vendredi 4 novembre 2011

Happy Helloween!

La tradition voulait que je poste un truc sur cette fête le 31 octobre, mais j'étais trop occupée à me tartiner ma poitrine généreuse mais pas trop (surtout "pas trop") de fond de teint blanc. Et c'était la galère, et ça marbrait, et j'ai pesté, et j'en ai mis partout sur ma robe et heureusement que mon amie était là avec un papier toilette pour essuyer à chaque fois avant que ça sèche en pestant "Mais t'es nulle! Mais t'es nulle! Maistesnullemaistesnulle mais COMMENT aurais-tu fait si tu étais toute seule?"
Parfois, cette question me traverse et j'angoisse.



J'ai mis...à la fois du temps, et à la fois pas grand chose. J'ai surtout galéré à m'étaler ce fucking fond de teint et à tracer ces fucking marbrures au crayon khôl que j'ai dû retailler sept fois et qui boude, maintenant. J'ai mis du fard à paupière noir à l'arrache et du noir à lèvre en me basant d'Emilie Autumn et à la fin, j'ai eu très peur qu'on prenne ça pour une interprétation loupée de Black Swan. Je n'aime pas les cygnes, j'ai horreur des cygnes, et la dernière chose que j'aimerais faire, c'est me déguiser en putain de cygne psychotique qui ne sait plus qui il est, où il est, ce qu'il fait, ce qu'il tue qui il tue et s'il se fait tuer ou s'il se tue à la fin.



En attendant, je dis ça, mais je ne savais pas vraiment non plus ce que j'étais censée représenter. "Quelque chose de mort", m'a dit AngeDéchu (rapport à son déguisement, à cette amie). Voilà, à Halloween, j'étais morte. Pin up morte? Cygne mort? Gothique morte (voyez la noirceur de mon âme)? Si vous avez des idées, je suis ouverte, aidez-moi donc à mettre les mots sur la chose que j'étais déjà censée savoir longtemps à l'avance.
Le plan, c'était de faire du porte à porte avec AngeDéchu et SorcièreBeaucoupTropGrande. C'est ce que nous avons fait, et je dois dire que s'il y a des gens très sympathiques le soir d'Halloween, il y en a des tellement aigri qui en arrivent, sous le coup du désespoir, à laisser un autocollant "Ne pas sonner svp" sur leur sonnette. Chouette. Et hurler "VENEEEEZ! ON EST BOOOOONNES!" devant les portes, ça ne MARCHE PAS!
Mais on a récolté une jolie cagnotte.
Je la mange, là.
Mais y a beaucoup trop de jaune et d'orange. J'ai horreur de ça. Déception médiévale.

Après, le truc bien rigolo, ça a été d'ôter le déguisement. Donc de me démaquiller. Galère. On a opté pour que je saute dans la douche, et j'ai rendu l'eau grise à force de me frotter les bras pour m'enlever les veines/craquèlements/sangputrideetséché (là aussi, mon avis reste dubitatif) sur les bras. Je n'ai pas réussi, le lendemain, j'avais encore les épaules recouvertes de veines noires. Glamour.
La partie la plus drôle fut quand je me rendis compte que non, je n'atteignais pas mon dos, et qu'il était aussi blanc comme un linge. SorcièreBeaucoupTropGrande m'a du coup fait lever et c'est complètement à poil que j'ai hurlé "MAIS J'ME SENS MISERAAAABLE!" "Mais TU ES misérable" m'a répondu AngeDéchu. Amitié de fou, je dis.

J'ai regardé un thriller déjà vu toute seule, mes deux alliées s'étant endormies quasi de suite. Ça, c'est la partie moins fun.
Mais sinon, j'ai passé un excellent Halloween et une très bonne Toussaint passée à la plage (cas de conscience...) et j'espère qu'il en aura été de même pour vous (pour la Toussaint, peut-être pas...)