mercredi 11 avril 2012

Cracovie, tu m'auras laissé beaucoup de souvenirs...

Alors non, ce micro-voyage scolaire, il ne se limitait pas qu'à Auschwitz. Le lendemain, nous avons aussi eu droit à Cracovie. Cracovie, sa colline de Wawel, l'église qui allait avec, son ghetto juif, sa place du marché, son palais royal... bref, quelques millions de photos en perspective (je dis ça, mais elles sont trente-deux).
C'est par ici:
Ça commence très fort avec...des gens.


Et au bout du chemin suivi par ces gens...un bout d'église et une statue. Et une arche, aussi.


The statue

The tour


The arche. Mais pas la même. Une arche après the arche. Vous suivez?

Alors toi tu lis, t'es en plein trip "Senatus populusque romanus TMTC" mais en fait NAN!

En haut de cette colline (de Wawel, parce que c'est bien là que nous sommes) , une église.

Une jolie église. Avec...une ARCHE =D


Et une horloge. Similaire à celle de The tour. C'est donc...la même tour. Allez dit!

Il y avait une rosace. Et au dessus de la rosace...ce truc.
 Selon le prof d'Histoire (un grand homme...) et la pancarte indiquant "Katedra na wawel", aussi, d'ailleurs, cette église est donc une cathédrale (oups...) datant du XIVème siècle.
Nous continuons notre route pour passer...
...oui!
Une arche!
Et c'est là que mes quatre années de latin ne m'ont pas apporté le vocabulaire nécessaire à traduire cette phrase.

Après l'arche, un tunnel

A l'extrémité de ce tunnel: trois sculptures. En voici une.

Et après le tunnel, la cours du palais royal.

Avec beaucoup de gens.

Encore un peu de palais royal

Palais royal aux colonnes ioniques, dixit Prof d'Histoire

Y avait des plantes, elles faisaient un Y, j'ai trouvé ça joli, j'ai fait une photo.

Comme une impression de déjà vu...
Vous pouvez aussi voir, grâce à l'échelle que vous offre la tête de Winchester (qui était ASSIS devant) que cette porte est tout simplement minuscule. Et j'aurais dû demander à quoi servait-elle, pourquoi était-elle là, pour combler quel désir machiavélique...
Après quelques millions de photos (de groupe, entre potes, des profs, etc), nous sortons du palais royal et restons quelques instants à côté de l'église la cathédrale, ce qui me laisse l'occasion de prendre plus de photos de celle-ci.




Avec le chantier qui ne gâche absolument pas la vue...


Hop, petite vue d'ensemble, faites comme si la casquette n'existait pas.


 Nous continuons donc la visite de la ville, marchant d'un bon pas. D'un tel bon pas qu'il était parfois impossible d'avoir des photos impeccables. D'où parfois des gens en trop, des ombres en trop, des casquettes en trop...
Cracovie, c'était aussi...du dépaysement.

Et aussi...moins de dépaysement.

Encore une arche. Parce que j'aiiiiime les arches! (p'is un pote et mon prof de géo en guest)

Une fois que tu avais compris le principe de ce panneau...tu trouvais juste qu'il avait de la gueule.


On arrive à la fin de la visite avec la place du marché.

Place du marché dotée d'une tour...


Tour dotée d'une arche de ce truc...


Il y avait aussi des calèches qui passaient toutes les cinq minutes et qui avaient juste une classe incroyable

Nous avons vu d'autres choses, comme le ghetto juif (où avaient été tournées une scène de La Liste de Schindler), nous sommes passé devant les bureaux de la Gestapo qui étaient, en fait, juste à côté de notre hôtel -AMBIANCE- et devant l'université de Cracovie (la plus grande de Pologne et peut-être même d'Europe. Mais pour ce "peut-être", le prof d'Histoire n'avait pas trop l'air sûr, j'insiste là-dessus).
C'était vraiment sympa, comme journée, et nous qui croyions que nous allions nous ennuyer sévère avons été agréablement surpris de constater que non, la visite n'avait certainement pas été trop longue.
Désolée pour cet article sans énormément de texte, mais je pense qu'après l'article sur Auschwitz, la dose de photos équilibre joliment la chose :)
Au début, je voulais terminer ce "mini-dossier" avec ceci, vous offrant donc un duo d'articles "Pologne",mais maintenant que j'y pense, un petit dernier texte-photos s'axant plus sur ce que nous avons fait, entre potes, les photo-souvenirs, les temps libres, s'impose. Un petit truc plus perso, comme ça, pour la forme et le sourire :D

4 commentaires:

  1. "Si notre Dieu je-sais-pas quoi" xD

    Mais je pense que t'as pu le déduire autant que moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nobiscum, pour moi, c'était "avec nous", donc...je vais lever le mystère et aller voir sur Internet.
      "Si Dieu est avec nous qui les contraires."
      Bien. Google, je t'aime. Alors, Petit Lutin, arriveras-tu à remettre les mots dans l'ordre pour en faire une vraie phrase?

      Supprimer
    2. Ah ouais, "avec nous", t'as raison ^^ (wouh, je suis rouillée, moi xD)

      J'ai trouvé ! Merci Google xD

      J'ai tapé "contranos latin", et j'ai trouvé une phrase similaire "Si Deus pro nobis, quis contranos ?"
      D'où l'idée "Si Dieu est avec nous, qui est contre nous ?" (on se sent puissant, là xD)

      Supprimer
    3. C'est beau, en plus, c'est beau...xD

      Supprimer