samedi 11 février 2012

Maquillage du jour: On prend les mêmes et on recommence

Hier, j'avais retenté le smokey, et ce pour obtenir le même résultat que d'habitude: ça débordait de partout.
Un peu comme le smokey vert que j'avais fait l'autre jour, voyez. Beaucoup trop étendu, ça dégoulinait comme pas permis.
Alors aujourd'hui, j'ai repris exactement les mêmes fards et j'ai retenté ma chance. Et c'est mieux, beaucoup mieux.




Je ne sais pas vous, mais je trouve qu'il y a progrès. Ça ne jaillit pas de partout, àa arrive à être étendu sans qu'on ne se dise "Oula...elle y est allé au pinceau blush ou quoi?" Alors oui, ça tire encore vers le haut. Je me suis fait avoir, c'était plus haut d'un côté, alors j'ai rajouté de l'autre, qui a alors dépasse le premier, etc etc. Comme quand on veut se couper les cheveux et que c'est plus long d'un côté. Enfin...j'avais cette impression devant le miroir, en me disant "oula...je monte, je monte..." mais en fait, ça ne me saute pas aux yeux sur les photos, donc ai-je le droit de dire "mission accomplie"?

Côté matos, j'ai essentiellement utilisé la palette 15th Anniversary d'Urban Decay, avec les fards Half Truth (ce fard est méga pigmenté sa mère la fougère avec sa soeur le tracteur, nom de dieu...)...un peu partout, Ace dans le creux de la paupière et dans le coin externe, ainsi que Deeper comme petite touche au ras des cils. Une fois fini, je me suis rendue compte que Tête de Thon en avait fait un similaire une semaine auparavant (en plus beau, plus stylé, plus pigmenté, plus joli) (je te cite beaucoup trop sur ce blog) (m'en fout, j'aime bien) (on continue sans les parenthèses). Mon inconscient pompe sur toi, meuf, c'est pas possible. Et je ne serais MÊME PAS étonnée!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire