ne manquerons pas de se faire entendre... mais c'est cool, ça fait un sujet de conversation avec les copines ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...pas con...vraiment pas con...
      Mais j'ai déjà la couperose, donc en fait, je pense que je vais me passer de l'astuce.
      Une base correctrice verte tatouée lorsque je passerai au Green Envy sur la frange?

      Supprimer
  4. Je n'oserai jamais porter les cheveux roses perso, mais c'est très joli, c'est ta personnalité, c'est toi, et je ne vois pas en quoi ça dérangerai les gens, tu colores tes cheveux, pas les leur^^ :)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as bien raison, le rose c'est beau, j'ai eu des mèches roses et ça ne m'a pas empéchée d'aller en stage et d'obtenir diplome + travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boarf, si les mèches roses passent, je devrais passer aussiiii! (paye ton optimisme)

      Supprimer
  6. moi je dis qu'il faut avoir de sacrées couilles pour assumer le rose à 16 ans. je me souviens des remarques que je me prenais alors que je ne faisais que du roux ou du rouge (mais pas roux pétant ni rouge pétant, le roux et le rouge du commerce quoi) c'est dingue. sinon moi le système belge je comprends, suis belge :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? :D Belge d'où?

      On me dit ça, parfois, que comme je suis jeune, ce doit être d'autant plus dur. Ce qui est dur, c'est de se faire draguer par des cinquantenaires tout dégueulasses parce qu'ils kiffent mes cheveux. Pourquoi est-ce que je n'attire pas les beaux jeunes hommes musclés?

      Supprimer
  7. hihi j'ai a peu près la même tête que toi quand je fis ma colo, exespter duex pinette devant pour maintenanir mes cheveux rouges hors de la portée du noir :)

    Perso j'ai eu droit aussi a ses question mais de la part de mes collègues et je te rassure, j'en ai une, qui a plusieurs couleurs dans ses chueveux :)

    niveau question c'est "pourquoi du rouge" => parce que j'aime ca.
    "pourquoi tu fais pas tout noir?" => tout noir c'est...trop noir! je préfère mettre un peu de couleur, ca fait "moi"
    "Le rouge rend les résidents agressifs" alors là....a part les Alzheimer qui ne savent pas ce qui font, je n'ai jamais eu de patients agressifs. Au contraire, ils aiment beaucoup mes cheveux. En en juillet quand ce sera violet ce sera quoi: "Ca les rends dépressifs?" On arrête les bêtises là?
    De plus je crois que si les remarques de ce genre vole encore, j'aurais 4 couleurs dans mes cheveux au lieu d'une. Ca me demandera un pot d'"hot hot pink" et de décolorer un peu plus et en avant: une rose, une rouge vif, une rouge foncée, une mauve niark!
    Faut pas déconner, dans mon job, c'est pas la couleur de cheveux qui compte mais de savoir faire son travail!

    Et puis, le rose, pas de job? Et Tête de thon, elle a pas un travail, avec ses cheveux déments?

    Je pense que les gens sont jaloux de toi, parce qu'il t'envie au fond. Et cette fille qui te demande de changer de couleur, demande lui de changer de tête régulièrement, on verra comment elle le prend. ou dis lui simplement que si ta tête lui plait pas, qu'elle regarde ailleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les résidents, ce qui me choque un peu dans la réplique de ta collègue (?), c'est que ça fait un peu "chiens agressifs", de prévoir leur réaction comportementale à une simple couleur de cheveux.

      Mais ce qui m'énerve, c'est vraiment les "pourquoi?" en parlant de la couleur. Il n'y a pas de "pourquoi"! C'est comme ça!

      Je ne sais plus si Tête de Thon a un travail. Il me semble que non, mais rien n'est sûr. Je lui poserai la question en toute innocence.

      Supprimer
  8. Portant aussi les cheveux roses flash, j'ai également eu le droit à ce genre de remarque répétitives et sans grand interêt :')... Et concernant le point du travail, c'est con, mais mes cheveux ne m'ont jamais empêché d'en avoir ;) Pour trouver le mien j'y suis allée au culot, genre " J'vous promets, les colorations a répétitions ne m'ont pas brûlé les neurones, allez, faites moi faire un essai ", et résultat, j'y suis restée ;).

    Bisoux :)

    RépondreSupprimer